Vendredi 3 décembre 2021
TEST: 3691

Parlez-nous de votre quartier : FUGLEBAKKEN à Frederiksberg

Par Amélie B. | Publié le 06/05/2021 à 18:10 | Mis à jour le 02/11/2021 à 08:28
Photo : Kristian Zahrtmanns Plads
Le quartier de Fuglebakken dans la commune de Frederiskberg Copenhague

L'une des richesses de Copenhague est de pouvoir passer, en quelques minutes de vélo ou de métro, d'un quartier à l'autre et d'y trouver des atmosphères très différentes. 

Nous partons cette semaine à la découverte de Frederiksberg, une commune distincte de Copenhague, bien que totalement enclavée dans la communauté urbaine de la capitale, et plus précisément dans le petit quartier de Fuglebakken. 

Amélie qui fait partie de l'équipe de Lepetitjournal.com Copenhague y habite avec sa famille et nous fait découvrir son lieu de vie. 

 

Où habitez-vous ?

Notre quartier est situé à l'extrême Nord-ouest de Frederiksberg. Il est délimité au Nord par Borups Allé, à l’Est par Nordre Fasanvej et au Sud par Godthåbsvej. Situé de l’autre côté du fameux parc de la ville, il est beaucoup moins connu que les quartiers de Frederiksberg Allé ou de Gammel Kongevej. L’environnement y est aussi très différent.

 


 

Pourquoi avoir choisi de vous installer dans ce quartier ?

Par dépit ! Il se trouve que nous cherchions un logement avec 4 chambres, 2 salles de bains et un parking. Rien de ce que nous avions visité ne remplissait ces critères hormis cette maison de ville. Le quartier s’est donc imposé à nous.

 

Qu’aimez-vous finalement dans cet environnement ?

La verdure et le calme ! Il se trouve que ce quartier est une enclave composée de maisons aux jardins luxuriants et que les rues sont interdites aux non résidents ou à sens unique. Toute la circulation étant cantonnée aux artères périphériques.

Pour autant, le quartier est très bien desservi par les transports en commun avec le S-Tog ligne F (arrêt Fuglebakken), le M3 (Aksel Møller Have) et de nombreux bus (12, 68, 2A, 4A....) au bout de la rue.

 

Egernvej Parc à Fuglebakken Frederiksberg Coepnhague
Egernvej Parc

 

Y a-t-il des inconvénients ? si oui lesquels ?

Sans être éloigné, notre quartier est excentré du centre de Frederiksberg (15 min en vélo)  et à fortiori du centre-ville de Copenhague (20 min en vélo). Ce qui est une agréable balade quand il fait beau devient une corvée quand il pleut ou quand il fait froid.

 

Parlez-nous de votre voisinage : 

Ce quartier est très familial. L’école, en son centre, rythme la vie quotidienne. Pour Halloween, une centaine d’enfants par groupe de 3, 5 ou 10 ont sonné à la porte. Il y a une véritable vie de quartier. En mai, par exemple, une journée vide-grenier est organisée.

 

Des adresses à recommander à nos lecteurs ?

Un petit brocanteur GenFund sur Borups Allé, on y trouve toute sorte d’objets, meubles et luminaires. 

Sushi factory sur Godthåbsvej, qualité irréprochable, rapidité de service et bon rapport qualité prix. Il en existe d’autres à Amager, Gentofte et Charlottenlund.

Knitting for Olive, un magnifique magasin de laine tenu par une mère et sa fille. Elles fabriquent leur propre laine 100% naturelle qu’elles teintent dans des couleurs magnifiques. Si vous ne tricotez pas vous-même, vous aurez plaisir à l’offrir.

Ristorante Da Claudio, une fois la porte passée, vous êtes en Italie !

 

Des choses intéressantes à voir ? 

 

ancien hôpital transformé en appartements Frederiksberg Copenhague
 Un ancien hôpital pour enfants transformé en appartement situé à Drosselvej 57 

 

 

 l’école Duevej dont les bâtiments sont classés à Frederiksberg Copenhague
 L’école Duevej dont les bâtiments sont classés

 

Bakkehusene (maisons sur la colline) : 165 maisons mitoyennes construites en 1928 imaginées par l’architecte danois Thorkild Henningsen et classées Frederiksberg
Bakkehusene (maisons sur la colline) : 165 maisons mitoyennes construites en 1928, imaginées par l’architecte danois Thorkild Henningsen et désormais classées.

 

Votre balade préférée ? 

 

Balade dans le quartier de Fuglebakken à Frederiksberg
Une rue du quartier avec les magnolias en fleurs

 

Le quartier en soi constitue une promenade. La plupart des maisons datent des années 1920 ce qui donne à l’ensemble une certaine harmonie. On peut marcher dans les pas de ses quelques illustres anciens habitants.

L'ancien Premier ministre Jens Otto Krag et son épouse l'actrice Helle Virkner vivaient à Egernvej 61. Le Premier secrétaire soviétique Nikita Khrouchtchev a visité leur domicile lors de sa visite d'État au Danemark en 1964. Un autre homme politique, Aksel Larsen, avait son domicile à Fuglebakkevej pendant près de 20 ans. Parmi les autres résidents notables figurent les acteurs Lily Broberg, Paul Hütte et Birthe Neumann, les sculpteurs Gunnar Hammerich et Edvard Eriksen, les peintres Albert Naur et Kristian Zahrtmann, l'écrivain et peintre Mogens Lorentzen, l'auteur Henri Nathansen et le compositeur Niels Viggo Bentzon. 

 

Au printemps, les jardins sont magnifiques ! 


 

 


 

Nous vous recommandons
AM

Amélie B.

Après 20 ans en finance et trois expatriations, j'ai voulu tenter l'aventure de Lepetitjournal.com Copenhague car "pour aimer un pays il faut le boire, le manger et l'écouter chanter".
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Fraise de printemps ven 07/05/2021 - 18:03

Super ce petit journal. J'imagine bien ma petite famille (mon fils et ses garçons) déambuler dans cequartier agréable, et pourquuoi pas y vivre. J'espére bientôt faire une visite, maudite covid 19

Répondre