Mardi 19 octobre 2021
TEST: 2261

Comment assurer son nouveau-né dès sa naissance ?

Par Alea | Publié le 06/06/2021 à 14:45 | Mis à jour le 07/06/2021 à 02:17
assurer un bébé à la naissance

Vous attendez un enfant ? Félicitations !  

Chaque parent souhaite que son nouveau-né bénéficie des meilleurs soins dès sa naissance, sans devoir payer des factures pharaoniques !

Souscrire un contrat d'assurance santé le plus tôt possible permet de couvrir les dépenses santé de votre enfant sans discrimination à l’égard de son historique médical ou d’anomalies congénitales.

Aujourd’hui, l'équipe d'AD MediLink vous guide dans cette démarche et vous explique vos  options.

contenus sponsorisés

L’option VHIS possible mais limitée

À Hong Kong, le système de santé public est reconnu pour son efficacité et la qualité de ses services, qui, plus est, sont fournis à des prix très bas pour les résidents hongkongais. Néanmoins, il y a des inconvénients : les services hospitaliers publics sont surchargés, et par conséquent, les délais d’attente peuvent être très longs. 

Pour désencombrer le secteur public, le gouvernement a lancé, en Avril 2019, le Voluntary Health Insurance Scheme (VHIS), qui fournit une assurance santé à vie à tous les nouveau-nés. Bien que les couvertures VHIS puissent paraître très attrayantes financièrement (à partir de 2 000 HKD par an), elles imposent de nombreuses limites, dont l’exclusion des maladies congénitales.

Pour en savoir plus sur le VHIS, c’est par ici !

Comment souscrire une assurance santé pour son nouveau-né à Hong Kong ?

Au moment de choisir votre assurance santé, assurez-vous d’avoir bien lu entre les lignes du contrat :  toutes les assurances ne procèdent pas de la même manière. Certaines assurances vont inclure votre enfant gratuitement tandis que d’autres vont augmenter vos frais de souscription. De plus, la plupart des assurances imposent des restrictions supplémentaires pour les enfants nés par Fécondation In-Vitro (FIV).

L’ajout d’un nouveau-né à votre contrat d’assurance peut se faire selon différentes manières : 

Vous avez déjà une assurance santé internationale personnelle

1ère option : votre assurance santé internationale couvre toutes les dépenses liées à votre maternité. 

C’est la meilleure situation qui puisse se présenter puisque vous serez couverte en cas de complications lors de l’accouchement. Votre assurance couvre aussi les soins de votre nouveau-né jusqu’à ce qu’il soit ajouté au contrat, généralement dans les 30 à 90 jours après sa naissance (en fonction de l’assurance). Dans ces cas-là, votre enfant est couvert sans que l’assureur ne tienne compte ni de son historique médical, ni de maladie congénitale (la plupart du temps). C’est un point non négligeable puisque votre enfant sera couvert en cas de conditions préexistantes, et ce, dès sa naissance. 

2ème option : un des parents a une couverture internationale depuis au moins 12 mois, sans avoir souscrit à l’assurance maternité. 

Certains assureurs couvrent votre enfant sans tenir compte de son historique médical. Sa couverture prendra effet à partir de sa date de naissance et l’assurance pourra vous accorder une facturation au prorata (de la date de naissance à la date de renouvellement du contrat des parents). La plupart du temps, l’enfant est couvert uniquement sous les mêmes garanties que le parent.

Beaucoup de parents se demandent si l’assurance maternité couvre les soins du nouveau-né. Généralement, tous les soins compris dans le forfait maternité de l’hôpital où vous accouchez sont remboursés par l’assurance maternité. Néanmoins, toutes les assurances maternité ne remboursent pas les soins qui ne sont pas inclus dans le forfait hospitalier, comme les consultations avec le pédiatre. Des assurances, telles que April International, couvrent ce type de prestation jusqu’à ce que le nouveau-né quitte l’hôpital. Mais d’autres, comme Cigna Global, demandent à ce que votre enfant soit ajouté au contrat pour que ces frais annexes soient remboursés.

Pour terminer, les complications liées à l’accouchement peuvent rapidement atteindre des montants supérieurs à 300 000 HKD dans les hôpitaux privés. Nous vous conseillons de bien vérifier que votre assurance maternité couvre la maman et le nouveau-né en cas de complications, même si la majorité d’entre elles le font intégralement (dans la limite de votre plafond total annuel).

Vous êtes couvert par votre entreprise

La plupart des grandes entreprises fournissent une couverture santé à leurs employés et leurs conjoints. Vérifiez bien auprès des ressources humaines de votre entreprise que vos enfants sont aussi couverts. Si oui, vous pouvez ajouter votre nouveau-né à votre police, avec un délai. 

Généralement, si votre entreprise couvre votre enfant, les conditions congénitales sont exclues des garanties. De plus, si vous quittez votre travail, votre enfant perdra sa couverture, ce qui peut être très contraignant s’il souffre de conditions préexistantes ou suit un traitement médical. 

Vous n’avez pas d’assurance santé

À Hong Kong, très peu d’assurances fournissent des couvertures qui prennent en charge uniquement les dépenses de santé de l’enfant, sans que l’un des parents ne soit affilié. Ce type de contrat couvre les enfants de leur naissance à leur 18 ans. Néanmoins, les soins liés à des conditions préexistantes ou anomalies congénitales ne sont, la plupart du temps, pas remboursés (sauf si elles apparaissent après la souscription). Aujourd’hui, quelques assureurs fournissent ce type d’assurance.

Pour la majorité de ces produits, l’âge de votre enfant n’a pas d’impact sur le montant de la souscription (qu’il soit nouveau-né ou adolescent). Pour une couverture complète qui rembourse 100 % de vos frais de santé dans le secteur privé, comptez entre 15 000 HKD et 35 000 HKD par an.

Pour en savoir plus sur les couvertures individuelles pour enfant, vous pouvez consulter notre guide sur les assurances santé pour enfant à Hong Kong.

3 points à retenir avant la naissance de votre enfant

Recherchez une assurance le plus tôt possible

Nous vous conseillons de souscrire une assurance maternité avant la naissance de votre enfant afin qu’il soit couvert dès le 1er jour. Cela vous permettra d’être remboursé en cas de dépenses imprévues, qui peuvent vite atteindre des montants très élevés. De plus, en ajoutant votre enfant à votre contrat, vous maximisez les chances que celui-ci soit ajouté sans questionnaire de santé et donc sans discrimination sur son état de santé à sa naissance. 

Choisir la bonne insurance

C’est important de choisir minutieusement son assurance et surtout à Hong Kong. Votre nouveau-né pourra ainsi bénéficier d’une couverture complète dès sa naissance, et sera couvert  s’il souffre de maladies congénitales ou d’autres anomalies, que ce soit dans le public (où les délais d’attente peuvent être très longs) ou dans le privé.

Pour ajouter votre nouveau-né à votre contrat d’assurance, vous devez généralement présenter le certificat de naissance à votre assureur ou remplir un questionnaire. Les délais varient d’un assureur à un autre. 

Pour les enfants conçus sous Fécondation In-Vitro (FIV)

Certains assureurs appliquent des restrictions particulières aux enfants conçus par FIV. Ils peuvent prendre en compte l’historique médical de l’enfant ou bien ne pas rembourser les frais liés à des complications de grossesse. Il est recommandé de bien vérifier les termes de votre contrat d'assurance avec un conseiller en assurance santé.

 

Alea

Alea

Alea est votre partenaire assurance et conseils santé. Nous vous offrons le meilleur conseil possible pour bien choisir. Tous nos conseillers ont suivi une formation complète sur les produits et le système de santé à Hong Kong.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Hong Kong ?

ACTIVITÉS SPORTIVES

Essayez-vous aux patins à roulettes en salle à Hong Kong !

Lepetitjournal.com est allé se tester aux patins à roulettes, le nouveau lieu branché des jeunes proche de North Point. On a enfilé coudières, genouillères, casque etc. Chaud devant, on arrive !