La disparition de Tarek Al-Ghoussein émeut le monde Arabe

Par J.C. | Publié le 14/06/2022 à 15:34 | Mis à jour le 15/06/2022 à 15:55
Portrait de Tarek Al-Ghoussein dans un bureau

La mort de Tarek Al-Ghoussein cette semaine a provoqué un choc dans le monde de l'art que ce soit aux Émirats, ou globalement dans toute la région.

 

L'artiste, qui s’était établi à Abu Dhabi a été retrouvé inconscient à New York samedi matin. Il avait passé sa vie à travailler en tant que photographe, souvent sur des projets encyclopédiques de grande échelle mais avait aussi été éducateur et mentor d'une génération de jeunes artistes de l'Université Américaine de Sharjah ou plus récemment (depuis 2013) de l'Université de New York à Abu Dhabi.

 

Malgré sa stature dans le monde de l'art aux Emirats, il avait toujours maintenu une humilité et une ouverture qui en ont fait non seulement une figure importante, mais aussi une personne aimée de tous. Né au Koweït en 1962, de parents d’origine Palestinienne, il a ensuite vécu dans de nombreux pays tels que le Maroc, les Etats-Unis ou encore le Japon, son père étant un diplomate. Il avait obtenu son Bachelor en photographie de l'Université de New York en 1985, puis une Maîtrise, toujours dans ce domaine, de l'Université du Nouveau-Mexique en 1989. Il a ensuite travaillé comme photo journaliste avant de se tourner vers la photographie d'art. Ce monde pleure donc désormais un grand artiste mais aussi un incroyable mentor, dont certains des élèves sont eux aussi devenus des artistes reconnus.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale