Mondial-2022: la Croatie sur le fil, l'ombre de Pelé sur Brésil-Corée du Sud

Par AFP | Publié le 05/12/2022 à 05:50 | Mis à jour le 05/12/2022 à 22:20
Pelé Brésil

La Croatie, vice-championne sortante, poussée aux tirs au but par le Japon, a décroché lundi sa place en quarts de finale du Mondial-2022, où elle affrontera le vainqueur de Brésil-Corée du Sud (20h00), un match que le "Roi" Pelé regardera à l'hôpital.

Spécialistes des prolongations, les Croates ont fait parler leur expérience et mieux géré la séance de tirs au but que les Japonais, décidément maudits à ce stade de la compétition (1-1, 3 t.a.b à 1). Comme lors des deux dernières Coupes du monde et pour la quatrième fois de son histoire, la sélection nippone échoue en huitièmes.

Tombeurs de l'Allemagne et l'Espagne et surprenants premiers de leur groupe, les Japonais avaient pourtant mieux débuté que Luka Modric et ses coéquipiers en ouvrant le score par Daizen Maeda (43e). Mais Ivan Perisic a remis les deux équipes à égalité au retour des vestiaires (55e).

afp

Pour la première fois depuis le début de ce tournoi, il a fallu en passer par les tirs au but et à cet exercice le gardien croate Dominik Livakovic s'est montré impérial en détournant trois tentatives japonaises.

Lors de la Coupe du monde 2018, les Croates avaient déjà eu recours aux tirs au but pour écarter le Danemark en huitièmes, puis la Russie en quarts, avant de battre l'Angleterre en prolongation en demi-finales.

- Pelé devant la télé -

Au-dessus du match des Brésiliens planera l'ombre du Roi Pelé, seul joueur à avoir remporté trois fois le plus prestigieux des trophées du football, dont tout le pays suit l'évolution de l'état de santé et qui a annoncé qu'il suivrait la rencontre depuis son lit d'hôpital.

afp

"Je vais regarder le match ici à l'hôpital et je vais soutenir chacun d'entre vous. Bonne chance à notre Brésil!" peut-on lire sur le compte Instagram de la légende âgée de 82 ans, à l'adresse des joueurs de la Seleçao en lice au Qatar.

Le sélectionneur auriverde Tite a transmis "l'affection" de l'ensemble de l'équipe au "Roi". "Nous prions pour votre santé, majesté", a posté de son côté Neymar sur Instagram. Rétabli de son entorse à la cheville droite, la star brésilienne sera titulaire face à la Corée du Sud.

afp

Contre la Corée du Sud, les Brésiliens partiront immenses favoris, d'autant qu'ils enregistrent également le retour de Danilo derrière. Un renfort qui fera oublier aux supporters les forfaits définitifs d'Alex Telles et Gabriel Jesus.

Si l'on excepte le chef d'oeuvre de l'attaquant de Tottenham Richarlison en ouverture contre la Serbie, le Brésil a en effet plus impressionné par sa solidité défensive que par son animation offensive. Elle n'a inscrit que trois buts.

Le Brésil serait bien inspiré de ne pas se projeter trop vite vers une éventuelle demi-finale contre l'Argentine, dont rêve l'Amérique du sud et que beaucoup annoncent déjà comme une finale avant l'heure.

Les Coréens, qui sont sortis d'un groupe difficile aux dépens de l'Uruguay et du Ghana, ne se présenteront pas en victimes expiatoires, comme ils l'ont montré en renversant une situation compromise lors de leur victoire convaincante contre le Portugal (2-1). "C'est une équipe agressive et puissante. On ne pourra pas se permettre d'erreurs", prévient Richarlison.

afp

Arriver en huitième "est formidable mais notre tournoi n'est pas terminé", prévient Son Heung-min, coéquipier de Richarlison aux Spurs. Depuis sa demi-finale de 2002, la Corée du Sud n'a jamais atteint les quarts de finale.

On connaît déjà deux affiches des quarts de finale, prévus vendredi et samedi prochains. Après le duel Pays-Bas-Argentine, déterminé samedi, la France - grâce au 52e but en Bleu de Giroud et à un doublé de Mbappé - a dominé la Pologne (3-1) et affrontera l'Angleterre, facile vainqueur du Sénégal (3-0), avec le premier but au Qatar de Harry Kane.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rio de Janeiro !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale