Mercredi 1 décembre 2021
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
TEST: 2259

COVID-19 au Vietnam : deux nouveaux cas de rechute à Saigon

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 27/04/2020 à 07:49 | Mis à jour le 27/04/2020 à 08:15
Photo : © Instagram @nheez
covid19 vietnam saigon

Deux personnes initialement considérées guéries du COVID-19 ont à nouveau été testées positives, ont annoncé lundi 27 avril les Centres de Contrôle des Maladies Tropicales de Saigon. Au total, sept cas de récidive du virus ont été signalés au Vietnam depuis le début de l’épidémie. 

À Ho Chi Minh Ville (Saigon), les cas de rechute du COVID-19 concernent les "patients 207 et 224", deux Brésiliens vivant à Thao Dien, district 2. Ils ont été diagnostiqués à nouveau positifs lors de leur isolement à domicile qui a suivi leur sortie de l’hôpital, les 18 et 20 avril derniers. 

Les deux hommes ont réintégré l’hôpital de campagne du district de Cu Chi (Bệnh viện dã chiến Củ Chi) où ils sont actuellement soignés.  Le "patient 151" ayant été  en contact proche avec le "patient 207" y a également été transféré. 

Le directeur de l’établissement Dr. Nguyen Thanh Dung a précisé que les résultats de ces deux patients "ne présentaient qu’une faible charge virale". 

 

Une double quarantaine pour un dépistage approfondi

Lorsqu’un patient a été testé négatif deux fois de suite et qu’il ne présente pas de fièvre depuis  au moins trois jours, il peut être considéré comme guéri, conformément aux instructions initiales du ministère de la Santé. 

Cependant, ces sept cas de récidive de la maladie au Vietnam et dans plusieurs pays comme la Chine, la Corée du Sud et le Japon montrent que ce procédé a parfois ses limites suivant les patients. La ville de Saigon avec l’appui du ministère de la Santé a donc mis en place un isolement de quatorze jours obligatoire des patients qui sortent de l’hôpital. Ces derniers, sous surveillance médicale, doivent effectuer deux tests supplémentaires, aux jours 5 et 14. 

L’OMS et plusieurs instituts de recherche médicale à travers le monde seraient en train d’enquêter sur l’origine de ces rechutes. Selon Jeong Eun-kyeong, directeur général du Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC) en Corée du Sud, il pourrait s’agir d’une réactivation du virus dans l’organisme. 

0 Commentaire (s) Réagir