TEST: 2254

ENTRETIEN - Lisa Chuet, responsable des diplômes de français à l’Alliance française de Dublin

Par Valérie David-McGonnell | Publié le 24/11/2016 à 15:57 | Mis à jour le 10/04/2020 à 17:15
ENTRETIEN - Lisa Chuet, responsable des diplômes de français à l’Alliance française de Dublin

 

Lisa Chuet, qui vient de la région Centre-Val de Loire, est la nouvelle responsable des examens et des habilitations du réseau Alliance française en Irlande qui regroupe actuellement les établissements de Dublin, Kilkenny, Limerick et Waterford/Wexford.

Lepetitjournal.com : Vous êtes arrivée en Irlande cette année. Quelles sont vos impressions de ce pays ?

Lisa Chuet : J'avais déjà eu l'occasion de venir quelques jours en touriste il y a quelques années de cela. Bien sûr, je n'ai vu pour l'instant qu'une infime partie du pays, et j'espère pouvoir en découvrir davantage. Quoi qu'il en soit, j'ai une très bonne impression de l'Irlande et de Dublin. C'est un pays aux paysages magnifiques où se mêlent le calme des campagnes et le dynamisme de Dublin. C'est aussi une terre très riche culturellement parlant, j'ai donc beaucoup à apprendre.

Quel a été votre parcours ?

J'ai fait une licence d'allemand, un master franco-allemand de médiation culturelle et un master de Français Langue Étrangère. J'ai eu l'occasion de faire de nombreux stages dans différentes institutions culturelles, en Allemagne notamment. J'ai également été assistante de français dans un lycée allemand (année d'assistanat pendant laquelle j'ai été pour la première fois habilitée au DELF) et ai effectué un service civique dans un centre culturel franco-allemand. Autant vous dire que je n'étais pas forcément prédestinée à l'Irlande ! Mais mon master de FLE m'a ouvert d'autres portes sur le monde, donc j'ai saisi ma chance de voir ailleurs, ce que je ne regrette pas.

Quel est votre rôle au sein de l'Alliance française ?

Au sein du Centre de Langue, je suis responsable des différents examens de français. Il en existe plusieurs types, qu'il s'agisse d'obtenir une preuve de son niveau dans un domaine professionnel spécifique (Diplôme de Français Professionnel), de passer un test de français pour pouvoir, par exemple, émigrer au Canada, obtenir la naturalisation française ou étudier en France (Test d'Évaluation de Français), ou d'obtenir une attestation de niveau personnalisée. Pour les francophones, il est également possible de passer un test pour accéder à la formation du DAEFLE, une formation diplômante de l'Alliance française de Paris pour toute personne intéressée par l'enseignement du Français Langue Étrangère. Je suis également responsable du DELF à l'échelle nationale. Il faut donc s'adresser à moi pour toute question relative à ces diplômes. Je m'occupe également des Joutes Oratoires de l'Alliance Française de Dublin. Il s'agit d'une compétition annuelle entre écoles où celles-ci s'affrontent lors d'un débat en français sur une thèse donnée.

À qui s'adresse le diplôme du DELF ?

Le DELF (Diplôme d'études en langue française) est un diplôme officiel délivré par le ministère français de l'éducation nationale, pour certifier les compétences en français des candidats originaires d'un pays non francophone. Basé sur l'échelle à six niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues, ce diplôme permet d'avoir une preuve officielle de son niveau en français dans les quatre compétences (compréhension écrite, compréhension orale, expression écrite et expression orale), et il est reconnu dans le monde entier.

L'offre est adaptée à tous les âges et tous les publics : DELF tout public pour les adultes, DELF Scolaire/Junior pour les adolescents et DELF Prim pour les enfants. Que l'on souhaite avoir une preuve officielle de son niveau pour son CV, pour pouvoir s'inscrire dans une université française (le DELF y est largement reconnu) ou simplement pour soi, chacun peut trouver son compte avec ce diplôme, d'autant plus qu'il est valable à vie. Il y a aussi des professeurs du secondaire qui proposent le DELF à leurs élèves afin qu'ils aient un premier examen officiel, pour l'oral notamment. Cela permet de stimuler les élèves et de les préparer aux examens de manière générale.

Quels sont vos projets à long terme ?

Pour l'instant, je ne me projette pas trop. J'attends de voir ce que cette expérience ? déjà enrichissante ! ? va m'apporter. Je pense continuer à travailler dans le réseau culturel et/ou linguistique à l'étranger. Beaucoup de personnes m'ont dit qu'après avoir goûté à l'Irlande, elles ne voulaient plus la quitter. Qui sait, ce sera peut-être aussi mon cas !

Propos recueillis par Valérie David-McGonnell (www.lepetitjournal.com/dublin), jeudi 24 novembre 2016.

Cork

Valérie David-McGonnell

Valérie David-McGonnell est auteure et enseignante en Irlande. Elle contribue à l’édition irlandaise du petitjournal.com depuis 2015.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'éditon Dublin.

À lire sur votre édition locale