Dimanche 23 septembre 2018
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Visa au Vietnam : lequel choisir ?

Par Loanne Jeunet | Publié le 26/06/2018 à 16:14 | Mis à jour le 20/07/2018 à 09:57
Photo : © rmnunes / Istock
visa vietnam

Touristique ou professionnel, familial ou électronique… Plusieurs possibilités s’offrent à vous avant de partir au Vietnam : quel visa correspond le mieux à mon séjour ?  Quels sont ses différentes caractéristiques  et prix ? 

Voyager apporte toujours son lot de petits bonheurs mais a aussi ses inconvénients. Les procédures de demande de visas en sont ! Listing du visa français sous toutes ses formes pour vous aider à y voir plus clair avant le grand départ. 

L’exemption de visa 

Il est possible pour les ressortissants français, britanniques, allemands, espagnols et italiens de pénétrer à l’intérieur du Vietnam sans visa, à condition que leur séjour n’excède pas 15 jours et qu’ils ne le quittent pas d’ici la fin de cette période, sous peine de ne plus pouvoir rentrer sur le territoire par la suite. Il faudra légalement attendre 30 jours afin de bénéficier à nouveau de cette exemption de visa. 

L’exemption de visa sera effective jusqu’en 2020 ; d’autre part le gouvernement vietnamien réfléchit à étendre la durée de séjour de 15 à 30 jours maximum. 

visa vietnam
© alxpin / Istock

 

Le visa professionnel ou visa d’affaires et le visa touristique

Le visa professionnel ou visa d’affaires est délivré aux ressortissants étrangers qui partent au Vietnam pour le travail, mais aussi dans le cadre des études, de stages ou actions humanitaires. Pour l’obtenir, il est nécessaire d’avoir un partenaire sur place, local ou étranger. 

Le visa touristique est uniquement, comme son nom l’indique, pour les vacanciers. Si ces deux types de visas sont différents, ils sont pourtant similaires en terme de prix et de durée : valables de 3 à 6 mois, comptez 93€ pour un visa d’1 mois à entrée simple et 113€ pour entrées multiples. Ils sont aussi prolongeables d’ 1 mois pour 1 mois, 3 pour 3 mois et 6 pour 6 mois.

Le visa de presse

Vous êtes journaliste et désireux de réaliser un reportage au Vietnam ?  Il vous faut donc un visa de presse. Bien spécifique, il permet un champ de manoeuvres plus large que si vous partiez avec un simple visa professionnel. Sans ce visa spécial, vous risqueriez l’expulsion immédiate. Pointilleux sur l’information et les journalistes, encore plus lorsqu’ils sont étrangers, le gouvernement vietnamien ne vous fera pas de cadeau. Il est donc  nécessaire de faire une demande détaillée au préalable auprès du Ministère des Affaires Etrangères du Vietnam - une par membre si vous voyagez et travaillez en équipe. Il vous faudra préciser tout le matériel que vous souhaitez emporter sur place et communiquer tous les détails de votre programme.

Le visa de visite familiale 

Seuls les ressortissants étrangers d’origine vietnamienne peuvent en faire la demande. Cependant, leur dernier séjour au Vietnam doit avoir eu lieu au moins 36 mois avant la date du dépôt de la demande de visa. Il dure 3 mois maximum.

L’exemption de visa de 5 ans 

Les personnes d’origine vietnamienne, de parents d’origine vietnamienne ou marié(es) à une personne d’origine vietnamienne peuvent bénéficier d’un certificat d’exemption de visa pendant 5 ans. Les conditions à réunir : détenir un passeport étranger, valide au moins 6 mois après la date d’entrée au Vietnam. Attention : les séjours sont limités à 90 jours consécutifs durant toute la période d’exemption de visa. Les entrées et sorties du territoire sont possibles également.

L’e-visa ou  le visa électronique 

Valable 1 mois maximum,  ce visa permet une seule entrée sur le territoire et coûte environ 25 dollars. Pratique pour gagner du temps ! Le concept est simple : faire la demande en ligne sur Internet  ; vous récupérerez votre visa directement sur place, aux postes stratégiques. Attention aux sites frauduleux ! L’ambassade du Vietnam conseille aux voyageurs de passer par le site officiel pour éviter les arnaques sur la toile.  

La liste des différents postes où l’e-visa est pris en charge, classés par aéroports internationaux, postes frontaliers et ports de mer. 

- L'aéroport de Cat Bi (Hai Phong) 

- L'aéroport de Cam Ranh (Khanh Hoa)

- L'aéroport international de Can Tho 

- L'aéroport international de Da Nang

- L'aéroport international de Noi Bai (Ha Noi)

- L'aéroport international de Phu Bai

- L'aéroport international de Phu Quoc 

- L'aéroport international de Tan Son Nhat (Ho Chi Minh Ville) 

 - Le poste frontalier de Bo Y

- Le poste frontalier de Cha Lo 

- Le poste frontalier de Cau Treo

- Le poste frontalier de Huu Nghi 

- Le poste frontalier de Ha Tien 

- Le poste frontalier de Lao Bao

- Le poste frontalier de Lao Cai

- Le poste frontalier de Moc Bai

- Le poste frontalier de Mong Cai

- Le poste frontalier de Nam Can 

visa vietnam port can tho
© Huy Thoai / Istock

- Le poste frontalier de Song Tien

- Le poste frontalier de Tinh Bien

- Le poste frontalier de Xa Mat 

- Le port de mer de Da Nang

- Le port de mer de Hon Gai

- Le port de mer de Hai Phong

- Le port de mer de Nha Trang

- Le port de mer de Quy Nhon

- Le port de mer de Ho Chi Minh Ville

- Le port de mer de Vung Tau

Plusieurs sites, blogs et forums donnent des informations sur les visas pour le Vietnam - informations qui ne vont pas toujours dans le même sens ou qui ne sont plus à jour. Il est donc recommandé de passer par les sites administratifs officiels ou de contacter directement l'ambassade de France à Paris. 

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Pascal mer 27/06/2018 - 04:47

Bonjour, mon landing visa touristique de 3 mois et multiples entrées ne me coûte que 50 $. Bonne journée

Répondre