Dimanche 27 mai 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TV - "Les Gangsters de la finance" - documentaire sur la banque HSBC

Par Marc Schildt | Publié le 12/12/2017 à 11:01 | Mis à jour le 12/12/2017 à 16:52
HSBC

Ce mardi soir, un documentaire diffusé sur Arte passe au crible les agissements de la banque HSBC depuis la crise de 2008 : "blanchiment, fraude fiscale, corruption, manipulation des cours..."

Le documentaire de 86 mn est réalisé par Jérôme Fritel et Marc Roche* qui s’étaient fait connaître il y a cinq ans avec Goldman Sachs – La banque qui dirige le monde

Dans cette enquête, ils passent au crible les délits commis par la Hongkong and Shanghai Banking Corporation et finissent par qualifier cette banque d’Empire financier au-dessus des lois en insistant sur un nouveau concept : le "too big to jail" (détourné du fameux too big to fail)

A partir des décisions de justice et des transactions négociées par la banque, l’enquête montre les malversations commises par HSBC à travers le monde, de Hong Kong aux Etats-Unis en passant par l’Europe. Le documentaire rassemble des témoignages "extérieurs". La banque semble avoir refusé toute interview de ses dirigeants, l’accès à ses locaux et à ses archives**. 

Avant-goût à travers les propos de Jérôme Fritel pour Arte Mag

Jérôme Fritel a donné une interview à Sylvie Dauvillier pour Arte Mag dans le numéro #50 – (disponible ici en pdf). Voici un court extrait.

SD : Quels sont les scandales majeurs qui l’ont éclaboussée depuis une décennie ?

Jérôme Fritel  : Tous ceux que la finance a essuyés. Elle a notamment été reconnue coupable de blanchir l’argent des cartels de la drogue mexicains et colombiens, avec d’évidentes complicités internes, à hauteur d’un milliard de dollars. Elle est aussi la seule à avoir été mêlée à l’affaire SwissLeaks, ce réseau d’évasion fiscale massive vers la Suisse. Avec d’autres banques, elle a également été condamnée pour manipulation du cours des devises – 5.000 milliards de dollars échangés quotidiennement. 

SD : Comment expliquer l’impunité dont ont bénéficié ses dirigeants ? 

Jérôme Fritel  : Bien qu’il s’agisse de personnes physiques, leur responsabilité individuelle n’est jamais reconnue. Les banquiers bénéficient auprès de la justice d’une incroyable mansuétude. On préfère condamner les institutions bancaires à de lourdes amendes. De son côté, le gouvernement britannique a protégé HSBC comme les joyaux de la Couronne, d’autant que la banque fait du chantage économique. Que l’ex-PDG de HSBC, Stephen Green, soit devenu en 2010 ministre dans le gouvernement de David Cameron n’a gêné personne outre-Manche. […]. Cinquième puissance financière mondiale si elle était un État, cette banque a inventé le concept “too big to jail”, “trop grosse pour être condamnée”. 

 

Et les autres banques ? 

Elles ne figurent pas à proprement parler au sommaire de ce documentaire. 

Mais pour parler de toutes et/ou équilibrer les torts, les griefs... - on ne sait pas trop comment dire -  nous vous renvoyons à une synthèse dressée par l’équipe du Monde (Les Décodeurs): Amendes des banques: la fraude fiscale en augmentation.

L'étude, faite en Mai 2016, décompte plus de 208 milliards de dollars d’amendes et de sanctions à l'encontre des banques  depuis août 2007 (et ce chiffre n'inclut pas les indemnités et les peines civiles), soit plus de 450 affaires dont les montants sont supérieurs à 1 million d'USD pour seulement 9 ans.

Les peines y sont classées par motifs : fraudes liée aux subprimes, violation d’embargo, évasion fiscale et blanchiment, intérêt des clients. 

Pour HSBC, 19 décisions de justice viennent la condamner depuis 2007 pour un montant total de 5 milliards d’USD…de quoi faire un documentaire donc. 

Mais, les banques américaines (Bank of America, JP Morgan) et celles françaises ne sont pas en reste (BNP Paribas avait été condamnée par la justice américaine pour violation d’embargo à hauteur de 8,9 milliards d’USD pour des transactions libellées en USD avec le Soudan, Cuba et l’Iran).

 

* Marc Roche est également ancien correspondant du Monde chargé de la couverture de la City et auteur, en 2014, des Banksters. Voyage chez mes amis capitalistes, éd. Albin Michel, 2014.

** article Libération du 11/12/2017
 

Marc Schildt Hong Kong lepetitjournal

Marc Schildt

En charge de l'édition de Hong Kong du site lepetitjournal.com
0 CommentairesRéagir

Communauté

BLOG

LE DIM SUUUUUUUUUUM QUIZ!!!!

Il est de retour, et il nous a manqué. Aujourd’hui le Blond et tout Hong Kong lui rendent hommage. Alors prenez une grande inspiration et lancez-vous dans le challenge du Burg… du DIM SUUUUM QUIZ!