Samedi 6 mars 2021
Hong Kong
Hong Kong

Covid-19: pas de vaccin avant mars à Hong Kong

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 14/02/2021 à 14:30 | Mis à jour le 14/02/2021 à 14:30
Photo : @Unsplash/Macau Photo Agency
vaccin covid hong kong

Après avoir annoncé une disponibilité du vaccin chinois au mois de janvier, puis l’arrivée du vaccin Pfizer en février, le gouvernement prévoit finalement un nouveau délai dans l’obtention des premières doses.

Fabrication européenne 

Manufacturé en Allemagne, le vaccin Pfizer-BioNtech connaît, on le sait maintenant en Europe, des difficultés de production, de nombreux pays dont la France faisant déjà l’objet de retards. Le mois dernier, La Chief Executive Carrie Lam s’était déjà exprimée pour indiquer que, malgré la commande passée par Hong Kong de 7.5 millions de doses auprès de Pfizer-BioNtech, les premiers vaccins n’étaient pas attendus avant fin février. Ce dimanche, différentes sources indiquaient qu’il faudrait au final attendre mars pour espérer voir arriver les premiers lots. Le conditionnement particulièrement complexe de ce vaccin nécessitant la mise en place d’une chaîne de froid spécifique, le ministre Patrick Nip assurait en cette fin de semaine que le test grandeur nature du dispositif avait été effectué avec succès et que 20 centres étaient prêts à stocker et administrer le vaccin allemand.

Retards chinois 

Sur le volet chinois, les premières campagnes de vaccination ont déjà eu lieu sur le continent et une première commande de 7.5 millions de doses avait été passée par Hong Kong qui aurait du en principe pouvoir bénéficier en priorité de ce vaccin. De type classique et par conséquent plus simple à conditionner et distribuer, il semble pourtant que le calendrier de disponibilité pour Hong Kong soit aussi réévalué sans que l’on ait à ce jour d’assurance de la part du fabricant Sinovac. Patrick Nip faisait en effet savoir qu’il était encore en attente de données de la part de l’entreprise chinoise quant à l’arrivée des doses pour Hong Kong. Côté AstraZeneca/Oxford, le troisième fournisseur retenu par Hong Kong avec 7.5 millions de doses, on savait déjà que les premières livraisons n’interviendraient pas avant la seconde partie du premier trimestre. 

12 cas journaliers

Avec seulement 12 cas journaliers ce week-end, les chiffres de la pandémie accusent une nette diminution, retrouvant les niveaux du mois de Novembre, au tout début de la quatrième vague. On espère donc sortir prochainement de cet épisode particulièrement long de la maladie, sans que rien ne soit encore certain à ce stade. En effet, les vacances de Nouvel An Lunaire ont pour effet que les consultations à l’hôpital sont différées. De même, le gouvernement a marqué une pause dans les exercices de confinement- éclair consistant à tester par surprise toute la population de certains quartiers. Un assouplissement des règles en place interviendra néanmoins à partir de ce jeudi, le service assis au restaurant reprenant en soirée jusqu’à 22:00 et le nombre de convives par table passant à nouveau à quatre. Les salles de sport et de cinéma vont également pouvoir reprendre. Cette tendance vers un retour progressif à la normale redonne de l’espoir à tout le monde et surtout un ballon d’oxygène à l’économie locale, fortement impactée par la pandémie.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir