Mercredi 29 septembre 2021
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
TEST: 2259

L'exode rural au Vietnam : un marathon gagné d'avance

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 16/04/2021 à 13:15 | Mis à jour le 19/04/2021 à 10:09
Photo : Vue d'Hô Chi Minh-Ville depuis la tour Landmark 81
les dynamiques de l'exode rural vietnamien depuis la tour d'ho chi minh

Au Vietnam comme ailleurs, les grandes agglomérations attirent de plus en plus, au détriment des campagnes. Le pays connaît un exode rural constant depuis la fin des années 1980.


Itinéraire privilégié des aventuriers, la traversée du Vietnam à moto, en train ou en bus permet de constater une chose : en-dehors de quelques grandes villes, le Vietnam reste un pays majoritairement rural. Et pourtant, cette tendance s'inverse progressivement.
 

paysage montrant les campagnes vietnamiennes


Depuis 1986, date d'accélération de l'exode rural, une moyenne de dix aires urbaines sont sorties de terre chaque année. Fin 2020, on en comptait 859 dans l'ensemble du pays et le taux d'urbanisation atteignait 39,3 %. Autrement dit, 4 Vietnamiens sur 10 habitent actuellement en ville, versus 8 Français sur 10 et 5,5 Terriens sur 10.
 

l'urbanisation et l'exode rural vers les villes augmentent au Vietnam


Ainsi, ce pays disposant de terres vastes et fertiles ne fait pas exception. Selon un sondage réalisé conjointement par le Comité central du Vietnam et le Programme des nations unies pour le développement, c'est la capitale économique, Hô Chi Minh-Ville, qui attire le plus les potentiels migrants locaux (22,4 %), suivie d'Hanoï (13,7 %), de Lam Dong (5,6 %), de Da Nang (5 %) et de Can Tho (4,9 %). Regroupement familial, recherche de conditions de travail plus avantageuses et catastrophes naturelles seraient, selon cette même étude, les raisons majeures poussant les gens à partir.
 

village de pêcheurs dans le centre du vietnam


Cumulant difficultés économiques et acharnement météorologique, c'est la région des Montagnes centrales, dans le centre du Vietnam, qui connaît la plus forte proportion d'habitants désirant quitter leur campagne natale. Autre dynamique en cours : l'exode de réfugiés climatiques en provenance du delta du Mékong, principalement vers Hô Chi Minh-Ville, qui aurait touché 1,3 million d'habitants du delta en 2020, soit 7,5 % de sa population.
 

l'urbanisation et l'exode rural vers les villes augmentent au Vietnam


En quête d'une vie meilleure, les nouveaux citadins se retrouvent confrontés à une multitude de problématiques : difficulté pour trouver un logement et un travail décents, pollution, temps de transport importants, etc. Et pourtant, n'échappant pas aux grandes dynamiques planétaires, l'exode rural vietnamien se poursuit, imperturbable.
 

urbanisation grandissante des campagnes vers les villes vietnamiennes


Selon les estimations de l'ONU, la population urbaine du Vietnam devrait dépasser la population rurale d'ici une vingtaine d'années. En 2045, le taux d'urbanisation atteindrait ainsi 51,1 %. Ainsi, le pays ne rattraperait le taux d'urbanisation mondial actuel (55 %) que dans les années 2050. Si ces prévisions s'avèrent justes, les amoureux des grands espaces vietnamiens ont encore de beaux jours devant eux.
 

exode rural et paysages vietnamiens

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir