Dimanche 27 mai 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

UNIVERSITE – L'année dernière, UCC a utilisé plus de 4 000 animaux pour la recherche

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 28/08/2017 à 20:23 | Mis à jour le 07/01/2018 à 08:20

 

Lapins, souris, cochons d'inde, ? 4 162 animaux ont été utilisés dans des expériences pour la Science à l'University College Cork (UCC) l'année dernière. Des petites bêtes provenant de fournisseurs spécialisés en Irlande, au Royaume-Uni et aux États-Unis pour un total de 200 000 euros. Sans compter les 3 000 euros pour disposer des corps.

La semaine dernière, les chiffres du Trinity College sortaient : 110 000 animaux vivants en l'espace de cinq ans. Le plus souvent, ces mammifères servent pour les expérimentations en gynécologie, pour la recherche sur la santé mentale ou encore les maladies cardiovasculaires. Puis, des membres qualifiés du personnel les euthanasient, en accord avec la législation irlandaise.

Les critiques ont immédiatement fusé. Pour le romancier John Banville, « si les animaux ne souffrent pas, pourquoi les chercheurs ne se portent-ils pas volontaires ? » L'Irish Anti-Vivisection Society (IAVS) ? contre les tests animaux ? fait appel au Gouvernement pour une régulation plus stricte. Elle dénonce l'absence de reconnaissance de leur douleur.

D'après la professeure Anita R. Maguire, vice-présidente de la Recherche et l'Innovation à UCC, des alternatives sont mises en place. Mais, les animaux vivants apportent plus de résultats.

Voici le détail des animaux utilisés à UCC :

Marie Boetti (http://www.lepetitjournal.com/dublin) Lundi 28 août 2017

Crédit photo : © Pixabay Sipa

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 CommentairesRéagir

Communauté

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Rencontre avec le sénateur des Français établis hors de France

De 18 heures à 21 heures ce vendredi 18 mai à l’Alliance Française de Dublin, une réunion s’est tenue avec Olivier Cadic, le sénateur des Français établis hors de France, afin d'évoquer ...