ESCAPADE en Irlande - Glendalough, une plongée dans le Wicklow et le VIème siècle

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 05/07/2022 à 00:00 | Mis à jour le 06/07/2022 à 15:30
glendalough Tower

Glendalough est un lieu chargé d'Histoire du comté de Wicklow au sud de Dublin. Ancien monastère, il n'en reste aujourd'hui que quelques ruines enfouies sous la verdure. Après avoir visité l'ancien village, le promeneur doit poursuivre son chemin pour admirer les deux beaux lacs de la région

 

A présent envahi par une végétation flamboyante, le monastère de Glendalough fut fondé au VIème siècle par le moine ermite Kevin, un des premiers chrétiens d'Irlande, venu chercher dans ce lieu magnifique une retraite paisible. La légende raconte que ce prête catholique au sang royal fut prénommé ainsi, Kevin signifiant "bien-né" ou "de noble naissance", suite aux recommandations d'un ange. Il devint par la suite Saint Kevin.

 

A l'épreuve du temps et des invasions

Glendalough, village empli de quiétude en plein coeur des Wicklow Mountains, devint très vite, après la mort du Saint en 617, un lieu de pèlerinage.

Au total, plus de sept églises furent construites, pour en faire une véritable cité monastique. Au milieu des croix celtiques trône encore aujourd'hui une intrigante tour, haute de 33m, The Glendalough Tower. On en fait le tour pour y trouver l'entrée, en vain : celle-ci se situe à plus de 2m de haut. Et pour cause : la tour fut construite par les autochtones pour se protéger des Vikings dont les attaques furent incessantes aux IXème et Xème siècles. Perchés sur les pierres tombales ou nichés dans le creux d'un mur à moitié effondré, des corbeaux, croassant, semblent garder le lieu. Une atmosphère toute particulière s'installe alors dans cet endroit chargé d'Histoire. 

 

Glendalough tower

 

La cathédrale de St Peter et St Paul, l'église Sainte Marie, l'église Saint Kevin et l'église Reefert, ces bâtiments datant des Xème et XIIème siècles, ont eux aussi résisté à l'épreuve du temps. Attaqué par les Vikings, mais également par les Anglais en 1398, Glendalough fut ensuite laissé à l'abandon lors de la dissolution des monastères par Henri VIII. Dans le contexte de la Réforme religieuse, au cours de laquelle l'Eglise d'Angleterre rompit avec le pape et l'Eglise catholique pour se tourner vers le protestantisme, le roi d'Angleterre avait alors décidé, à partir de 1538, de confisquer les biens des ordres religieux du pays, puis de les détruire ou de les revendre.

 

Cathédrale de St Peter et St Paul
Cathédrale de St Peter et St Paul

 

La vallée des deux lacs

Après avoir déambulé parmi les croix et visité les anciennes églises, un détour par les lacs situés un peu plus loin est absolument indispensable. Glendalough tire son nom du gaëlique Gleann da Locha, qui signifie "la vallée des deux lacs". Du haut des collines, après une marche dans la nature resplendissante, vous pourrez ainsi admirer le Lower lake et Upper lake, nichés dans un paysage somptueux. Formés par la fonte des glaciers et par d'importants dépôts de terre et de pierres éparpillés dans la vallée, ils ont pris naissance après la période glaciaire. D'une profondeur moyenne de 18m, le plus large des deux lacs, en amont, atteint à certains endroits les 30m de profondeur.

 

upper lake de Glendalough

 

En redescendant dans la vallée, un autre point de vue s'offre au promeneur. Au pied des montagnes, il peut ainsi observer de plus près le lac qui s'étend devant lui. La faune et la flore y sont ici très riches. De petites truites brunes vivent dans ces eaux, également fréquentées par des oies cendrées et des Harles bièvres, une espèce de canard à la tête vert foncé pour les mâles, brun roux pour les femelles.

Les sportifs seront également charmés par le lieu où ils pourront s'essayer à l'escalade sur des falaises de granites, à la pêche, ou encore monter à cheval ou tout simplement partir en randonnée.

Laura Béheulière


Pour plus d'informations sur le site : https://glendalough.ie/

A 50 km au sud ouest de Dublin, le cimetière et le centre pour visiteurs de Glendalough sont ouverts tous les jours de 9h30 à 17h de la mi-octobre à la mi-mars, et de 9h30 à 18h de la mi-mars à la mi-octobre. Des bus réguliers effectuent la liaison avec différentes villes d'Irlande.
Sur le site, se trouve également une auberge de jeunesse, un hôtel, des chemins de randonnées balisés pour tous les niveaux, et un centre d'information pour en savoir plus sur la faune et la flore de la région.


 

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'édition Dublin.

À lire sur votre édition locale