Mercredi 21 août 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Avec Uplifters, des Françaises proposent une nouvelle aide aux helpers

Par Matthieu Verrier | Publié le 22/01/2019 à 13:14 | Mis à jour le 24/01/2019 à 09:49
Photo : Outre les formations en ligne, Uplifters organise des rencontres occasionnelles. @DR
uplifters, ong, formation, helper, hong kong

Une nouvelle ONG, dirigée par deux résidentes françaises de Hong Kong, proposent d'offrir une formation aux helpers afin de leur aider à penser à leur avenir.


Pour Marie Kretz di Meglio, ce projet s’inscrit dans la continuité de ses expériences passées. Cette jeune mère a géré un centre de formation à distance en France. Puis elle s’est engagée à Singapour dans l’ONG Aidha, qui dispense des cours aux helpers. Alors en s’installant à Hong Kong, elle a décidé de monter une association de formation à distance pour les helpers. Ainsi est né Uplifters, en mars 2018. Très vite, Marion Déchy, qui travaillait dans une agence de mise en relation employeurs/employés, a complété la structure. Elles sont désormais deux à poursuivre cette mission éducative.

Le principe est simple. Les aides domestiques peuvent s’inscrire à une session gratuite de trois semaines pour apprendre à gérer leur argent. Elles se retrouvent alors dans un groupe de dix, géré via Facebook. Elles reçoivent des conseils, par des vidéos, des quiz ou des explications écrites, ainsi que des exercices à accomplir. Ceci représente environ quatre heures d’apprentissage par semaine, pendant trois semaines. Le tout est supervisé par une autre helper, qui a elle-même suivi une formation. Si le matériel est en anglais, des conseils peuvent être donnés dans la langue maternelle de l’étudiante.

Empowerment

Avec Aidha, on formait 500 helpers par an, il y a en 3 millions en Asie”, souligne Marie Kretz di Meglio, qui rapproche ces chiffres d’un autre consta t: “on peut tout apprendre en ligne”. La coiffure et l’esthétique, comme dans son ancien job en France, mais aussi comment gérer un budget personnel. Depuis septembre, Uplifters prodigue ses services à une centaine de travailleuses étrangères par mois -travailleurs devrait-on dire puisque le masculin l’emporte et qu’un employé s’est inscrit à Uplifters. L’ambition est d’arriver à un millier et d’élargir la palette des compétences à acquérir via ces formations. 

Pour l’heure, il s’agit surtout de leur apprendre quelques bonnes pratiques. Comment économiser? Comment dire non à sa famille? Comment se méfier des prêteurs véreux? Comment réaliser de petits investissements pour préparer l’avenir? Ces femmes peuvent ainsi prendre leur avenir en main. L'ONG suit la tendance dominante depuis plusieurs années de l'empowerment, qui vise à mettre en capacité plutôt qu'à fournir l'assistance.

Appel aux dons

Pour assurer sa pérennité et franchir de nouvelles étapes, la jeune ONG lance un appel aux dons. Elle espère récolter 80 000 HK dollars pour poursuivre sa mission, voire plus pour se développer.
 

Pour répondre à cet appel, se rendre sur le site internet de Uplifters.

 

Nous vous recommandons

Matthieu Verrier journaliste Hong Kong

Matthieu Verrier

Journaliste et chroniqueur politique pendant dix ans en France et auteur du Contremanuel de la politique (2016, éd. Tana), Matthieu Verrier a rejoint Hong Kong en janvier dernier.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

FAITS DIVERS

Du transit à la rétention, le calvaire de 3 Sud-Américaines en France

Jacqueline Madeline, Présidente de l'association Welcome a accepté de livrer son témoignage sur le cauchemar de trois touristes qui ont été placées en rétention alors qu'elles étaient en transit.