Mardi 31 mars 2020
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nha Trang bientôt à l'heure du Têt

Par Morgan Diaz | Publié le 20/01/2020 à 05:48 | Mis à jour le 20/01/2020 à 14:53
Photo : © Rousselasiaphotostour
nha trang tet ao dai

À 3 jours du Tết Nguyên Đán, l’effervescence des grands jours est palpable, la circulation se fait plus dense et les commerces affichent d'ores et déjà en lettres capitales "Chúc Mừng Năm Mới" sur leur vitrine. 

Toutefois, déambuler sur les trottoirs des rues principales de la ville de Nha Trang est devenu un vrai parcours du combattant pour le piéton et pour cause, œillets d'Inde, orchidées, chrysanthème, fleurs d'abricotier etc. ont pris possession des lieux en attendant patiemment que l'on vienne les charger à l'arrière d'un deux-roues.

ao dai fete tet
© Rousselasiaphotostour

À 500 mètres de la plage en direction de l'Ouest, "un rond point" s’est transformé en un haut lieu de rencontres intergénérationnelles. De loin, la scène rappelle les couleurs de l'arc-en-ciel sur un fond rouge et or. Jeunes, moins jeunes, toutes arborent fièrement et avec beaucoup d'élégance l'Ao Dai (prononcé "ao yaï" dans le Sud du pays, tenue traditionnelle qui a fait son apparition entre le 16e siècle et le 17e siècle) et n'hésitent pas à poser durant de longues minutes devant un photographe amateur ou professionnel. Quelques garçons, généralement jeunes, plus par contrainte que par plaisir se prêtent eux aussi à la séance photo en tenue traditionnelle, appelée aussi Ao Dai.

nha trang tet ao dai
© Rousselasiaphotostour

Rappel :

En 1930, M. Cát Tương (Ha Noi) comme tout bon créateur de mode avant-gardiste, n'a pas hésité à jouer la carte de la modernité en rallongeant le bas de la tunique, en faisant épouser au tissu les courbes du corps, en réduisant le nombre de pans de cinq à deux, en y ajoutant de discrets boutons de fermeture sur le côté mais également en apportant une modification à l'encolure. Cet Ao Dai modernisé comme vous vous en doutez n'a pas reçu que des compliments à cette époque, de nombreux détracteurs le jugeaient "trop indécent". Paradoxalement, la tenue traditionnelle avec sa nouvelle coupe reçut un tel succès que cette version devint la norme. Ce n'est qu'à partir de 1990 et notamment grâce aux stylistes Minh Hanh et Sy Hoang, que l'Ao Dai connait une véritable résurgence. 

Aujourd'hui, l'Ao Dai est vu régulièrement au Vietnam et pas uniquement sur les cartes postales. Les lycéennes le portent comme uniforme scolaire, les hôtesses au sol et de l'air de la compagnie aérienne Vietnam Airlines l'arborent également et il est très fréquent de le voir revêtu dans l'hôtellerie-restauration etc. 

Pendant les célébrations du Têt, il y a donc de fortes chances que vous croisiez des femmes de 7 à 77 ans porter l'Ao Dai en de multiples variations de coloris et de matières. 

nha trang tet ao dai
© Rousselasiaphotostour

 

Nous vous recommandons

Morgan Diaz

Morgan Diaz

Curieux, passionné de voyages, la photographie est mon moyen de communication de prédilection.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Noho Travels « Je voulais voir plus, je voulais vivre plus »

Après avoir travaillé dans le marketing et la publicité, Arnaud décide de parcourir les routes du monde, ordinateur sous le bras. C’est avec son blog Noho Travels que ce Marseillais nous fait voyager