Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Irlande - La contraception gratuite étendue aux femmes âgées de 32 à 35 ans

Le ministre de la Santé irlandais, Stephen Donnelly, a annoncé l'extension du programme de contraception gratuite pour inclure les femmes âgées de 32 à 35 ans. Cela signifie qu'à partir du 1er juillet 2024, toutes les femmes âgées de 17 à 35 ans, incluses, seront couvertes par le programme.

contraception fratuite en Irlandecontraception fratuite en Irlande
Écrit par Lepetitjournal Dublin
Publié le 4 juin 2024, mis à jour le 4 juin 2024

Cette extension a été soutenue par un financement supplémentaire de 4 millions d'euros grâce au Fonds pour la santé des femmes dans le cadre du Plan d'action pour la santé des femmes 2024-2025, portant à 48 millions d'euros le total des fonds alloués au programme pour 2024.

Le programme est ouvert aux femmes, filles et autres personnes s'identifiant comme transgenres ou non-binaires, résidant habituellement en Irlande et pour qui la contraception sur ordonnance est jugée appropriée par leurs médecins.

Près de 2 400 médecins généralistes et 2 050 pharmacies fournissent des services dans le cadre du programme, avec plus de 189 000 femmes ayant accédé au service en 2023.

Le ministre Donnelly a déclaré :

"Le genre ne doit pas être un obstacle aux soins de santé, et je crois fermement que le programme de contraception gratuite est une initiative marquante qui autonomise les femmes, leur permettant de faire des choix concernant leur santé reproductive sans aucune charge financière.

"La demande pour ce service est évidente, et nous répondons à cette demande en étendant les services aux femmes âgées de 32 à 35 ans incluses à partir du 1er juillet. Nous savons que de nombreuses femmes de ce groupe d'âge peuvent envisager de fonder une famille, l'âge moyen d'une première maternité étant de 33 ans.

"Cependant, il est important que nous soutenions toutes les femmes en fournissant un accès équitable aux services qui leur permettent de contrôler leur santé reproductive et d'éviter les grossesses non désirées. La contraception hormonale est également utilisée pour traiter les symptômes indésirables des règles, tels que la douleur et les saignements abondants, je suis donc heureux que le programme de contraception gratuite offre désormais ce traitement gratuitement aux femmes âgées de 32 à 35 ans.

"Face aux pressions continues sur le coût de la vie, ce programme est un pas significatif vers nos efforts pour fournir un service de santé de qualité et équitable pour tous."

Les détails du programme

Le programme de contraception gratuite a été introduit en septembre 2022, initialement pour les personnes âgées de 17 à 25 ans, et a été étendu pour inclure les 26-30 ans en 2023. Il a été encore élargi pour inclure les femmes âgées de 31 ans en janvier 2024.

Le programme couvre le coût des consultations avec les médecins généralistes, les centres de planification familiale, les centres de santé étudiants et de soins primaires, ainsi que les ordonnances pour une large gamme d'options contraceptives disponibles sur la liste de remboursement du Health Service Executive (HSE).

Ces options comprennent la contraception réversible à longue durée d'action (LARC). Les LARC comprennent les injections, les implants, et les dispositifs intra-utérins et systèmes hormonaux et au cuivre (stérilets). Le programme inclut également la contraception d'urgence en plus de la pilule contraceptive orale, du patch et de l'anneau. Les poses, retraits, injections et vérifications des LARC sont également gratuits dans le cadre du programme.

Les ordonnances sont délivrées dans une pharmacie locale au choix. Si des LARC sont choisis (comme les stérilets et les implants, par exemple), les patientes retournent chez un prestataire de services participant au programme pour faire poser le dispositif, et le faire retirer par la suite. Tous ces coûts sont entièrement pris en charge par l'État et sont gratuits pour la patiente.

À partir du 1er juillet 2024, les femmes résidant habituellement en Irlande et âgées de leur 17e anniversaire jusqu'à la veille de leur 36e anniversaire seront éligibles à la contraception gratuite dans le cadre du programme.

Les femmes qui ont fait poser des stérilets, DIU, SIU ou implants pendant qu'elles étaient éligibles au programme resteront éligibles aux soins de suivi liés à leurs dispositifs après leur 36e anniversaire, c'est-à-dire les vérifications ultérieures et le retrait gratuit de tout dispositif. Cette mesure assure la continuité des soins.

Près de 2 400 médecins généralistes, centres de soins primaires, centres de planification familiale et de santé étudiante et autres installations médicales communautaires connexes, et 2 050 pharmacies communautaires se sont inscrits pour fournir des services et des produits dans le cadre du programme à ce jour. Environ 48 millions d'euros sont désormais alloués pour soutenir le programme en 2024.

Des informations supplémentaires concernant la contraception sur ordonnance gratuite et le Service national de distribution de préservatifs sont disponibles sur le site Web du bien-être sexuel du HSE. Ces informations sont régulièrement mises à jour et fournissent tous les détails sur la façon d'accéder au programme.

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions