Mardi 20 août 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Singapour et Hong Kong, championnes du monde de la compétitivité

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 10/06/2019 à 15:00 | Mis à jour le 20/06/2019 à 16:15
Photo : Hong Kong est le deuxième pays le plus compétitif au monde derrière Singapour @Yahoo News Singapore
pays compétitifs Hong Kong

La dernière étude de l’IMD vient de sortir et les résultats sont sans appel : Singapour et Hong Kong se classent en tête des pays les plus performants en terme de productivité. La France, quant à elle, perd trois places !

Si vous pensiez encore faire gagner des points de compétitivité à votre entreprise en vous installant en Afrique du Sud ou en Argentine, il vous faut d’urgence réviser votre position. C’est désormais vers Singapour, Hong Kong ou même les États-Unis qu’il faut regarder. En Europe, la Suisse ou l’Irlande ne constituent pas non plus des mauvais choix puisque cette dernière gagne 5 points par rapport au classement 2018 et que la Confédération Helvétique se situe désormais au 4ème rang mondial des pays les plus compétitifs !

 

Les critères de l'étude

Le classement mondial de la compétitivité de l'IMD, établi en 1989, comprend 235 indicateurs de chacune des 63 économies classées. Le classement prend en compte un large éventail de statistiques telles que le chômage, le PIB et les dépenses publiques en matière de santé et d'éducation, ainsi que les résultats d'une enquête d'opinion portant sur des thèmes tels que la cohésion sociale, la mondialisation et la corruption. Ces informations sont classées en quatre catégories - performances économiques, infrastructures, efficacité des administrations publiques et des affaires - pour attribuer une note finale à chaque pays. Il n’y a pas de définition unique pour la compétitivité, mais les pays les plus performants tendent à obtenir de bons résultats dans les quatre catégories.

 

classement 2019 de la compétitivité
Classement 2019 IMD des pays les plus compétitifs Photo © IMD

 

Les grands changements 

La Suisse est passée de la cinquième place à la quatrième place, aidée par la croissance économique, la stabilité du Franc et des infrastructures de grande qualité. L’économie alpine se classe au premier rang pour l’enseignement universitaire et de gestion, les services de santé et la qualité de la vie. Les effets de la hausse des prix des carburants ont influencé le classement, l'inflation réduisant la compétitivité de certains pays tels que l’Arabie Saoudite, la plus importante progression de l’année, avec 13 places gagnées, et le Qatar, qui est entré dans le top 10 pour la première fois depuis 2013. Les Emirats Arabes Unis se classent désormais au premier rang mondial pour l'efficacité des entreprises, devançant d'autres économies dans des domaines tels que la productivité, la transformation numérique et l'esprit d'entreprise. En général, l’Asie se détache comme un réservoir de pays performants, avec 11 destinations sur 14 en progression. L’Indonésie progresse de 11 places et le Japon et la Thaïlande de 5! L’Amérique Latine se classe au dernier rang pour trois des quatre principaux groupes de critères - performance économique, efficacité gouvernementale et infrastructures, continuant de subir les effets négatifs d’une crise économique doublée d’une instabilité politique, notamment pour le Vénézuela. 

 

Et la France?

La compétitivité en Europe ne progresse plus, la plupart des économies étant en déclin. Les pays nordiques, traditionnellement une région puissante en termes de compétitivité, marquent le pas cette année, alors que l'incertitude persistante au sujet du Brexit a vu le Royaume-Uni passer du 20ème au 23ème. La France ne fait pas exception à la tendance mais accuse un recul de trois places par rapport à 2018, moindre que le Portugal (-6), mais supérieur à celui de l’Allemagne (-2) ou de la Belgique (-1). L’envolée irlandaise, quant à elle, s’explique par une forte politique d’incitation à l'investissement, le traitement des contrats du secteur public et les bons résultats dans les secteurs de l'image, de la stratégie de marque et la gestion des talents. Probablement des leçons à tirer pour le reste de l'Europe! 

 

Source: IMD World Competitiveness Center

 

0 Commentaire (s)Réagir