Mercredi 21 février 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Polémique autour de l’élection de Miss Hong Kong 2017

Par Regards hongkongais de HKBU European Studies - French Stream | Publié le 21/09/2017 à 20:54 | Mis à jour le 22/09/2017 à 07:10
Miss Hong Kong 2017 Juliette Louie

Juliette Louie a été élue Miss Hong Kong le 3 septembre 2017. Son élection a entraîné une flopée de commentaires négatifs. Décortiquons ici les raisons de la colère du public.

Chaque année, l’élection de Miss Hong Kong est sujette à controverses et cette année le couronnement de Juliette Louie, étudiante de 23 ans, vivant au Canada n’a pas fait exception.

1ère source de mécontentement : le système de vote.

Jusqu’alors Miss Hong Kong était élue, comme en France, par les votes du public. Mais cette année, TVB – le groupe audiovisuel en situation de quasi-monopole à Hong Kong - a choisi un jury composé uniquement de célébrités, et de ce fait n’étant pas représentatif de l’opinion publique.

A quoi s’ajoute un potentiel conflit d’intérêt suscité par le fait que le père de la Miss Hong Kong 2017 n’est autre que le fameux milliardaire hongkongais, Henry Louie, créateur de costumes et magnat immobilier possédant de nombreux appartements à Hong Kong, en Chine et au Canada. Celui-ci entretient également une relation privilégiée avec le directeur du groupe audiovisuel. Tout cela a bien-entendu fait courir le bruit que TVB aurait ainsi fait gagner sa fille pour pouvoir bénéficier de son influence. Si cette polémique reste évidemment à l’état de rumeur, on ne peut pas dire que la personnalité de Miss Hong Kong 2017 a permis de la faire taire…

Autre source de discorde : la langue.

Bien que Juliette Louie possède la carte d’identité Hongkongaise, elle parle mal le cantonais (ayant étudié en Grande-Bretagne et au Canada). Bien que les langues officielles puissent être l’anglais et le mandarin (1) à Hong Kong, le cantonais est une langue populaire parlée par plus de 90% des Hongkongais. Ces derniers ont donc réagi vivement pensant qu’il n’était pas possible de représenter Hong Kong sans savoir parler cantonais. Imaginez une Miss France ne parlant pas français ! Pourrait-elle, aux yeux des Français, représenter légitimement la France et promouvoir la culture française ?

Cerise sur le gâteau : l’arrogance

En effet, le premier rôle d’une Miss est un rôle de représentation. A cet effet, politesse, modestie, sagesse sont souvent indispensables. Or, là encore, Juliette Louie semble avoir tout faux si l’on en croit la réaction du public. En témoignent les hashtags de son Instagram après avoir gagné l’élection de Miss Hong Kong : aucun remerciement comme l’avaient fait les Miss des années passées mais à la place une série de qualificatifs arrogants tels que # reine # gagnante# championne qui ont provoqué le déchaînement de commentaires négatifs des internautes sur sa page Facebook ou Instagram, l’accusant de ne pas mériter son titre de Miss Hong Kong.

miss hong kong instagram juliette louie.jpg

Critiques auxquelles Juliette Louie a répondu dans la même veine : en insultant les internautes de manquer d’éducation et en leur demandant de bien vouloir s’adresser à elle lorsqu’ils sauraient parler anglais ! Il n’en fallait pas moins pour provoquer la colère de milliers d’Hongkongais qui ont déclaré que si Miss Hong Kong 2017 représentait sans doute TVB, elle ne représentait certainement pas Hong Kong !

Comme le dit le Petit Prince : "on ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux". Et il est vrai que jusqu’à aujourd’hui Juliette Louie ne semble pas encore avoir réussi à dévoiler aux Hongkongais ces critères indispensables à toute Miss que pourraient être l’intelligence, le charme, l’élégance, l’humilité et… la politesse. La polémique n’en a pas fini d’enfler…
 

Freeman LPJ biographie.png

(1) NLDR : les deux langues officielles à Hong Kong sont l'anglais et le chinois, et pour cette dernière, la Basic Law (la mini-constitution de Hong Kong) ne précise pas s'il s'agit du cantonais ou du mandarin. Le cantonais reste toutefois la langue la plus largement employée.
 

1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

JOHN/Thai ven 29/09/2017 - 22:34

Moi JOHN/Thai je préfère la Thaïlandaise voir le lady boy Salut

Répondre