Mercredi 19 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LEGISLATIVES 2017 - La parole à GUSTAVE FAYARD, candidat indépendant pour la 10ème circonscription des français de l'étranger

Par Lepetitjournal Cotonou | Publié le 29/05/2017 à 22:00 | Mis à jour le 30/05/2017 à 09:49

Gustave Fayard, chef d'entreprise d'origine libanaise, suppléé par Nicolas Nicolas, est l'un des 11 candidats aux législatives dans la 10ème circonscription des Français établis hors de France.

Photo : Gustave Fayard (Photo fournie par Gustave Fayard)
Lepetitjournal.com Beyrouth : pouvez-vous nous résumer votre parcours et nous préciser quelles ont été vos motivations pour entrer en politique ?
Gustave Fayard :
 Nous sommes deux chefs d'entreprises et d'heureux époux et pères de famille. Nicolas est né et a grandi au Cameroun. Moi, je suis né au Liban mais j'ai grandi et fait mes études en France. Nous nous sommes rencontrés au détour d'un militantisme politique en France à Paris.

Avec le temps, nous sommes retournés dans nos continents respectifs pour développer les entreprises que nous avions alors créées en France. Dès lors, nous n'avons eu de cesse de côtoyer les Français de l'étranger.

Ces Français, entrepreneurs, employés, techniciens et membres des représentations officielles ont vécu comme nous aux côtés des sociétés civiles des différents pays de la circonscription. Ces vies et ces moments partagés ensemble nous ont donné l'envie de nous engager, de servir ces gens avec qui nous avions partagé tant de choses. Ces personnes méritent des représentants qui connaissent le terrain et nous espérons être de ceux-là.

Être député de la 10ème circonscription, qu'est-ce que ça représente pour vous ? 
Cela représente d'abord des histoires, nos histoires. Cette 10e circonscription, c'est la nôtre et nous voulons la défendre parce que nous la connaissons.
Cela fait 25 ans maintenant que nous vivons et travaillons sur les deux continents. Nous voyons que les besoins des Français expatriés ou binationaux sont différents de ceux de la métropole.

C'est aussi pour cela que nous avons une candidature indépendante des grands partis. Ne pas avoir de politique dictée par Paris est essentiel pour être vraiment au service des citoyens de la circonscription.

Quelles sont vos trois priorités parmi les problématiques concernant les Français vivant à l'étranger ?
Nos priorités principales sont tournées vers l'économie, la jeunesse et la culture.

Pour l'économie, nous pensons d'abord aux emplois et aux entreprises. Nous souhaitons fournir les réseaux locaux officiels et nos réseaux pour consolider ou établir les entreprises françaises.

Nous voulons aussi faire respecter la justice et la cohérence en matière fiscale. Les Français de l'étranger payent déjà bon nombre de taxes dans le pays où ils résident. Nous ne voulons plus qu'ils soient taxés en plus sur la résidence française, souvent leur seul lien matériel avec la métropole. Quant aux impôts indirects, nous voulons réaffirmer le principe de territorialité du système d'imposition français en exemptant définitivement de la CSG, la CRDS et le revenu de patrimoine des non-résidents.

Pour la jeunesse, les priorités sont différentes. Nous souhaitons repenser les critères d'attribution des bourses, mettre en place des financements innovants pour les étudiants français à l'étranger qui souhaitent étudier à l'université dans leur pays d'adoption.

Photo : Gustave Fayard et Nicolas Nicolas (Photo fournie par Gustave Fayard)

Lire la suite de l'entretien sur l'édition Lepetitjournal.com Beyrouth


Retrouvez la liste complète de tous les candidats de la 10eme circonscription des Français de l'étranger ICI : LEGISLATIVES 2017 - La liste des candidatures pour la 10ème circonscription

Lire aussi les interview des autres candidats :

LEGISLATIVES 2017 - La parole à Noémie Potier, candidate UPR pour la 10ème circonscription des français de l'étranger

LEGISLATIVES 2017 - La parole à Guillaume de Bricourt, candidat 577 pour la 10ème circonscription des français de l'étranger

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Cotonou

#MAVIEDEXPAT

S’installer à l'étranger : 8 bons réflexes

Vous débutez une nouvelle aventure à l’étranger ? Où en êtes-vous dans vos démarches ? Pas de panique, nous avons listé les 8 incontournables à traiter dans les meilleurs délais.

Sur le même sujet