Vendredi 30 octobre 2020
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville

Derniers jours : exposition immersive célébrant le mois des fantômes

Par Amélie Huynh Le Maux | Publié le 25/09/2020 à 10:45 | Mis à jour le 25/09/2020 à 12:38
vietnam mois des fantômes

Chaque année, lors du septième mois lunaire, le Vietnam célèbre le festival des fantômes. Les esprits des morts reviennent hanter les vivants, qui les apaisent avec des cérémonies d’offrande. S’inspirant de contes folkloriques vietnamiens, le studio Kho Muc a rendu hommage à cette tradition à travers une exposition réunissant 44 illustrateurs vietnamiens.
 

Au début du mois des fantômes, la porte des spectres s’ouvre, permettant aux esprits de regagner le monde des vivants. Cette population d’âmes errantes est à la fois constituée de nos ancêtres, qui viennent visiter leurs descendants, mais aussi d’esprits seuls et revanchards. Également appelée « fête des fantômes affamés », cette célébration consiste en des offrandes de nourriture destinées à les apaiser.

Entre le 15ème jour et la fin du mois des fantômes, les vivants préparent un festin de mets végétariens. Ceux-ci sont séparés en deux : une moitié sur l’autel familial afin de rendre hommage aux ancêtres et une moitié sur le pas de la porte pour les âmes errantes. Cette offrande s’accompagne de la combustion de monnaie en papier. Lors de ce mois, certaines activités sont fortement déconseillées, comme la photographie de nuit, par peur de capturer des esprits errants dans les clichés.

Le studio d’impression risographie Kho Muc a trouvé une autre solution pour tirer le portrait de ces fantômes circulant actuellement parmi nous. Via un concours national, il a sélectionné 44 illustrations d’artistes, présentées lors de la mini-exposition La chance arrêtera de vous sourire. Dans une ambiance musicale digne d’Halloween, découvrez ces œuvres phosphorescentes sous lumière UV.

mois des fantômes vietnam saigon

Au rez-de-chaussée, vous pourrez admirer une première sélection d’illustrations. « Celles qui font le moins peur ! » selon le co-fondateur du studio Kho Muc, Simon Phan. Effectivement, au 1er étage, vous devez entrer dans une pièce noire muni d’une lampe UV afin de découvrir le reste des œuvres. Celles-ci sont plus sanglantes ou horrifiques, par exemple celle de l'artiste Jil Tran représentant un esprit féminin mangeant des entrailles humaines avec ses baguettes.

On a adoré cette exposition immersive, malheureusement trop courte. On en est même venu à se demander si les organisateurs n’allaient pas pousser l’expérience en ajoutant un monstre pour nous sauter dessus. Rassurez-vous, ils sont restés sérieux ! Il ne reste que jusqu’au dimanche 27 septembre pour la découvrir. Sinon, vous pourrez toujours vous consoler avec un exemplaire du Zine (« Bouh » en français), réalisé par l’excellent éditeur Inpages.

vietnam mois des fantômes


📘 Jusqu'au dimanche 27 septembre inclus, 11h -18h
🏠 The Nutshell Saigon, 58/12 Pham Ngoc Thach st., D.3
👻 Entrée : 30 000 VND

Pour en savoir plus
Pour programmer votre venue

Sources :
Article de carnets d'Asie
Article de Itourvn

LPJ1

Amélie Huynh Le Maux

Journaliste en herbe et facilitatrice en créativité, j’adore connecter les personnes et les idées ainsi que partager mes découvertes culturelles et artistiques de manière amicale et didactique.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.