Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

"Mer Calme", une nouvelle comédie musicale à Hong Kong

mer calme groupe LFImer calme groupe LFI
@Pierre Sauvage
Écrit par Didier Pujol
Publié le 13 mars 2023, mis à jour le 22 mars 2023

Nasthasia Faure et son équipe sont de retour avec une nouvelle comédie musicale à Hong Kong intitulée "Mer Calme". Elle revient avec nous sur ce nouveau projet. 

"Une comédie musicale sur l'humain"

Comment vous est venue l’idée de cette nouvelle comédie musicale ?

La première fois que j’ai eu l’idée de cette pièce, c’était en 2021. Le scénario s’est peu à peu dessiné dans ma tête, mais j’ai commencé à écrire réellement, en 2022. Pour ce troisième spectacle que je composais, j’avais très envie de parler de l’humain en général. C’est là que j’ai décidé de créer des personnages aux caractères très différents qui seraient forcés de vivre ensemble et de s’adapter avec leurs personnalités et leurs passés. J’ai eu la chance de passer beaucoup de temps à voyager en Asie du Sud-est l’année dernière, ce qui m’a permis de m’inspirer de la vie insulaire tropicale.

Vous rassemblez plus d’une trentaine d’artistes. Comment se passent les répétitions ?

31 artistes cohabiteront sur scène pour ce magnifique projet. Nous aurons plus spécifiquement 13 chanteurs et chanteuses, dont un chœur de 4 enfants, 9 comédiennes et comédiens ainsi que 9 danseuses. Au départ, nous répétions séparément chant/danse/théâtre, puis est venu le moment de mettre tous les arts ensemble. C’est un moment très excitant, car nous avons enfin un aperçu du spectacle et c’est très émouvant de voir tous ces talents réunis.  

"Un spectacle où Français et Hongkongais se mélangent"

Associés au French May, est-ce que vous impliquez néanmoins Hong Kong et des Hongkongais ? 

Oui, tout à fait ! Au sein de la troupe, déjà, nous avons quelques Hongkongais qui danseront. De plus, notre spectacle étant monté à Hong Kong, nous travaillons main dans la main avec de nombreux professionnels de la ville. De plus, cette année, nous avons décidé que la pièce serait sous-titrée en anglais, mais aussi en chinois traditionnel. Il nous semblait évident de pouvoir inclure le public hongkongais à ce spectacle, en sachant que nous vivons chez eux. De plus, ce public est curieux d’en savoir davantage sur la culture française et nous sommes ravis de pouvoir leur présenter quelques grands classiques de la chanson française par ce biais. Nous collaborons donc étroitement avec l’Alliance française et l’AFLE qui sont nos partenaires et nous espérons que de ce fait, nous pourrons toucher de nombreux Hongkongais francophiles. 

 

Le fait que les personnages évoluent dans une atmosphère de fin du monde n’est-il pas prémonitoire ?

Alors effectivement, il est possible qu’une tempête solaire arrive dans les décennies à venir, ce qui ne serait pas de tout repos. Mais la comédie musicale Mer Calme reste une fiction, et avant tout une comédie. Le message que nous souhaitons faire passer est un message de solidarité, d’apprentissage et d’adaptation. 

Nous avons vécu de grands bouleversements ces dernières années… je pense donc que le public recherche quelque chose de positif et de joyeux et c’est ce que nous voulons lui offrir avec notre spectacle.

 

mer calme affiche

"Les technologies nous envahissent"

Vous semblez dénoncer le rôle joué par les technologies. Quels sont les messages contenus pour notre présent et notre futur ?

Ces dernières années, je me suis rendu compte du temps que nous passions tous sur nos écrans et nos téléphones. C’est devenu un réflexe . Et il suffit de lever les yeux dans le métro pour réaliser que c’est une réalité pour beaucoup de monde. Les technologies ont un côté addictif et ont parfois le désavantage de nous faire manquer de vrais moments de vie. Notre comédie musicale met en scène cela, à sa manière, tout en contrebalançant le message. Si les nouvelles technologies ont de mauvais côtés, à contrario, tout ce que l’on peut faire grâce à elles est énorme. C’est fabuleux d’avoir un champ des possibles comme celui-ci… Mais pour en savoir plus, je vous recommande de venir voir la pièce. 

Les compositeurs comme Bruel ou Cabrel feront-ils plus que d’autoriser l’utilisation de leurs chansons ? Sont-ils également impliqués ? 

En mai, vous aurez la chance de pouvoir nous voir interpréter des classiques d’Eddy Mitchell, Alain Souchon, Angèle et Francis Cabrel dans les artistes qui nous ont donné l’autorisation pour leurs morceaux. Nous allons les inviter à venir voir la comédie musicale à Hong Kong même si les chances sont minces de les retrouver assis dans le public.

"Nous allons échanger avec la communauté au delà du spectacle"

Que prévoyez-vous autour de cette comédie ? Avant et après ?

En ce qui concerne l’avant, nous avons beaucoup de travail pour vous présenter le plus beau spectacle possible. Notre équipe au complet reste donc très concentrée. C’est d’ailleurs très touchant de voir à quel point tous s’impliquent sans compter leur temps. Mais nous prévoyons également de jolis moments en parallèle aux répétitions. Vous pourrez notamment entendre certains de nos chanteurs au Wanch, le 18 mars, lors d’un concert de NAB music HK ou bien lors du concert annuel pour l’association MAYAA Népal le 24 mars. Les chanteurs  de « Mer Calme » feront également une apparition au Lycée Français International le 23 mars en l’honneur des Alumni ! Concernant l’après, nous n’y avons pas encore pensé. C’est le présent qui nous intéresse. Savourer ces moments d’énergie créative, là où tout peut encore arriver et où l’on apprend énormément des uns et des autres.

J’en profite pour remercier nos supers sponsors et partenaires :

Le French May, l’Alliance Française, le Consulat de France à Hong-Kong et a Macau, le Lycée Français de Hong Kong, THP Dental, le Pavillon Rouge des Arts, Trait-d'Union, La French Radio, Lepetitjournal.com, l’AFLE, Hong Kong Accueil, l’UFE, Hong-Kong Madame, On The List, Bain Marie, Bonne Maman, Food Origin at the source, Frenchie Toquée, Honbo, Pastis Group, Simply Fresh, Seafood Society ,Vines & Terroirs, Atelier Guilaine Rabault et Créative house by Avril

 

Billet à retirer à partir du 20 mars sur Ticketdood 

Sujets du moment

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024