Vendredi 25 septembre 2020
Hong Kong
Hong Kong

ASTROLOGIE CHINOISE – Tout savoir sur le signe du singe

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 21/07/2016 à 22:00 | Mis à jour le 17/07/2016 à 13:47

 

Retour en page d'accueil - Découvrez nos autres articles

Fait incontestable, le singe est l'animal qui ressemble le plus à l?homme. Il en a toute l'intelligence mais aussi toute la rouerie. De tous les animaux du zodiaque chinois, c'est certainement le plus déconcertant, car le plus agile et le plus rapide en toutes choses. C'est un inventeur, un improvisateur, et aussi un charmeur qui devient parfois un habile charlatan quand il veut arriver à ses fins.

Un sage au sens pratique

A son crédit, il faut admettre une grande sagesse, souvent dissimulée sous un air débonnaire et amusé. Il a une haute considération pour la connaissance et le savoir et a une capacité extraordinaire à démêler les écheveaux des problèmes les plus complexes. Il connait toutes les richesses et les gratifications que le monde peut lui offrir et les moyens de les obtenir. Plutôt que de mettre tout son poids dans la lutte, il utilise sa logique, son humour et son intuition qui lui disent le moment juste pour agir.

Le singe est un intellectuel à la mémoire aiguë. Intelligent et capable, il ne peut souffrir une défaite et met tous les moyens en action pour être vainqueur. Doué d'un grand sens pratique, il essaie de contourner le problème plutôt que de l'attaquer de face. Arrogant, et n'ayant souvent que peu de respect pour l'opinion des autres, il prend facilement ses opposants à l'aide de ses nombreux tours. Seuls ceux qui vivent dans sa proximité et qui connaissent ses faiblesses viendront à bout de lui.

On raconte ainsi que les aborigènes du désert de Kalahari en Afrique du sud sont maîtres dans l'art de piéger le singe par ses propres défauts, notamment sa gourmandise et son avidité insatiable. Ils construisent un tunnel étroit de la taille du bras du singe avec au bout une plus large excavité où ils déposent une pile de sucres. Quand le singe y introduit son bras, il doit forcément fermer la main pour saisir le sucre, mais ne peut retirer son poing fermé dans le tunnel trop étroit. Plutôt que d'abandonner cette sucrerie providentielle, le singe reste là, furieux, et ne se décide pas à la sacrifier, même quand les aborigènes arrivent pour s'emparer de lui.

Un arrogant, égoïste, prêt à tout pour le succès

Doué d'un esprit vif et souple, le singe peut-être un bon acteur, diplomate, avocat ou même agent de change. C'est un personnage très sociable qui sait voir le côté amusant des choses et sait se faire aimer, même des gens dont il vient de se jouer.

Une de ses plus grandes qualités est sa grande confiance en lui-même, même s'il parait docile ou timide. Il est d'une curiosité insatiable et s'admire lui-même pour les découvertes qu'il fait, gardant au travers de tout, un réel pouvoir d'émerveillement devant la nouveauté.

Il a par contre un complexe de supériorité inné qui peut le rendre égoïste et irrespectueux des autres, devenant parfois, extrêmement jaloux, quand quelqu'un obtient quelque chose qu'il n'a pas. Il est alors capable de cacher ses sentiments et de recourir à toutes les ruses pour arriver à ses fins.

Son apparente facilité, les moyens détournés qu'il emploie parfois font qu'on ne lui accorde pas toujours pleine confiance. Quand il est sincère, on se demande si cette sincérité n'est pas une nouvelle ruse. Face à la critique, il est désarmant, car il n'hésite pas à changer totalement d'attitude pour retrouver le chemin du succès et améliorer ses performances. Au bout du compte, seul le succès compte et il n'accepte qu'un jugement, le sien.

Rusé en affaires, papillonneur en amour

En affaires, il commencera avec modestie pour finir avec panache, vainqueur de son adversaire qui ne s'en rendra compte que trop tard car, au contraire du tigre ou du dragon qui présentent leurs exigences de manière abrupte, le singe rogne par-ci par-là de menus avantages qui, additionnés, laissent au bout du compte son partenaire surpris d'avoir été si bêtement dupé.

Mais si le singe est généralement quelqu'un de chaleureux, il a parfois quelques difficultés en amitié et en amour. Sa personnalité complexe n'est pas toujours bien comprise et son apparente versatilité fait qu'on trouve difficile de lui donner son entière confiance. Toujours en mouvement, il va vers de nouvelles curiosités, sans parfois achever ce qu'il a entrepris. Sensible mais faisant peu de confidences, il est entouré d'un grand cercle de connaissances, mais d'un petit nombre d'amis réels.

Gérard Henry (www.lepetitjournal.com/hongkong) reprise du 3 février 2016

Lire aussi: NOUVEL AN - Le singe dans la tradition chinoise

HOROSCOPE 2016 ? Que nous réserve l'année du singe ?

Crédits photos su neko via Flickr.

 

Quel singe êtes-vous?

 

 

Le Singe de métal ? 1860, 1920, 1980

C'est le singe combattant. Fort, indépendant, il recherche le prestige et la sécurité financière. Il ne s'aventurera pas dans les entreprises trop risquées, mais son assurance lui donnera beaucoup de poids en affaires. Chaleureux, convaincant et très vivant, il saura persuader tous ses partenaires et adversaires. Créatif, il sera aussi sensuel et passionné dans ses amours.

Le Singe d'eau ? 1872, 1932, 1992

C'est l'un des singes les plus susceptibles. Il prend facilement la mouche et ne laisse rien passer facilement. De nature plus secrète, il peut-être d'une grande patience lorsqu'il a un objectif en vue. Il a du flair et beaucoup de sensibilité, et il est très convaincant quand il s'agit de persuader. Sociable et apprécié, il est cependant parfois sujet à des crises de découragement et qui le désorientent totalement.

Le Singe de bois ? 1884, 1944, 2004

Le plus intuitif de tous les singes, il fait preuve d'un esprit pionnier qui le pousse toujours vers le futur et de nouvelles inventions et découvertes. Il établit de bonnes relations avec les autres et tient sa maison et ses affaires en ordre, donnant rarement dans l'exagération ou la spéculation. Amoureux de la perfection, il se montre insatisfait.

Le Singe de feu ? 1896, 1956, 2016

L'élément « feu » donne à ce signe une extrême vitalité  qui le rend sûr de lui, déterminé, expressif et très intéressé par le sexe opposé. Meneur de foule, il possède un art de la gesticulation qui cherche à convaincre, mais il ne peut cacher son désir de domination, et son incapacité à se reconnaître en tort. Il peut être têtu, agressif et très jaloux dans l'adversité. C'est néanmoins le plus puissant de tous les singes.

Le Singe de terre ? 1908, 1968, 2028

Un singe placide dans lequel on peut avoir confiance. Il est capable d'actes de charité gratuits, mais demande admiration et appréciation pour ses talents sous peine de quoi, il peut devenir insolent. C'est un amoureux de l'étude et de l'érudition, qui a un grand sens du devoir. C'est le moins égoïste de tous les singes, il aime réellement ses amis, les traite avec gentillesse et attention.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Francfort Appercu
INTERVIEW

Philippe Jacq : « Le théâtre est un grand vecteur de culture »

Ses apparitions remarquées sur le petit écran et au théâtre en France et en Allemagne ne nous ont pas laissés indifférents. Il revient sur scène avec « Le Bonheur » à Francfort et Wiesbaden. Entretien

Sur le même sujet