Mardi 26 octobre 2021
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
TEST: 2259

FAIT DIVERS – Elle écrase les testicules de son mari… et le tue !

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 12/07/2016 à 22:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 23:33

C'est dans la province de Tien Giang, dans le sud du Vietnam, que le drame s'est déroulé : selon sa femme, Le Kim Khai, 53 ans, était un homme violent, qui l'avait déjà frappé à plusieurs reprises. Ils étaient d'ailleurs séparés depuis quelque temps.

Dimanche dernier, alors qu'il voulait rentrer chez lui, Khai a trouvé porte close. Et pour cause : sa femme Phan Thi Kim Chuong, 55 ans, s'était barricadée chez elle avec une de leurs filles.

Fou de rage, l'homme est revenu avec une scie pour couper les cadenas et a finalement réussi à pénétrer dans la maison. Il s'en serait alors violemment pris à sa femme, la frappant à maintes reprises et n'aurait pas épargné sa fille non plus?

Chuong aurait tenté d'alerter leurs voisins mais avant que ces derniers n'aient le temps d'arriver, elle aurait empoigné les testicules de son mari et l'aurait jeté sur le sol. Elle aurait écrasé ses parties génitales pendant plus de 5 minutes, en comprimant également son estomac?

Khai était déjà inconscient quand les voisins sont finalement arrivés et il est finalement décédé dans l'ambulance qui l'emmenait vers l'hôpital. Une autopsie a révélé qu'il était mort d'un épanchement trachéal ayant entraîné une asphyxie.

Chuong est toujours en garde à vue. Elle nie toute préméditation et affirme qu'elle n'avait aucune intention de tuer son mari? Ce sera au tribunal de décider si l'expression « aux innocents les mains pleines » est appropriée?

En 2003, un homicide similaire avait eu lieu au Cambodge : une femme avait tué son mari en lui tordant violemment les testicules lors d'une brutale scène de ménage. L'homme était mort par arrêt respiratoire sous l'effet de la douleur.

Et en avril dernier, aux Etats-Unis, un homme a finalement été accusé de meurtre après avoir frappé un autre homme dans les parties génitales à plusieurs reprises pour lui voler son argent. La victime était décédée un mois plus tard, la gangrène ayant infecté ses testicules broyés.

 

 

 

 


Marielle Capelle (lepetitjournal.com/Hochiminhville) 13 Juillet 2016

0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Lima Appercu

Après des mois de restrictions, le Machu Picchu accroît sa capacité d’accueil

Le ministère de la Culture a élargi la jauge des visiteurs du Machu Picchu, l’occasion de vous partager nos photos « sans touristes » de ce site magique issu de la civilisation inca.

Sur le même sujet