Mercredi 13 novembre 2019
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Escapade à la pagode Vĩnh Nghiêm

Par Vincent P | Publié le 23/08/2019 à 07:22 | Mis à jour le 23/08/2019 à 09:57
pagode Vinh Nghiem

En plein cœur du District 3 la pagode Vĩnh Nghiêm est située aux abords du canal Nhiêu Lộc - Thị Nghè à Sài Gòn. Bien que récente, elle n’en est pas moins touristique.

A l’origine de sa conception, deux moines Hích Tâm Giác et Thích Thanh Kiểm qui avaient pour mission de répandre le bouddhisme dans le sud du Vietnam. Construite entre 1964 et 1971 d’après les dessins de l’architecte Nguyen Ba Lang, elle est encore aujourd’hui la plus grande pagode de la mouvance Mahayana à Sài Gòn.

Inspirée de la pagode du même nom situé à Đức La, celle de Vĩnh Nghiêm a été édifiée avec  des matériaux modernes comme le béton, contrairement à son homologue tout de bois. Sa construction a nécessité d’énormes moyens humains et financiers, en attestent les 40 000 m³ de terres nécessaires pour la mettre à niveau.

Tour du propriétaire

Pagode Vinh Nghiem

A l’entrée du site, vous passerez sous une magnifique structure à trois portes, surmontée de tuiles rouges, au pied de laquelle campent souvent étudiants et commerçants souhaitant vous vendre des offrandes. À l’intérieur, la cour fait office de parking pour tous types de véhicules et les visiteurs affluent en nombre, pour le plus grand bonheur du seul vendeur de nước mía. Les effluves de l’encens devraient commencer à vous transporter, brûlé par les fidèles qui se pressent devant l’autel, au pied de la majestueuse statue du Bodhisattva Avalokiteśvara. A la différence de la pagode Bửu Long, il vous sera difficile de passer à côté de ce capiteux parfum, tout au long de votre visite.

Offrande

Après avoir monté les vingt-trois marches de l’escalier principal, le bâtiment central se dressera devant vous sur une vaste terrasse. A partir de cet instant il sera possible d’apercevoir les animaux sacrés de la croyance populaire vietnamienne (dragon, licorne, tortue et phénix). On vous laisse partir à leur recherche… allez petit indice, lever les yeux pour le phénix. L’entrée est composée d’une pièce accueillant un imposant Bouddha en or accompagné de bodhisattva Manjushri et bodhisattva Samantabhadra. La suite de la visite se compose essentiellement d’autels à l’égard des défunts.

En sortant du temple, sur votre gauche, la grande cloche Chuông Hòa bình (cloche de la paix) offrande du temple d'Entsu-in japonais que certains visiteurs s’amusent à faire sonner. Derrière le temple en sortant à gauche se situe la tour des reliques qui renferme les corps de personnes décédées et envoyés par les familles pour les conserver.

Toujours sur la terrasse il vous sera possible de vous approcher de la tour Quán Thế Âm, une des plus imposantes du Vietnam, culminant à près de 40 mètres sur 7 étages. À l’opposé, le Vĩnh Nghiêm une tour en pierre et lieu funéraire du moine Thích Thanh Kiểm,  qui fait également partie des plus hautes tours de pierres du Vietnam.


Bon à savoir : Lepetitjournal.com Ho Chi Minh Ville vous recommande vivement de vous y rendre tôt le matin, la pagode connait une forte affluence tout au long de la journée.

Tour et Autel

Infos Pratiques

Adresse : 339 Nam Kỳ Khởi Nghĩa, Phường 14, Quận 3, Hồ Chí Minh

Parking gratuit à l’intérieur et un autre à droite de la pagode mais payant cette fois (5 000 VND) 

Nous vous recommandons

Vincent P

Vincent P

Consultant informatique, je me passionne aujourd'hui pour l'information et les médias en général, plus particulièrement au Vietnam où je suis maintenant expatrié.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ASSOCIATION

STAFE - 2 millions d’euros pour les associations françaises

Le fonds de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger (STAFE) a remplacé la réserve parlementaire autrefois décriée par manque de transparence. Les subventions 2019 ont été attribuées.

Expat Mag

Chennai Appercu
FAITS DIVERS

Un jeune couple assassiné pour s’être aimé entre castes

L’histoire fait froid dans le dos. Un jeune couple est décédé la semaine dernière des suites d’une lapidation. Leur péché ? S’être aimés entre castes. Comment est-ce possible encore aujourd"hui ?

Sur le même sujet