Mercredi 28 octobre 2020
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville

Vietnam en 2020 : « l’une des économies les plus dynamiques au monde »

Par Philippe Avocat | Publié le 24/08/2020 à 09:48 | Mis à jour le 24/08/2020 à 15:06
Photo : Adrien Jean
vietnam économie banque mondiale coronavirus 2020

Selon un rapport de la Banque mondiale publié le 29 juillet dernier, le PIB du Vietnam devrait connaître une croissance comprise entre 2,8 % et 1,5 % sur l’année 2020, ce qui en ferait « l’une des économies les plus dynamiques au monde » quel que soit le scénario des prochains mois.
 

Brève histoire du Covid-19 au Vietnam

Au premier semestre de l'année 2020, le Vietnam a enregistré un taux de croissance du PIB de 1,8 %, soit 5 points de pourcentage de moins que prévu. En effet, malgré un nombre de cas de Covid-19 dérisoire par rapport à la majorité des pays, le virus et les mesures gouvernementales pour prévenir sa propagation ont profondément affecté l'économie du Vietnam. En avril, le confinement au niveau national, associé à une atmosphère anxiogène et à la fermeture des frontières, provoqua l’arrêt de nombreux commerces et entreprises, mettant au chômage complet ou partiel leurs innombrables employés.

Puis, à l'issue du confinement, il y eut l'accalmie : 99 jours sans nouveau cas de coronavirus (hors cas « importés », immédiatement mis en quarantaine à leur arrivée). Les habitants se déconfinèrent, les commerces qui avaient survécu rouvrirent progressivement, le tourisme domestique repartit timidement. En juillet, la tendance fut de nouveau à l'optimisme : le virus paraissait déjà loin, même si le pays gardait ses portes closes. Et voilà que le 25 juillet, le Covid-19, pour nous rappeler sa force et peut-être aussi son sens de l'humour macabre, fit subitement son grand retour. En quelques jours, les cas de contamination se multiplièrent dans le nouvel épicentre de Da Nang et sa région. Du 25 juillet au 24 août, le nombre de patients atteints du Covid-19 passa de 416 à 1022 et celui des morts de 0 à 27, selon les statistiques officielles.

Adrien Jean
Adrien Jean


Les perspectives économiques du Vietnam en 2020 et 2021

Le rapport de la Banque mondiale, publié le 29 juillet, ne prend pas en compte la réapparition du virus dans le pays quatre jours plus tôt, ni les mesures de distanciation sociale qui en découlèrent et se poursuivent. Cependant, statistiques et prévisions à l’appui, il apporte des éléments de réponse à la possible évolution économique du Vietnam sur le moyen et le long-terme. 

Dans ce rapport, la Banque centrale mise sur un regain de croissance au cours des prochains mois, au terme d’un premier semestre caractérisé par un fort ralentissement économique. Le taux de croissance du PIB vietnamien en 2020 devrait être compris entre 2,8 % (scénario de base) et 1,5 % (scénario pessimiste), ce qui en ferait, quel que soit le scénario des prochains mois, l’une des économies les plus dynamiques au monde. À titre de comparaison, selon ce même rapport, le PIB mondial devrait décroître de 5,2 % en 2020. En ce qui concerne l’année 2021, le taux de croissance du PIB vietnamien serait compris entre 6,8 % (scénario de base) et 4,5 % (scénario pessimiste).

La Banque mondiale met en avant la nécessité du Vietnam de s’adapter durablement à cette crise sanitaire, susceptible de transformer en profondeur l’économie du pays. Au-delà de l’accélération de la digitalisation des services, cette nouvelle situation pourrait également accroître les inégalités dans le pays, touchant de plein fouet les travailleurs à faibles revenus dont l’activité ne peut être effectuée à distance. Deux jours après la divulgation de ce rapport, la Banque mondiale octroya une aide, non remboursable, de 6,2 millions de dollars pour soutenir le pays dans sa lutte contre le Covid-19.


Cet article vise à présenter de façon synthétique et narrative quelques points clés du rapport semestriel de la Banque mondiale. Pour une analyse plus approfondie de la situation, vous pouvez télécharger le rapport complet en cliquant sur ce lien.

téléchargement

Philippe Avocat

Rédacteur en chef de l'édition d'Hô Chi Minh-Ville, j'aime écrire sur la vie locale et sur les expatriés au Vietnam de manière percutante, humaniste et humoristique.
0 Commentaire (s)Réagir