Mercredi 8 juillet 2020
Hong Kong
Hong Kong

Une vie d'insecte à Hong Kong

Par Karine Yoakim Pasquier | Publié le 06/06/2020 à 04:16 | Mis à jour le 06/06/2020 à 05:06
Photo : Crédit : Jonathan Leung - Flickr
insectes hong kong

Hong Kong est un paradis pour les animaux. Avec sa chaleur, son humidité et sa forêt occupant environ 70 % du territoire, un grand nombre de petites créatures s’ébattent dans la ville ou dans la nature. Mais quels insectes peuplent donc les montagnes, les collines, les bois et même l’intérieur des maisons hongkongaises?

Les chenilles et papillons

Avec ses 235 espèces, Hong Kong est un petit paradis pour les amateurs de papillons et de chenilles en tous genres.

Les plus communs, que vous pourrez contempler dans les parcs de la ville sont les Skippers, avec leurs ailes brun orangé, les machaons, avec leurs dessins blanc noir et bleu, les blancs et les jaunes de la famille des Pieridae, ceux qu’on appelle les bleus (sans référence aucune au football) et les nymphes, en noir et blanc.

 

insectes hong kong
Photo@Rob Young - Flickr

 

En plus d’être agréables à regarder, ces insectes jouent un grand rôle dans la préservation de la flore puisqu’ils transportent les pollens d’une fleur à une autre.

Pour en voir de près, rendez-vous au Hong Kong Park et observez bien les divers buissons ou faites un tour à la Fung Yuen Butterfly Reserve, de Tai Po.

Les termites

Connus pour leurs nids impressionnants, les termites ne sont malheureusement pas très appréciés des hommes. Considérés comme l’insecte le plus ravageur au monde, ils ont tendance à endommager de nombreux bâtiments en grignotant tout le bois qu’ils peuvent trouver.

À Hong Kong, nous pouvons voir plusieurs espèces de ces insectes, dont les drywood termites, réputés pour adorer les charpentes des édifices… les dampwood termites, qui préfèrent les arbres humides, souvent tombés et en décomposition qui servent donc à nettoyer les forêts… et les termites souterrains, qui vivent dans d’immenses colonies, sous le sol, et qui aiment se faufiler dans les maisons.

Si vous en découvrez chez vous, le plus simple est d’appeler une entreprise spécialisée qui se chargera d’empêcher vos charmants petits invités de grignoter votre habitation.

Les libellules

En anglais, les libellules portent le très joli nom de dragonfly… et à Hong Kong, elles sont nombreuses. Plus de 128 espèces sont référencées et si vous randonnez en levant le nez vers le ciel vous pourrez admirer leurs divers motifs et couleurs s’ébattre gaiement dans les airs. Deux espèces endémiques sont d’ailleurs propres à Hong Kong. Il s’agit des Fukienogomphus choifongae et des Leptogomphus hongkongensis, qui ne vivent que sur ce territoire.

 

insectes hong kong
Photo@Charles Lam - Flickr

 

Pour les observer, trois sites sont à préconiser:

  1. Le Lau Shui Heung Reservoir, au nord de Tai Po
  2. Le Aberdeen Country Park, et plus précisément le Upper Aberdeen Reservoir
  3. Et le Dragonfly Pond of the Lions Nature Education Centre vers Sai Kung

Les cafards

Voici l’animal le plus commun dans les foyers hongkongais. Le cafard ou coquerelle a la fâcheuse tendance à se reproduire quand l’humidité est au plus haut… À Hong Kong, ce sont les blattes germaniques ou les blattes américaines qui sont les plus courantes. Transportant des agents pathogènes, il faudra malheureusement jeter les aliments avec lesquels ils auraient été en contact. De plus, agent allergène fréquent, ils peuvent provoquer rougeurs, éternuements et démangeaisons aux personnes sensibles.

Dans la rue ou à la maison, vous en croiserez sûrement un jour ou l’autre. Si c’est le cas, ne les écrasez pas avec votre chaussure. Si l’animal tué porte des œufs, ceux-ci se colleront sous vos semelles et vous contaminerez votre appartement en rentrant chez vous.

Les scolopendres

À Hong Kong, il y a deux sortes de scolopendres: les Millipèdes, et les Centipèdes.

Avec de nombreuses et de toutes petites pattes, les Millipèdes courent vite, mais surtout ne mordent pas… à l’inverse de leurs cousines, les Centipèdes qui peuvent vous infliger une morsure très douloureuse. Les millipèdes vivent dans les forêts, sont inoffensifs et sont même domesticables. Vous pourrez d’ailleurs en observer dans certaines boutiques d’animaux.

 

insectes hong kong
La morsure des centipèdes peut être dangereuse Photo@Matt - Flickr

 

Les centipèdes, quant à eux, se baladent régulièrement dans les maisons situées en zones rurales, et peuvent atteindre jusqu’à 13 centimètres de long… Leur venin, qui peut tuer de petites bêtes comme les cafards, les lézards ou les grenouilles, provoquera des douleurs et un gonflement chez l’homme. Une visite à l’hôpital s’imposera donc…

Les insectes lanternes

Les insectes lanternes ou Pyrops candelaria pour les intimes vivent principalement au Vietnam, à Hong Kong, au Laos et en Thaïlande. Dotés d’ailes, ils n’émettent toutefois pas de lumière, malgré leur nom évocateur.

Vous pourrez observer leurs couleurs sublimes sur l’île de Lantau, près des arbres Longan, dont ils apprécient la sève.

 

insectes hong kong
Photo@Zlang - Flickr

 

Les moustiques

Dès l’arrivée de l’été, les jambes des insouciants serviront de repas aux moustiques… Avec plus de 70 espèces, ces insectes sont un réel problème de santé publique à Hong Kong. Ils sont en effet porteurs de diverses maladies tropicales telles que le paludisme, la dengue, l’encéphalite japonaise ou encore le virus Zika.

À la maison, pour empêcher leur prolifération, évitez l’eau stagnante, changez régulièrement l’eau de vos plantes en pot et de vos aquariums et fermez bien vos poubelles.

Les phasmes

Connues pour être pratiquement indétectables, imitant à la perfection les feuilles et les petites branches autour d’eux, de nombreuses espèces de phasmes peuvent être trouvées à Hong Kong, la plus répandue étant la Phobaeticus chani, un insecte ressemblant comme deux gouttes d'eau à un bâton et pouvant mesurer jusqu’à 50 centimètres de long.

 

insectes hong kong
Photo@Matt Hewit - Flickr

 

Les mouches des sables

Ce sont uniquement les mouches de sable femelles qui sont responsables des méchantes piqures qui vous affecteront après une sortie les mollets découverts, les protéines de sang étant nécessaires à la production d’œufs. Ces insectes sont minuscules, allant de 1 à 4 millimètres et se trouvent généralement dans des zones ombragées avec une végétation dense.

Bien que leurs piqures soient extrêmement désagréables et laissent de vilaines marques, provoquant des démangeaisons pouvant durer jusqu’à plusieurs semaines, les moucherons ne sont pas connus pour propager des maladies, mais certaines espèces peuvent malgré tout transmettre des bactéries et des parasites.

Les araignées

Les araignées à Hong Kong sont nombreuses. Si elles sont — heureusement — peu souvent aperçues en ville… la plus courante est la Néphile (Golden orb weaver, en anglais), dont la toile est utilisée par les pêcheurs ou même par certains ingénieurs… Avec son corps jaune et noir et ses très longues pattes, vous pourrez en observer facilement sur l’île de Lamma, en plein été.

 

insectes hong kong
La Golden Orb Weaver, très courante à Hong Kong Photo@Graham Winteflood - Flickr

 

Mais d’autres espèces plus effrayantes encore occupent nos contrées, comme la Large house huntsman, pouvant faire la taille d’une assiette… l’araignée Scytodidae, aussi surnommée araignée cracheuse qui peut cracher des fils à plus de 100 kilomètres/heures, la Nursery web spider qui transporte ses œufs dans de grands cocons sous son ventre, ou l’araignée lynx avec ses huit yeux. Et ceci n’en est qu’une petite liste non exhaustive, plus de 130 espèces peuplant le Port aux Parfums…

Les mantes religieuses

La Creobroter gemmatus, dont le nom anglophone est la jeweled flower mantis, est une mante originaire de Hong Kong. Faisant environ 4 centimètres, c’est la plus petite des mantes de la même famille.

Avec sa tête en triangle et ses grands yeux, les femelles ont une réputation de croqueuses d’hommes, puisqu’elles mangent leur mâle pendant la reproduction si elles ont un petit creux.

Vous pourrez en observer dans les zones de végétation… certaines ayant même été aperçues sur le Peak.

 

insectes hong kong
Photo@Matt Piccoli - Flickr

 

Pour d’autres découvertes, nous vous recommandons de faire un tour sur le blog de Wild Creature Hong Kong, la plateforme collaborative iNaturalist ou sur le site de l’Agriculture Fishery and Conservation Department.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

Karine Yoakim-Pasquier

Karine Yoakim Pasquier

Karine est Suisse francophone vivant depuis peu à Hong Kong. Elle tient un blog intitulé hotfonduepot.com, enseigne le français, vient de terminer son premier roman et met bien volontiers son talent au service du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
CULTURE

Marre du Covid-19, parlons Sexe !

Covid par ici, pandémie par là… STOP ! On fait une pause virus et on vous parle aujourd’hui d’un sujet indien beaucoup plus philosophique (si si), relaxant et…excitant : le Kamasutra !