Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Est-ce utile d’apprendre l’anglais lorsque l’on vit au Vietnam ?

Bien que le Vietnam ait sa propre langue, le vietnamien, celle-ci n’est utilisée que par seulement 84 % de sa population (*1). Quant à l’anglais, elle reste la langue de lien dans le pays, hormis le contexte mondialisé qui l’impose comme étant la langue de communication internationale.

Est-ce utile d’apprendre l’anglais lorsque l’on vit au Vietnam ?Est-ce utile d’apprendre l’anglais lorsque l’on vit au Vietnam ?
Écrit par Article Partenaire - Éditions du Vietnam
Publié le 28 mai 2024, mis à jour le 28 mai 2024

Mais malgré cette place qu’occupe la langue de Shakespeare dans ce pays de l’Asie et sur la scène internationale, beaucoup hésitent à l’apprendre. Pour quelle raison avez-vous vraiment besoin d’apprendre l’anglais si vous résidez au Vietnam ? Nous vous éclairons sur le sujet.

Pourquoi apprendre l’anglais lorsqu’on réside au Vietnam ?

Au Vietnam, l’anglais est reconnu comme la langue de lien, notamment dans les hôtels et toutes les activités liées au tourisme. Bien que la langue vietnamienne soit la langue utilisée dans le cadre professionnel, maîtriser l’anglais serait pourtant un véritable atout. Dans les grandes villes telles que Hô Chi Minh-Ville ou Hanoï, les entreprises entretiennent largement des relations commerciales avec des entreprises étrangères. De ce fait, la maîtrise de l’anglais peut ouvrir des portes vers des emplois dans des entreprises internationales ou dans le secteur du tourisme.

Dans le cadre de l’éducation et des études supérieures, la maîtrise de l’anglais s’avère être un véritable atout pour un résident du Vietnam. Si vous envisagez de poursuivre des études à l’étranger, la plupart des universités et des programmes académiques dans le monde utilisent l’anglais comme langue d’enseignement. Sur le plan social, la maîtrise de cette langue permet aussi une meilleure intégration. Selon une récente enquête de l’InterNations, le Vietnam serait aujourd’hui « le plus grand réseau international d’expatriés avec plus de 4 millions de membres », dont une part majoritaire d’anglophones (*2). Parler l’anglais vous aidera donc à mieux interagir avec des touristes ou des expatriés au Vietnam, ou même pour simplement accéder à une variété de ressources en ligne.

Comment apprendre l’anglais plus facilement ?

Depuis maintenant plus de 15 ans, le ministère vietnamien s’était fixé pour objectif d’enseigner l’anglais en tant que discipline de communication dans les écoles. Depuis, le pays a vu son niveau s’améliorer constamment. Pour un expatrié non familiarisé avec l’anglais, cela peut vite devenir un handicap. Néanmoins, il est tout à fait possible de remédier à ce problème. Grâce à des cours d’anglais pratiques, il est effectivement possible d’acquérir un niveau plus adapté en un temps record. Grâce à des formations de qualité et à l’expertise de professeurs d’origine anglophone, Verborum vous propose des formations en anglais professionnel ou encore pour la préparation du TOEIC.

Une bonne maîtrise de la langue doit passer par une méthode d’apprentissage de l’anglais qui englobe tous les aspects essentiels du sujet. Cela inclut donc des techniques pour améliorer votre accent anglais, des exercices en anglais ainsi que des dialogues réguliers. Il est aussi important de préciser que suivre un apprentissage de la langue dans un cadre scolaire ou universitaire ne suffit pas toujours pour accéder à un niveau professionnel. Dans ce cas, certains sites proposent des cours de remise à niveau ainsi que des exercices d’anglais en ligne.

Sources :

(1)    : Quelle est la langue officielle du Vietnam ? /Auteur : Marco Vasco.

(2)    : Le Vietnam est l’un des 15 meilleurs pays pour s’expatrier/Auteur : Vietnam+.

Logo Le Petit Journal Vietnam
Publié le 28 mai 2024, mis à jour le 28 mai 2024

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions