Samedi 24 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ANGELIQUE KIDJO - Ambassadrice de conscience 2016 pour Amnesty International

Par Lepetitjournal Cotonou | Publié le 01/06/2016 à 08:30 | Mis à jour le 22/05/2017 à 14:46

Qui ne connaît pas encore la diva Angélique Kidjo ? Cette chanteuse béninoise de world music, après avoir remporté son 3ème Grammy Award en février dernier, vient d'être désignée ambassadrice pour la conscience populaire par Amnesty international.  Retour sur le parcours d'une icône africaine.

Angélique Kidjo est née en 1960 à Cotonou au Bénin. Septième d'une famille de dix enfants, elle fait ses début dans la capitale économique du pays, soutenu par sa mère, d'origine yoruba, directrice d'une troupe de théâtre et femme d'affaires aguerrie et par son père, fonctionnaire des postes, originaire de Ouidah. Elle chante tout en subissant les taquineries de ses frères et est contrainte de quitter le pays pour exercer librement sa passion, les conflits politiques incessants au Bénin à cette période l'en empêchant.

Elle s'installe ensuite à Paris, où elle rencontre son mari, le musicien Jean Hebrail. De cette union est née leur fille Naïma et les premières chansons d'Angélique. La maison de disque de Bob Marley et U2 lui fait signer son premier label et elle enregistre ses premiers albums.

Angélique Kidjo réside actuellement et depuis 1997 à New-York, où elle travaille avec des auteurs-compositeurs américains et enregistre ses albums. Elle signe avec le label Columbia Records en 2000. Son succès grandissant est couronné en 2007 par un premier Grammy Awards. En 2009, elle participe à la campagne de Barack Obama et en 2010 au lancement de la Coupe du monde de Football en Afrique du Sud.

Angélique Kidjo est une artiste engagée qui n'oublie pas son continent d'origine l'Afrique et qui fait la fierté de son pays de naissance le Bénin. 

Elle est Ambassadrice de bonne volonté pour le compte de l'UNICEF depuis 2002, persuadée que le changement passe en priorité par les enfants. Elle voyage à travers un grand nombre de pays sur le continent et chacun de ses passages est adulé et largement positivement commenté par la presse : elle figure entre autres dans la liste des cinquante icônes du continent africain selon la BBC, fait partie des cent femmes les plus influentes au monde selon The Guardian, Forbes magasine la présente comme l'une des quarante célébrités les plus importantes d'Afrique?

Son engagement a encore une fois été consacré le week-end dernier au Sénégal, à Dakar, alors qu'elle recevait le prix d'ambassadeur de la conscience des mains d'Amnesty International, l'organisation de défense des droits de l'homme. 

Ce prix spécial est décerné à des personnalités qui ont fait preuve d'un courage exceptionnel pour combattre l'injustice et les inégalités à travers le monde. Il rend hommage chaque année à des personnalités  qui se sont illustrées en mettant leur talent au service de la défense des droits humains.

Angélique Kidjo chante de la world music. Ses influences sont la pop africaine, la musique des Antilles, le zouk, la rumba congolaise, le jazz, le gospel.

Elle parle et chante en cinq langues : en fon, en français, en yoruba, en mina et en anglais.

Découvrez ci-dessous en vidéo quelques uns de ses principaux titres :

AGOLO:

WE WE: 

ADOUMA:

WOMBO LOMBO:

AFIRIKA:

BATONGA:

Florence Bourreau (www.lepetitjournal.com/cotonou) mercredi 1er juin 2016

crédit photo: Flickr et you tube pour les vidéos

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet