TEST: 2259

Pandémie au Vietnam: les décomptes journaliers pourraient ne plus être publiés

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 10/03/2022 à 18:48 | Mis à jour le 10/03/2022 à 19:02
Pandémie du Vietnam: décomptes journaliers publiés

C’est presque devenu un rituel. Tous les jours, aux alentours de 18 heures, le ministère de la Santé publie le décompte des nouveaux cas, des guérisons et des décès enregistrés au cours des 24 dernières heures.

C’est le comité national de prévention et de lutte contre la covid-19 qui devra trancher. Le ministère de la Santé, lui, souhaite, arrêter de publier quotidiennement ses données mises à jour.

Outre qu’il peut se révéler anxiogène pour bien des personnes, ce décompte quotidien n’est pas nécessairement la meilleure façon d’évaluer l’évolution de l’épidémie. Le nombre de nouveaux cas n’est en effet que l’un des huit critères à partir desquels il est possible de se faire une idée de la situation.

Des chiffres en forte augmentation au Vietnam

Taux de couverture vaccinale, capacité d’accueil des services de soins intensifs, nombre de patients nécessitant une assistance respiratoire. Beaucoup de critères peuvent et doivent être pris en considération, et les chiffres seuls induisent parfois en erreur.

La situation actuelle le montre d’ailleurs parfaitement bien. Il est évidemment indéniable qu’au Vietnam, la propagation du virus est exponentielle et même spectaculaire. Cela étant, si l’on regarde de plus près, on s’aperçoit que les nouvelles infections concernent principalement les personnes non vaccinées, et notamment les moins de 12 ans.

Des informations qui demandent à être nuancées

Il faut aussi tenir compte du fait que le variant Omicron s’est invité dans les débats, notamment à Hanoï (87% des patients) et à Ho Chi Minh-ville (76% des patients), ce qui suffit largement à expliquer ces courbes qui grimpent en flèche.

Pour ce qui est du nombre de décès liés à l’épidémie, la moyenne est d’environ 100 par jour: un chiffre relativement peu élevé. Si l’on prend le mois de février, seules 0,2% des infections se seront soldées par des décès.

Toujours en prenant le mois de février comme étalon de référence, on s’aperçoit que le nombre de cas détectés au sein de la communauté a certes augmenté de 197,9%, mais que les décès ont diminué de 47,1%, les hospitalisations de 24,5% et les cas critiques de 43,1%.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Ho Chi Minh Ville !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale