Lundi 19 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ETUDIER EN IRLANDE - Le choix du séjour au pair

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 30/10/2014 à 01:19 | Mis à jour le 12/11/2014 à 13:03

Comme tous les jeudis, nous abordons un nouveau volet de la vie étudiante pour les français qui font le choix de l'Irlande. Pour faire suite à notre article sur le Programme Erasmus (voir ici), nous évoquons aujourd'hui une des alternatives intéressante pour venir en Irlande sans pour autant y étudier formellement, comme par exemple à l'occasion d'une année de césure. Nous parlons ici du séjour au pair.

Qu'est-ce que le séjour au pair ?

Le séjour au pair est un séjour où une jeune fille ou jeune homme est accueilli dans une famille locale afin de s'occuper des enfants et aider la famille dans les tâches quotidiennes. En échange, celui-ci est nourri, logé, et peut selon le type de programme assister à des cours de langues le matin, quand il n'a pas à s'occuper des enfants. Il suffit d'être âgé de 18 à 30 ans pour se rendre en 'au pair' en Irlande.

Le séjour au pair en Irlande est un projet qui se déroule entre 1 et 12 mois et qui peut être renouvelé avec l'accord de l'étudiant et de l'organisme ou famille d'accueil.

En théorie, tout postulant peut demander à partir en famille d'accueil pour une durée de 1 à 12 mois. Toutefois en pratique et spécialement en Irlande, les demandes étant plutôt fortes, il est difficile (mais pas impossible) de trouver des séjours de moins de 3 mois, les parents préférant avoir des jeunes au pair sur des plus longues durées, et plus spécifiquement si les enfants se sentent bien avec le jeune accueilli.

Il est souvent courant d'associer les séjours au pair avec le sexe féminin. Toutefois, il est aussi possible pour un jeune homme de devenir au pair si toutefois il a un bon dossier, qu'il est motivé, qu'il a de l'expérience auprès des enfants et de bonnes références.

Pourquoi choisir l'Irlande plutôt que l'Angleterre ou les États-Unis ?

Un séjour au pair est souvent choisit dans le but d'améliorer une langue étrangère, en l'occurrence ici, l'anglais, découvrir une nouvelle culture, voyager, prendre son indépendance tout en travaillant auprès d'enfants.

Toutefois, certains pays anglophones sont bien plus prisés que d'autres. En effet, l'Angleterre ou les États-Unis sont souvent des premiers choix pour les étudiants; toutefois, la compétition pour y trouver une famille d'accueil peut y être très rude et de très nombreuses arnaques bien ficelées s'y cachent. De plus, l'Angleterre est un pays très couteux où il est alors difficile de couvrir tous ses frais lorsque les étudiants souhaitent visiter les alentours de la ville où ils séjournent ; et les démarches pour les États-Unis peuvent être bien plus compliquées que pour les pays Européens.

Mais bien plus qu'une question d'argent, de sécurité ou de démarches administratives, l'Irlande est un pays chaleureux où chaque famille d'accueil prend à c?ur sa tâche. Les Irlandais sont des gens généreux et n'hésitent pas à proposer leur aide si besoin. De plus sachez que l'Irlande est francophile et aime beaucoup en règle générale la France et les français !

Quelles démarches sont nécessaires ?

La grande majorité des démarches est effectuée directement par l'organisme se chargeant de faire la passerelle entre la famille d'accueil et le jeune au pair. Ainsi, peu de complications à attendre des démarches, surtout pour l'Irlande où un visa n'est pas nécessaire.

Toutefois, la première grande démarche est de trouver un organisme de placement en famille d'accueil, ce qui ne devrait pas être difficile, tant il y en a pour l'Irlande !
Vous avez à partir de là le choix entre 3 manières de postuler pour un séjour au pair en Irlande:

1. Chercher par vous-même

Chercher par soi-même à l'avantage du prix. En effet, vous pouvez tenter de trouver des familles d'accueil en passant par des sites gratuits ou forums, ou même en demandant à vos connaissances s'ils ont des contacts en Irlande. Toutefois, vous n'aurez pas les mêmes garanties qu'en passant par un organisme officiel et pourriez-vous retrouver sans famille d'accueil en arrivant sur place. Mais si vous souhaitez chercher par vous-même, nous vous conseillons de préparer une liste de questions qui vous aideront à briser la glace et d'éviter les mauvaises surprises : de combien d'enfants devrez-vous vous occuper, de quels âges, renseignez-vous sur leur tempérament, leurs hobbies mais aussi et surtout ce qui sera précisément attendu de vous, et quelles sont les règles spécifiques à la famille. Vous pouvez aussi demander les métiers des parents, si la famille vit en ville ou à la campagne, à proximité ou non des transports en commun, etc. Enfin et surtout, demandez précisément combien vous serez payée : pas de fausse pudeur sur ce sujet sous peine d'aller au-devant de grosses déceptions !

Vous pouvez passer par exemple par les groupes Facebook comme 'Au Pairs in Dublin', 'Au Pair in Ireland' ou encore 'Au pair in Cork' ou par des sites gratuits de placement au pair comme www.aupairnet24.com, www.abc-families.com/fr/ et www.fille-au-pair.com/

2. Passer par un organisme français

Si vous souhaitez partir plus rassuré, moyennant finance, vous pourrez constituer un dossier et une agence vous conseillera et trouvera pour vous une famille d'accueil. Chaque famille aura un dossier de préparé et vous pourrez ainsi être plus rassuré avant de partir. De plus, vous aurez de nombreuses garanties comme un contrat entre la famille et vous pour définir en avance de votre rémunération, des tâches à faire et de vos horaires/vacances.

Sachez qu'en passant par une agence, il vous sera souvent demandé un dossier composé d'un CV, d'une lettre de motivation, d'une preuve de casier vierge et de lettres de références.

Pour les jeunes qui décident de partir avec une agence de placement au pair, mieux vaut être prudent. Sur son site Internet, l'UNOSEL donne une liste de conseils pour bien choisir son séjour linguistique, des conseils transposables au choix d'une agence de séjours au pair. Comptez 150 à 400 euros au moins de frais d'agence.

3. Passer par un organisme irlandais

Tout comme les organismes français, les organismes irlandais vous permettent de partir avec un contrat et tout le séjour organisé mais à moindres frais qu'une agence française. Seul bémol : vous devez avoir un bon niveau d'anglais pour pouvoir discuter avec l'agence et les familles.

Voici quelques organismes irlandais :


À ne pas oublier : Contrat et Assurances

Les assurances et le contrat sont des détails auxquels on ne pense pas forcément avant de partir Au-pair. Voici ce qu'il faut que vous vérifiez avant même de vous-y engager.

Le contrat

Pour tout poste et séjour proposé, nous vous recommandons fortement de lire votre contrat Au Pair avant de le signer et d'être sûr(e) de bien le comprendre.

Sur le contrat sera obligatoirement décrites vos obligations et conditions de travail. Si cela n'y figure pas, tâchez de bien demander à faire figurer tous les points important tels que le nombre de jours de vacances, le nombre d'heures de travail par semaine, le salaire et les tâches vous étant demandées. Sachez que vous êtes en droit de refuser une tâche qui ne serait pas stipulée sur votre contrat au pair.

Si votre famille d'accueil souhaite que vous conduisiez, par exemple pour amener les enfants à l'école, sachez qu'il faut également qu'ils souscrivent à une assurance conducteur pour vous.

Les assurances

Nous vous recommandons de demander auprès de votre sécurité sociale de vous faire une carte d'assurance maladie Européenne. Elle devrait prendre entre 4 et 8 semaines à vous être envoyée, donc soyez prévoyant. (Vous pouvez directement en faire la demande sur le site officielle de la CPAM)

De plus, renseignez-vous auprès de votre mutuelle sur les conditions de prises en charge et si vous n'en avez pas, contactez-en pour savoir comment vous assurer pour l'étranger. En effet, personne n'est jamais à l'abri d'un accident.
Si vous souhaitez vous renseigner, voici quelques assurances qui proposent ce type de protections :


Les exigences

Avant de partir, il faut garder à l'esprit que partir au-pair n'est pas un séjour de vacance. Certes, vous n'avez pas à étudier ou travailler 35h dans un bureau, mais vous serez lié au un contrat qui vous lie à la famille qui vous accueille.

Il est important pour vous d'avoir un minimum de connaissances en anglais pour pouvoir communiquer avec la famille et les enfants. Si vous n'êtes pas à l'aise en anglais, vous pouvez demander à votre famille d'accueil de vous occuper des enfants à mi-temps et de pouvoir ainsi passer le reste de votre temps en école de langue pour vous aider à progresser.

Même si ce n'est pas forcément indiqué de premier abord par les agences au pair, la plupart des familles d'accueil préfèrent des personnes en bonne santé, sans enfant, pouvant rester plus de 3 mois, avec de l'expérience auprès d'enfants et non-fumeur.

Enfin, en tant que jeune au pair, vous êtes tenus de payer votre voyage aller et d'avoir un billet de retour prévu. Bien que vous soyez logé dans votre famille, nous vous recommandons de prévoir assez d'argent de côté pour pouvoir payer tout type de frais supplémentaire comme des nuits en hôtel ou un billet de retour plus tôt que prévu si vous rencontrez le moindre soucis.

Tâches et responsabilités

Chaque jeune au pair se voit attribuer des tâches et responsabilités contre un salaire ou « argent de poche » compris généralement entre 200? et 400? par mois spécifié sur votre contrat.

Vous devrez généralement vous occuper des enfants et effectuer quelques tâches ménagères dans la chambre des enfants et les parties communes (repassage, ménage, vaisselle, ...)

Les enfants à garder doivent avoir moins de 16 ans et vos responsabilités autour de ces enfants peuvent varier selon les désirs et besoins des parents.

La famille peut alors vous demander de vous occuper des enfants le matin, de les préparer pour l'école, de les y amener, de les récupérer ou même de leur faire faire leurs devoirs. Lorsqu'ils sont absents, ils peuvent aussi vous demander de préparer le diner ou de ranger la chambre des enfants.

Les parents peuvent aussi vous demander de faire des heures supplémentaires pendant les week-ends pour certaines sorties familiales.

Enfin, gardez en tête que cela reste une expérience agréable auprès d'enfants et dans un pays dont vous allez pouvoir découvrir la culture.

N'hésitez pas à nous poster en commentaire vos expériences des séjours au-pair ou vos questions sur un sujet particulier !

Mathilde Paus (www.lepetitjournal.com/dublin) jeudi 30 octobre 2014

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Klodi98 jeu 21/02/2019 - 22:47

Coucou tout le monde ! Merci pour tous ces bons plans Le Petit Journal, j'avoue que certains m'ont bien servi :) Je travaille actuellement en tant que fille au pair dans la banlieue de Dublin, j'ai eu la chance de trouver une super famille avec des enfants adorables au travers de ce site web Au Pairs à Dublin. L'expérience est top jusqu'à présent, "highly recommended" comme on dit dans le coin !

Répondre
Commentaire avatar

Dublin mar 26/02/2019 - 20:06

merci de votre commentaire et de l'info :)

Répondre

Que faire en Irlande ?

IDÉE SORTIE

Le TOKEN, ou l'art du retrogaming

Avec des compagnies telles que Riot ou Activision/Blizzard, l'Irlande est incontestablement devenue l'une des destinations privilégiées de l'industrie vidéoludique en Europe. Mais il n'est pas

Expat Mag

FOOT

PSG: la crise de l'été

Le Paris SG fait-il toujours peur à la Ligue 1? Sa défaite à Rennes (2-1) dimanche, la première de la saison dès la 2e journée, a mis en lumière ses problèmes récurrents, autour de trois hommes...

Sur le même sujet