Performance : trois bonnes raisons de coacher vos équipes

Par Impactified | Publié le 05/05/2022 à 14:45 | Mis à jour le 06/05/2022 à 02:15
Photo : @unplash.com/LinkedIn Sales Solutions
coaching

Contenus sponsorisés

Si une entreprise n'est pas grand chose sans les collaborateurs qui travaillent pour la faire avancer, l'encadrement des équipes est un sujet à part entière qui malheureusement reste souvent en marge. Les budgets sont limités, et on a déjà des formations dans le pipeline. Alors le reste, ce n'est pas une priorité.

Bon. L'argument est classique, mais il n'est pas pour autant pertinent. A vrai dire, il est même souvent contre-productif, parce que former, ce n'est pas du tout la même chose que coacher et soutenir. Former relève du savoir-faire et de votre expertise métier, alors que coacher touche au savoir-être managérial et à la performance des uns et des autres. Vous voyez la différence ?

En réalité, coacher ses équipes, c'est avant tout une question d'investir un peu de temps et d'énergie dans le bon développement de ceux avec qui l'on travaille. Mais c'est surtout un moyen extrêmement efficace de faire progresser tout le monde en même temps.

Coacher ses équipes pour être plus performant: vraiment ?

Oui, oui ! Dans un monde dans lequel tout le monde est occupé par un tas de choses, pressé par les urgences, et sous pression parce que l'objectif est de délivrer, la notion de performance joue un rôle fondamental. Cela étant dit, le mot performance est souvent mal utilisé : être performant, ce n'est pas une question de cocher toutes les cases de sa to-do, c'est une question de se co(a)cher pour prévoir sa to-do et délivrer ce qui est vraiment important. Pas le reste !

Dit différemment ? L'enjeu n'est pas de pousser mais de soutenir, de fournir des pistes, et d'encadrer pour atteindre l'optimum. Et là, vous pouvez agir !

Attention au mauvais focus !

Partage d'expérience pour illustrer cette idée : en tant que business coachs, nous sommes en permanence amenés à gérer des situations dans lesquelles les uns et les autres sont à la limite de leur capacité - et de leur résistance.

Certains sont chefs d'entreprise et se battent pour dégager du temps ou développer leur chiffre, mais se concentrent sur l'opérationnel et oublient de penser 'big picture'.

Typiquement, leur perception est que tout va bien et qu'il n'y a aucun besoin de canaliser quoi que ce soit. Hélas, on apprend souvent un peu plus tard qu'un burn-out vicieux a finalement pris le pouvoir - qu'on le veuille ou non, on ne peut pas tout gérer de front.

D'autres ont la responsabilité d'une équipe ou d'un projet et se concentrent sur le fait de "faire", en temps et en heure, sans chercher à voir plus large. Et, là aussi le burn-out est dans le rétroviseur - côté angle mort, ça va de soi - et la tendance est à l'épuisement plus qu'à la performance.

Concrètement ? Les équipes (management inclus !) manquent souvent d'objectifs sérieux, clairs et exploitables. Elles avancent sans trop savoir quels résultats sont réellement à atteindre. Et elles n'ont en général pas de moyen de suivre l'avancée de ce qui est fait, ce qui revient à faire pour faire, sans raison. On pourrait aussi parler de l'absence de process, et du fait que personne dans l'entreprise ne sait vraiment ce qui donne des ailes (de plume ou de plomb) aux uns et aux autres. Donc, au final, c'est simple : tout le monde pédale dans la semoule.

Pour conclure, voilà trois idées faciles à mettre en place rapidement

Aidez vos collaborateurs à prendre de la hauteur pour devenir de bons managers

Coacher vos équipes, c'est d'abord une question de donner à vos équipes de la clarté d'action et, surtout, surtout, surtout, un moyen de faire faire le point aux gens avec qui vous travaillez de manière très, très, très régulière.

En leur accordant du temps et de l'attention, on leur donne un moyen de se distancer des routines opérationnelles et de prendre de la hauteur sur ce qui est fait (ou n'est pas fait).

Ceux qui se concentrent habituellement sur le fait de pédaler se mettent en roue libre et prennent un moment pour regarder la route et aviser.

Ceux qui se sentent coincés avec un process, un collègue ou un client gagnent un moment pour réfléchir tout haut à une next step qui fait sens.

Et ceux qui "font" parce qu'il n'y a personne d'autre pour "faire" voient surgir, d'un coup, une opportunité de structurer les choses. Ils apprennent à construire, à déléguer, à développer. Et ils deviennent les managers qu'ils n'auraient jamais pu devenir s'ils s'étaient contentés de faire pour faire.

Faites aller tout le monde dans la même direction

C'est malheureusement typique, mais l'absence d'objectifs clairs, précis et faciles à suivre est un vrai problème qui impacte dramatiquement les performances.

Donc ? Coachez vos équipes en leur permettant de prendre en main leurs propres opérations. Puis, suivez et faites des points réguliers pour leur donner la caisse de résonance dont ils ont besoin pour avancer.

Structurez un mid-management qui dépote

Troisième idée : investissez dans l'installation d'un mid-management qui dépote.

Cela implique beaucoup de clarté de votre côté, car vous allez devoir structurer ce mid-management en fonction de vos besoins, qui doivent être précisément établis en amont.

Cela implique aussi une importante prise de conscience de votre équipe concernant le rôle, les actions, et le savoir-faire managérial nécessaires pour obtenir les résultats que vous attendez.

Beaucoup de managers ont un titre de manager sans en avoir ni la mission, ni la marge de manœuvre, ni les compétences de leadership nécessaires. Si vous voulez faire bouger les choses, il est de votre ressort de leur donner des ailes !

Coachez- vous !

Le plus intéressant dans tout ça, c'est que coacher vos équipes est bien plus facile qu'on ne le pense. Encore faut-il y penser, bien entendu.

Avec un peu de méthode, on peut réellement aider son équipe à passer la seconde - seul si vous savez faire, ou avec un coach business ou un coach d'affaire qui sera à même de vous donner les clefs, tout en accompagnant vos équipes dans leur cheminement. L'important est d'agir. Allez, coachez-vous !

 

Antoine Martin est Business Coach entre Hong Kong, Tokyo et Paris. Il travaille au quotidien avec entrepreneurs, dirigeants et managers pour mener équipes et projets à leur prochaine étape. Et vous, c'est quoi votre impact ?

impactified

Impactified

At Impactified, we are business coaches and entrepreneurs on a mission to challenge other entrepreneurs looking to build and scale their businesses. Try our self-coaching modules, or book a coach now!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale