Jeudi 21 juin 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cosmoprof: s’exporter sous ses plus beaux atours

Par Stéphanie Stiernon | Publié le 27/11/2017 à 14:02 | Mis à jour le 28/11/2017 à 03:16
Photo : by Cosmoprof / HKCEC
18-CEC_Boutique

Le salon des produits cosmétiques à Hong Kong n’en finit pas de grandir. Pour la 22ème édition de Cosmoprof Asia, l’affluence a augmenté de 10%, une aubaine pour les français qui cherchent à pénétrer le marché asiatique.

La foire, répartie sur deux sites (Comsopack à l’AsiaWorld-Expo et Cosmoprof à HKCEC) a rassemblé plus de 83.000 visiteurs, venant de 135 pays, du 14 au 17 novembre dernier. 
 

Le pavillon français accueillait 90 exposants (30% de nouveaux par rapport à 2016) principalement des TPE et PME cherchant à démarrer ou renforcer leur présence à Hong Kong et en Asie. 

Face au 500 exposants du pavillon coréen, pays à l’honneur du salon, le Made in France a dû redoubler d’ingéniosité pour garder sa place de leader dans le secteur du cosmétique. Ainsi, une nouvelle Buzz zone a présenté 11 sociétés proposant uniquement des produits innovants.

Business France, l’agence dédiée à l’internationalisation de l’économie française, nous explique le choix de la ville de Hong Kong pour le développement dans cette région. "Avec sa couverture régionale vers l'Asie du Nord et du Sud-Est, Hong Kong reste la porte privilégiée pour les cosmétiques, parfums, produits d'hygiène et capillaires, produits et équipements pour instituts et spas."

La place des entreprises françaises 

Sur Hong Kong, si l’on parle du réseau de distribution classique (offline), Business France rappelle que la France reste toujours le deuxième fournisseur de produits cosmétiques et un acteur incontournable sur le marché hongkongais. 

Avec son statut de port franc, Hong Kong applique une règlementation peu contraignante en matière d’importation de produits cosmétiques. Le taux de pénétration en Chine continentale est nettement moins élevé du fait des contraintes d’enregistrements longues et coûteuses et d’une règlementation stricte et constamment remaniée nous explique-t-on. 

L’écart du taux de pénétration entre Hong Kong et la Chine est réduit via le réseau de distribution online (achat en ligne) qui permet aux marques françaises de cosmétique de minimiser les contraintes chinoises et de vendre directement aux consommateurs (B2C).    

Le CEO de Cinq Mondes, Monsieur Poiroux, gagnant du French Cosmetics Awards 2017 - Best of the Best nous confie sa stratégie pour s’implanter en Asie (ndlr, la marque n’est pas encore présente sur le marché asiatique). "Nous souhaitons nouer un partenariat solide et sur le long terme avec un acteur de référence. Lors du salon, nous avons rencontré des distributeurs pour Hong Kong, la Chine, la Corée et le Japon."

 

Cosmoprof Asia 2017

 

Le développement du E-commerce  

La tendance actuelle s’oriente aussi vers l’utilisation des plateformes de e-commerce transfrontalières, surtout pour le marché de la Chine continentale, tout en gardant si possible une présence avec des points de vente physiques qui offrent une visibilité à la marque et permettent plus facilement de fidéliser le consommateur.  

Les exposants ont pu rencontrer différents fournisseurs de plateformes e-commerce et notamment la Boutique France présente sur le Pavillon français pour la première fois.  

On nous a indiqué que La Boutique France a été créée suite à une discussion en 2014 entre Jack Ma, le président fondateur du géant chinois de l’e-commerce Alibaba et Laurent Fabius, à l’époque ministre des Affaires étrangères, portant sur la promotion des entreprises françaises sur les différents sites d'Alibaba. Les autorités françaises ont souhaité favoriser l’accès pour les TPE et PME françaises. 

En partenariat avec Business France, La Poste a développé La Boutique France présente sur Tmall Global – place de marché BtoC d’Alibaba réservée aux entreprises étrangères. Elle permet aux TPE et PME françaises d'accéder directement à ses 350 millions de clients en leur offrant une solution globale. 

"Une solution de vente-distribution de bout en bout incluant notamment la mise en ligne des produits sur le web chinois, la gestion des commandes et le paiement garanti, la promotion des marques, le service consommateur en chinois, l’expédition, le dédouanement et jusqu’à la distribution aux consommateurs chinois." 

Des retombées prometteuses ?

Les rencontres organisées ou spontanées se sont succédées au sein des stands. Les exposants interrogés nous confient y avoir trouvé des perspectives de collaboration.

Briochin, l’un des gagnants des French Comestics Awards 2017 reconnait que le prix "permet également de multiplier les contacts et d’accroître l’intérêt suscité par la marque y compris auprès des distributeurs déjà partenaires”

Le salon était aussi l’occasion selon leurs mots de :  

  • Tester et sonder à moindre coût le marché asiatique (avec plus de 2.800 exposants et 83.000 visiteurs).  
  • Définir le potentiel de la marque et des produits dans le but d’adopter une stratégie de développement. 
  • Tisser ou consolider des liens avec des partenaires en Asie. 
  • Se rendre compte des tendances du marché. 

Côté tendance, "la personnalisation, le naturel et le raffinement des galéniques et des fragrances étaient dominants lors du salon" nous explique le CEO de Cinq Mondes, Monsieur Poiroux. Business France confirme que l’accent était mis sur le naturel avec des produits performants préservant l’environnement tant par la conception produit que son emballage. Un avenir où le "made in France" compte peser également.  

 

Cosmoprof Asia 2017  Pavillon France

 

Nous vous recommandons

Stéphanie Stiernon

Stéphanie Stiernon

Journaliste Freelance après 12 ans dans le secteur bancaire, au contact des entreprises et du commerce international. Passionnée par l’actualité générale, l’économie, la politique, Stéphanie est avide d’apprendre et désireuse de partager.
0 CommentairesRéagir

Que faire à Hong Kong ?

FESTIVAL

36 groupes, 5 scènes et 2 jours de fête avec "Make music, Hong Kong!"

La fête de la musique version Hong Kong fait son grand show les 23 et 24 juin: 36 groupes sont conviés, des musiciens locaux et internationaux, des genres éclectiques, dans un lieu très convoité.