TEST: 2261

Top 12 de l'architecture moderne à Hong Kong

Par Patricia Herau-Yang | Publié le 15/02/2022 à 14:00 | Mis à jour le 16/02/2022 à 01:21
Photo : PolyU Jockey Club Innovation Tower (Wikimedia)
Tour architecture moderne à Hong Kong

Ces architectes ont fait la skyline de Hong Kong et se sont aventurés pour certains hors des sentiers battus, Voici nos 12 coups de cœur architecturaux contemporains.

1. Jockey Club Innovation Tower

Cette tour futuriste abrite, sur 15 étages, la Hong Kong Polytechnic University School of Design, le Jockey Club Design Institute for Social Innovation et de nombreuses institutions engagées pour le design et l’éducation.

Le cabinet Zaha Hadid Architects, du nom de la célèbre architecte irako-britannique, a été récompensé entre autres pour la station de tramway Hœnheim Nord à Strasbourg, l’usine BMW de Leipzig, le musée de vulgarisation scientifique Phaen, le Musée national des arts du XXIe siècle de Rome…

A Hong Kong, les 15,000m2 de l’Innovation Tower abritent un amphithéâtre, 10 classes, des studios et ateliers ainsi que des espaces d’exposition.

La Jockey Club Innovation Tower a été inaugurée en 2014 et est normalement ouverte au public à Hung Hom.

2. M+

Situé dans le West Kowloon Cultural District (WKCD), port de mer progressivement comblé à partir des années 2000, M+ affiche l’ambitieux programme d’explorer les arts, le design, l’architecture et les images des 20e et 21e siècles.

Gigantesque ensemble résolument tourné vers le futur, avec des espaces reconfigurables, des salles de visionnage et multi-usages, M+ inclut pourtant un “Industrial Space”. Celui-ci faisait partie du cahier des charges. Les donneurs d’ordres ont demandé pas moins à leur architecte, Herzog & de Meuron, que de créer de toutes pièces un ensemble post-industriel…sans industrie préexistante.

Après 4 ans de retard, des surcoûts abyssaux (on parle d’un quasi-quadruplement), M+ a finalement été inauguré en novembre 2021.

3. West Kowloon Pavilion

Ce même espace de West Kowloon abrite le Competition Pavilion, gagnant du concours 2017 des architectes et designers de Hong Kong. Intitulé ”Growing Up”, ce pavillon est le fruit du travail de Paul Tse et Evelyn Ting du cabinet New Office Works.

On aime le bois et la légèreté du pavillon, avec ses larges ouvertures sur ciel et nature.

Hors Covid, il est accessible au public pour des balades ou privatisable. Vues imprenables sur Victoria Harbour en soirée.

4. Opus Hong Kong

Tour résidentielle luxueuse de 12 étages imaginée par Frank Gehry (aussi connu pour Disney Village à Marne-la-Vallée, le Musée Guggenheim à Bilbao ou la Fondation Louis Vuitton à Paris), Opus Hong Kong est situé sur le Peak.

L’appartement traversant du 8e étage (580m2) s’est vendu pour la bagatelle de 470 millions HKD à l’inauguration de la tour en août 2012. On sait, depuis la vente en novembre 2021 d’un appartement sur Mount Nicholson (422 m2 + 3 garages) pour 640 millions HKD, que les limites sont faites pour être repoussées.

La structure de Opus Hong Kong est en forme d’hélice. Les appartements sont centrés sur un cœur porteur, sans autres murs structurels, ce qui permet des vues quasi ininterrompues sur les collines du Peak et la ville de Hong Kong via de grandes baies vitrées. Chaque appartement est différent et les balcons sont orientés afin de proposer les vues les plus dramatiques sur l’environnement.

A admirer d’en bas…entrée interdite.

5. Lycée Français International, campus de Tseung Kwan O

Cocorico, le LFI de TKO, conçu par Henning Larsen Architects, fait partie des ensembles régulièrement remarqués dans la communauté d’architectes. Il a ouvert ses portes en septembre 2018.

Alors que la ville nouvelle de TKO est très dense et que l’environnement du LFI inclut, à terme, le bâtiment massif de l’Immigration Tower adjacent au LFI, les architectes ont imaginé surélever l’établissement. Ainsi, le rez-de-chaussée est aéré et laisse entrer la nature. Les couleurs si reconnaissables de la façade apportent un aspect ludique dans un ensemble un peu carré. On forme les esprits, oui, mais dans la bonne humeur !

Les classes sont modulaires, permettant aux enseignants des travaux avec les élèves d’autres classes. Le tout est organisé autour d’agoras, véritables lieux de rencontre.

Les élèves y ont accès…en temps normal.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by @avontuura

6. Hong Kong Passenger Clearance Building

Point d’entrée à Hong Kong pour les passagers en provenance du fameux pont reliant Hong Kong-Zhuhai-Macao, le Passenger Clearance Building a été conçu par Rogers Stirk Harbour + Partners et Aedas.

Prévu comme porte majestueuse aux foules arrivant vers la Région Administrative Spéciale de Hong Kong, l’ensemble est massif. Il est couvert d’un toit gigantesque qui forme comme des vagues et laisse entrer la lumière.

L’ensemble a été récompensé en 2020 du Platinum A Design Award.

Espérons que tant de gigantisme ne reste pas terrassé par un virus qui interdit les voyages à Hong Kong.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by @avontuura

7. Xiqu Centre

Revery Architecture a créé ici un bâtiment qui ne déparerait pas dans le paysage architectural de Pékin. Immense, futuriste, mais visant à honorer l’héritage culturel chinois, le Xiqu Centre vaut vraiment le détour.

Il est organisé autour d’un atrium frais et aéré, très sympathique pour une pause ou pour y écouter de la musique. Les spectacles modernes ont lieu dans le Grand Theatre (1,000 places), et ceux d’opéra cantonais (à ne vraiment pas rater à Hong Kong) dans l’intimiste Tea House Theatre. Le Xiqu Centre dispose aussi de nombreux studios.

A voir de l’extérieur ou à traverser via l’atrium. Un restaurant très sympathique vous attend en haut des escalators. Pour les spectacles, il faudra patienter…

8. Hong Kong Institute of Design

Si vous passez par Tseung Kwan O, vous l’avez certainement remarqué de l’autre côté des travaux. Le Hong Kong Design Institute est une école supérieure de design qui propose des cursus d’architecture, de design intérieur, digital media, et mode. Il a été conçu par CAAU et inauguré en 2010.

Situé sur 7 étages et surplombant son environnement très plat (rappelons que Tseung Kwan O a été entièrement repris sur la mer), le Design Institute est un immense rectangle soutenu par quatre tours. On y trouve un auditorium, des galeries d’art et de beaux espaces d’exposition.

De superbes expositions y ont lieu. On se rappelle Tim Yip, blue (costumes de scène des vedettes hongkongaises), Ronan & Erwan Bouroullec (étonnantes installations sur les villes vertes). Courez-y dès que la prochaine s’annonce. Un sympathique café vous attend au rez-de-chaussée (fermé le dimanche).

9. Asia Society Hong Kong Centre

Une des Societies de la bonne tradition britannique parmi les plus accessibles à Hong Kong, la Asia Society a été fondée en 1990 et son centre inauguré en 2011, sur une colline improbable de Hong Kong Island. Bien que situé sur le site de l’ancien arsenal de Victoria Barracks, le bâtiment principal de deux étages est totalement nouveau. Il est connecté à l’ensemble ‘héritage’ via un pont en zigzag dans la pure tradition des jardins chinois.

Le cabinet Tod Williams Billie Tsien Architects a terminé ce projet en 2011.

La Asia Society propose des événements sur son toit terrasse (vue imprenable sur la ville ‘basse’ de Hong Kong). Attention à votre alcoolémie, vous risquez de tomber sur des œuvres d’art contemporain posées à même le sol.

L’amphithéâtre se transforme en salle de concert un peu froide (on y avait vu un grand ensemble de jazz) mais tout à fait convenable. L’accès aux salles d’exposition est gratuit. Avant la fermeture de janvier, on pouvait y admirer de superbes photos de Hong Kong au cours des âges.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by L.Y.H. CHEN (@lesnar.chen)

10. ZCB Zero Carbon Building

On en arrive tout de même à parler bilan carbone, dans un Hong Kong dont l’immobilier est la première source d’émissions (ah, l’air conditionné). Conçu par Ronald Lu and Partners, le Zero Carbon Building est le premier à atteindre la neutralité carbone à Hong Kong : il n’émet pas plus de CO2 equivalent qu’il n’en absorbe.

Cette prouesse est possible via des systèmes passifs (orientation du site, layout, lumière naturelle, ombre, et une bonne isolation) et actifs (le photovoltaïque qui couvre le toit sur site génère suffisamment d’électricité pour alimenter le bâtiment).

Le bâtiment peut être loué pour des événements, mais il nous paraît plutôt utilisé par le monde de l’éducation, pour des visites de son exposition sur le thème du développement durable en mode urbain.

C’est très vert, très aéré, mais au prix du mètre carré au sol à Hong Kong, le bilan carbone semble meilleur que le bilan financier… Ne soyons pas mauvaise langue, ce bâtiment est libre d’accès.

11. Clubhouse Mongkok Skypark

Acteur majeur de l’immobilier à Hong Kong, New World Development a fait appel au cabinet hollandais Concrete, pour son ensemble Skypark, en plein Mong Kok. Le bâtiment résidentiel, inauguré en 2017, vise une population jeune et très urbaine. Ce sont des studios et des petites surfaces qui remplissent les étages.

Les designers ont aussi fait quelques efforts sur l’isolation, l’utilisation d’énergie renouvelable (éolien pour allumer quelques éclairages, solaire pour chauffer l’eau des douches du Club, mais reste loin de la neutralité carbone). L’eau de pluie est récupérée pour l’irrigation (partielle) du toit végétal.

Mais c’est surtout le Clubhouse et le parc sur le rooftop qui frappent. C’est l’architecte paysager Adrian L Norman qu’il faut remercier pour la série de jardins et niches qui permettent aux petits groupes des activités genre pique-nique et BBQ. C’est très joli, très bobo, mais pas très Covid-compatible.

12. Chu Hai College 

Le Chu Hai College abrite dans la région de Tuen Mun près de 4,000 étudiants. Ces veinards peuvent choisir entre une sortie dans les montagnes du Tai Lam Country Park et les plages de Hong Kong Gold Coast et de Cafeteria Bay (parfait pour des étudiants, magie de la toponymie à Hong Kong).

Rocco Design Architects Associates Ltd. a créé en 2019 un ensemble tout en asymétrie, avec des blocs empilés autour d’un podium, où on trouve des amphithéâtres et un centre sportif. Un Student Boulevard relie les blocs et étages et permet l’accès à une série de jardins et rooftops avec vue sur la mer.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by @avontuura

pat

Patricia Herau-Yang

Patricia a passé de nombreuses années en Chine, exercé le métier de traductrice français-chinois. Depuis son arrivée à Hong Kong, elle s'est mise au cantonais et à la randonnée. Elle contribue à Lepetitjournal.com sur le volet culturel, entre autres...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale