Samedi 24 octobre 2020
Copenhague
Copenhague

Migration des oiseaux sur l'île de Zélande au Danemark

Par Isabelle Lagrange Bustrup | Publié le 02/04/2020 à 17:20 | Mis à jour le 06/04/2020 à 18:52
Photo : Isabelle Lagrange Bustrup
Grues Gilleleje Danemark oiseaux migrateurs Zélande


Cet article vous donnera quelques idées sur la migration des oiseaux que l'on peut observer au nord de l'île de Zélande (Danemark). Isabelle Lagrange Bustrup, passionnée d'ornithologie nous emmène à Gilleleje, ville portuaire, chère à son coeur, située à l'extrémité nord de l'île de Zélande, plus précisément entre Hellebæk et Nivå. Plus proche de Copenhague, Vestamager est également un bon endroit pour voir des oiseaux.

 

bernaches nonette

Bernaches nonette à Vestamager

 

Tout d'abord : le site internet danois DOF traduit en anglais est une bonne manière de commencer à s'initier. Vous y trouverez tous les renseignements sur la migration des oiseaux.

 

Ce matin du 26 mars 2020, nous sommes allés à Hellebæk, deux groupes d'ornithologues s'y trouvaient avec leurs longues jumelles scrutant le ciel ! Merveilleux endroit pour se promener en famille autour des nombreux lacs et des champs. Il y a de la place donc parfait pour prendre un peu d’air frais en ces temps-ci !

 

Nivå Strandenge est pour moi un "incontournable". Mais avant d'y aller, vérifiez sur le site DMI, le temps mais aussi la marée (allez vers le bas de la page et appuyez sur ‘Vandstand’), car si la marée est haute, il y aura moins d'oiseaux de passage.
 

 

Le Danemark et la migration printanière et automnale

 

Hellebæk sur la côte Nord de Zélande est l'une des localités les plus connues pour la migration printanière et automnale.

 

À environ 15 km à l'est de Gilleleje, ce lieu se situe entre les forêts de Teglstrup Hegn et Hammermølle Skov au nord-ouest d'Helsingør. À l'intérieur des terres, le paysage est vallonné avec des conifères et des bois feuillus mixtes (principalement des hêtres), des terres arables et des champs herbeux, des étangs, des ruisseaux et des broussailles de bouleaux et d'aulnes.

Ce sont les oiseaux migrateurs qui font de cet endroit une zone particulière, notamment avec les rapaces et les grues qui peuvent passer par milliers. En automne, la migration des rapaces est beaucoup plus importante qu' au printemps (en particulier les buses) mais la diversité des espèces en automne n'est pas si élevée.

 

Étourneau sansonnet Nivå août

Étourneau sansonnet à Nivå août

 

vanneau Huppe étourneau sansonnet Nivå Danemark

Vol de vanneau et étourneau sansonnet à Nivå

 

Courlis cendré Courlis Corlieu Nivå Danemark

Courlis cendré et Courlis Corlieu à Nivå, septembre 2019

 

La buse à miel, le milan noir, le milan rouge, le pygargue à queue blanche, le harrier des marais, le harrier de poule, le palourde, l'épervier, la buse, la buse à pattes grossières, le balbuzard pêcheur, le faucon crécerelle, le merlin, le passe-temps et le pèlerin sont régulièrement observés.

En revanche, le busard pâle, l'aigle royal, l'aigle tacheté et l'aigle tacheté ne sont visibles qu'en très petit nombre.

La cigogne blanche est vue chaque année mais la cigogne noire est rare.

La migration printanière des grues est impressionnante : surtout lorsque le vent vient de l'est ; il peut y avoir des jours avec plus d'un millier d'oiseaux. La migration printanière commence en mars avec les premières buses, suivies par les palombes et le milan royal.

grues oiseaux migrateurs danemark

Grues à Gilleleje 

 

Les grues survolent les collines de l'ancienne ferme Avlsgård (aujourd'hui démolie) par centaines les après-midi de printemps avec des vents du sud-est et de l'est. Ils viennent de l'île de Rügen au large de la côte nord de l'Allemagne vers Hornborgasjön en Suède. Aux meilleurs jours, plus de 1000 grues peuvent être vues en un après- midi. Les oies bernaches sont surtout observées en avril, et les bernaches cravant sont particulièrement abondantes fin mai.

 

Bernaches cravant Nivå

Bernaches cravant à Nivå

 

En automne, la migration de la buse à miel commence à la fin du mois d'août mais la meilleure période est de la dernière semaine de septembre à la mi-octobre, lorsque l'on peut avoir la chance de voir plus de 4000 buses à la fois. L'aigle à queue blanche est également observé chaque année en octobre. Il y a parfois une bonne migration de plongeurs, de petits pingouins, de guillemots, de pigeons et de corbeaux au-dessus de la mer.

 

Nivå Bugt Strandenge, côte nord-est de Zélande 

Les prairies côtières sont un important point d'arrêt toute au long de l'année pour les oiseaux migrateurs et hivernants.

Ainsi au printemps, des échassiers peuvent être aperçus, y compris des huîtriers, des nœuds, des bécasseaux courlis, des dunlin, des barges à queue barrée et des bécasseaux communs. Des grues peuvent être aussi observées sur leur chemin vers les lieux de reproduction en Suède. À cette période, la migration des rapaces peut également être observée. Certains jours, jusqu'à plusieurs centaines de buses peuvent être repérées volant vers le nord le long de la côte.

 

oiseaux migrateurs Nivå Danemark

Beau mélange d'oiseaux migrateurs à Nivå

 

Huitriers pie Nivå Danemark

Huitriers Pie à Nivå 

 

Le faucon crécerelle peut être vu au-dessus des prés tout au long de l'année. Le faucon crécerelle, la buse variable et l'épervier nichent dans les bois voisins. Les sternes cendrées, les sternes arctiques et les sternes pierregarins se nourrissent le long de la côte, et les eiders se rassemblent plus au large. À la fin de l'été, des échassiers peuvent être vus lors de leur migration vers le sud, ainsi que des sternes arctiques et des sternes communes. En automne, des troupeaux de bernaches cravant, de canards et de vanneaux font escale dans la région. De grands troupeaux de pigeons ramiers sont souvent observés lors de la migration d'automne.

Le Grèbe huppé, le cormoran, le cygne chanteur, la bernache du Canada, le tadorne de Barbarie, le canard tufté et le Garrot à œil d'or fréquentent la région en hiver. Sur la jetée et le bar, le pipit rocheux peut souvent être repéré. Les agents de terrain apparaissent en grandes bandes. La roselière du bar est un bon site de recherche de snipe et de jack snipe.

Tout au long de l'année, la barre attire des troupeaux de cormorans, de goélands argentés et de grands goélands à dos noir. Le martin-pêcheur est vu régulièrement et de petits troupeaux de mésanges barbus peuvent être repérés sur les roselières.

 

 

Visite et accès de la réserve est à l'est du Strandvej à Nivå entre Humlebæk et Rungsted : il est possible de se garer au bord de la route sur le Strandvej. Il y a aussi un train jusqu'à la gare de Nivå, il faudra ensuite marcher 1,5 km à travers le parc de Nivaagård pour atteindre Strandvej.

À la réserve, il y a un panneau qui vous donnera toutes les informations nécessaires. Un chemin mène à une tour d'observation des oiseaux.

 

Enfin je ne peux que vous conseiller un arrêt à Gilleleje qui est ma ville !  Le long du port de plaisance, vers l’Est, il y a un petit bout de plage plein d'algues, de rochers, environnement parfait pour les oiseaux et avec peu de monde ! J'ai certainement fait mes meilleures photos à cet endroit !

 

Isabelle Lagrange Bustrup

Isabelle Lagrange Bustrup

Vit au Danemark depuis 1973, mariée à un danois, 7 petits-enfants. Fascinée par la variété d'oiseaux qui passent au Danemark et par la respect des scandinaves pour la nature. Publie des livres sur la faune.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Coronavirus

Covid-19 : conférence de presse du 23 octobre

la Première ministre, Mette Frederiksen entourée des ministres de la Santé, des Finances, des directeurs des Autorités de santé et du SSI a annoncé de nouvelles restrictions pour parler l'épidémie.