COMMÉMORATION DE L’EASTER RISING – Des boîtes aux lettres rouges à Dublin

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 23/03/2016 à 12:52 | Mis à jour le 24/04/2022 à 19:34
 boîte aux lettres rouge à Dublin

Des boîtes aux lettres rouges, comme à Londres. Et pourtant, on est bien dans la capitale irlandaise où les boîtes aux lettres sont normalement vertes. Alors pourquoi ce changement ? Les Dublinois s'interrogent sur Twitter.

 

Certaines boîtes aux lettres ont été repeintes en rouge ce week-end pour fêter les événements de l'Easter Rising.

Le lundi de Pâques, le 24 avril 1916, marque le début de l'insurrection, aujourd'hui appelée Easter Rising. Les insurgés défilent sur O'Connell Street et s'emparent de la General Post Office. C'est  devant la poste centrale que Patrick Pearse proclame la République d'Irlande.

Ce changement de couleur est donc une sorte d'hommage et de rappel historique qui fait partie du programme de commémoration de la poste.

Le site de la poste explique : ?Quand l'Irlande était gouvernée par la Grande-Bretagne, toutes les boîtes aux lettres étaient rouges, comme celles de Londres. Mais quand l'Irlande a gagné son indépendance, elles ont été peintes en vert »

Sur chaque boîte aux lettres rouge, un mot est  écrit. Via un sms gratuit, ce mot permet aux Dublinois de savoir, dans une courte vidéo reçue sur le smartphone, ce qui s'est passé à cet endroit en 1916. L'expérience, « totalement immersive » selon la poste a pour but de faire vivre les événements de Pâques comme si on en avait été témoin.

Tiphanie Naud (www.lepetitjournal.com/dublin) Mercredi 23 mars

Crédit photo : Vanessa Greene/Twitter


 
logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'éditon Dublin.

À lire sur votre édition locale