Vendredi 30 octobre 2020
Copenhague
Copenhague

Les modes de garde pour les enfants de 0-3 ans (et plus !) au Danemark

Par Bénédicte Wagner | Publié le 06/09/2020 à 18:00 | Mis à jour le 06/09/2020 à 18:00
garde enfant jardin crèche Copenhague

Vuggestue, dagpleje, børnehave, udflytterbørnehave ou encore børnehave med skovbus… Ces mots barbares n’évoquent peut-être pas encore grand chose pour vous, mais vous avez l’impression d’avoir empoigné un véritable casse-tête en commençant à vous pencher sur la question du mode de garde de vos plus petits ? Alors cet article est pour vous !

Au Danemark, chaque enfant a la possibilité d’être gardé en crèche (vuggestue) ou par l’équivalent local d’une assistante maternelle (dagpleje) agréée et rémunérée par la municipalité, qui accueille jusqu’à 5 enfants à son domicile. Si le système danois garantit que chaque enfant ait une place, il existe toutefois quelques différences avec la France, qu’il est bon de connaître avant d’entamer les démarches d’inscription de vos enfants. Le Petit Journal de Copenhague vous propose un rapide tour d’horizon des modes de garde danois pour les tout-petits de 0 à 5 ans.

 

La crèche ou l’accueil chez une nourrice : de 6 mois à 2 ans et 10 mois

Au Danemark, la grande majorité des femmes bénéficie d’un congé maternité de 14 semaines après la naissance de leur enfant, auxquelles s’ajoutent ensuite 32 semaines, qui sont à partager avec leur partenaire. La plupart des petits Danois n’entrent donc à la crèche que vers l’âge d’un an, et il est ici assez difficile de trouver une institution qui accueille les nourrissons. En effet, non seulement, les personnels des crèches ne sont pas formés pour s’occuper de si petits enfants, mais les établissements ne sont pas non plus équipés pour les accueillir en fonction des besoins liés à leur âge. Il est donc rare de pouvoir obtenir une place pour un petit de moins de 6 mois, et c’est plus généralement à partir de 10-12 mois que les crèches et assistantes maternelles travaillant pour la commune acceptent les enfants.

Si votre enfant vient de naître, il est recommandé de faire votre demande lorsqu’il ou elle atteindra l’âge de 4 mois.

Le choix de l’établissement

Les crèches et jardins d’enfants organisent très régulièrement des visites, qui vous permettent de découvrir l’établissement, ses locaux, le type d’activités proposées ou les grandes orientations prises par l’institution en question, et de rencontrer certains membres du personnel. Certaines crèches sont par exemple habituées à accueillir des enfants dont la langue maternelle n’est pas le Danois et mettent en place des activités ludiques spécifiques qui permettent précisément de faciliter l’apprentissage de la langue danoise.

Lors de votre recherche d’une crèche, un autre point à prendre en considération peut être celui du choix du jardin d’enfants, le børnehave. En effet, si vous comptez laisser votre enfant dans le système danois après les années en crèche, ou bien si votre enfant est né en début d’année et qu’il n’entrera dans une école française ou internationale que 8 mois après avoir fêté ses 3 ans, il peut être intéressant de privilégier une « institution intégrée » (integreret institution), c’est-à-dire un établissement qui regroupe à la fois une crèche et un jardin d’enfants. Le passage de la crèche au jardin d’enfants se fera alors automatiquement et cela vous évitera d’avoir à entamer de nouvelles démarches d’inscription lorsque votre enfant atteindra l’âge charnière de 2 ans et 10 mois.

 

Le børnehave ou jardin d’enfants : de 2 ans et 10 mois à 5 ans

En effet, au Danemark, les enfants quittent la crèche et intègrent un jardin d’enfants tout au long de l’année calendaire, et non pas en fonction d’une rentrée scolaire qui aurait lieu à date fixe et une seule fois par an. Par exemple, un enfant né au mois de janvier quittera généralement sa crèche aux alentours du mois de novembre et au plus tard au mois de janvier ou février pour faire son entrée au børnehave. Il y sera mêlé à d’autres enfants âgés de 3 à 5 ans, au sein d’un même groupe. Gardez donc bien à l’esprit cette spécificité danoise lors de vos recherches !

Les différents types de jardins d’enfants

- L’almindelig børnehave

Il s’agit d’un jardin d’enfants classique, dont les locaux sont situés sur une implantation unique, dans votre commune, par exemple à Copenhague ou à Frederiksberg. Dans le cas des institutions intégrées, la crèche peut être à la même adresse, et une institution de loisirs (fritidsinstitution) leur est parfois rattachée (ces institutions accueillent les écoliers une fois la classe terminée).

- L’udflytterbørnehave

Très populaire chez les Danois, l’udflytterbørnehave permet aux enfants de passer leurs journées au grand air. Vous déposez votre enfant le matin, à heure fixe, dans des locaux situés en ville, et un bus dédié emmène votre enfant vers un établissement situé en-dehors de la ville, où il passera une grande partie de sa journée dehors et dans un environnement moins agité. Le bus ramène votre enfant tous les jours à heure fixe, souvent vers 15h15-15h30. S’il vous est impossible de récupérer votre enfant à l’heure de retour du bus, il sera alors accueilli dans les locaux de l’institution situés en ville jusqu’à votre retour.

- Le børnehave med skovbus

Autre établissement apprécié des Danois, le « jardin d’enfants de la forêt » est une institution qui fonctionne avec un système de « bus forestier ». Ce bus peut emmener une dizaine d’enfants au « jardin d’enfants de la forêt ». Selon l’institution, c’est chaque semaine le même groupe d’enfants qui part au grand air, ou bien un roulement est instauré pour que tous les groupes de l’établissement puissent y aller, généralement selon un rythme de deux semaines en ville, suivies de deux semaines en forêt. Certains bus circulent quotidiennement et à heures fixes, tandis que d’autres bus circulent fonction de la saison et de la météo.

- Les idrætsbørnehaver

La ville de Copenhague propose également aux enfants les plus sportifs de rejoindre une institution sportive : ce sont des jardins d’enfants qui mettent le sport au cœur de leurs activités quotidiennes et dont le personnel est spécifiquement formé.

Quelques autres établissements

- Les établissements anglophones

À Copenhague, il existe 3 institutions au sein desquelles l’anglais est la langue principale. Pour qu’un enfant puisse y être inscrit, aucun de ses parents ne doit avoir la nationalité danoise. Vous trouverez plus d’informations sur ces établissements ici (en anglais) : https://international.kk.dk/artikel/english-childcare.

- Les établissements privés

Enfin, il existe également des institutions privées, dont le fonctionnement est indépendant de celui des crèches et jardins d’enfants gérés par les municipalités. Vous pouvez les contacter directement pour les visiter et, le cas échéant, demander que votre enfant soit inscrit sur leurs listes d’attente.

 

Côté pratique : démarches, coût, horaires…

La procédure d’inscription

Les démarches peuvent s’effectuer en ligne mais vous êtes invités à contacter le service de pladsanvisning le plus proche de chez vous (reportez-vous à la liste des liens utiles à la fin de cet article). Les informations suivantes vous seront demandées:

  • le nom de votre enfant
  • son numéro CPR
  • son adresse
  • les coordonnées des parents (e-mail et / ou numéro de téléphone)
  • le pays d’origine de votre enfant
  • sa langue maternelle.

 

La liste d’attente

Une fois que vous aurez visité des crèches et jardins d’enfants et fait votre choix, vous pourrez émettre deux vœux auprès du service de la petite enfance. Votre enfant sera donc inscrit sur la liste d’attente de deux crèches ou jardins d’enfants distincts.

Sachez qu’il est possible, si vous le souhaitez, de faire une demande d’inscription dans un établissement qui n’est pas situé dans votre commune de résidence.

La liste de garantie

Si votre besoin de garde est urgent et que votre enfant est âgé de 26 semaines ou plus, il vous est possible d’inscrire votre enfant sur une liste qui vous garantit d’obtenir une place dans les 2 mois qui suivent votre demande, chez une assistante maternelle ou au sein d’une institution (crèche ou jardin d’enfants, en fonction de l’âge de votre enfant) située dans un rayon maximal de 4 kilomètres autour de votre domicile.

Il est parfaitement possible de cumuler une place sur la liste de garantie et une place sur la liste d’attente d’une crèche précise. En revanche, si vous aviez déjà émis deux vœux pour deux crèches ou jardins d’enfants, et que vous souhaitez recourir à la liste de garantie, il vous faudra renoncer à l’un de ces vœux pour n’en garder qu’un seul.

Si vous acceptez une place en crèche qui vous est donnée via la liste de garantie, votre enfant restera néanmoins sur la liste d’attente de l’autre institution que vous aviez choisie.

Si vous déclinez une offre de place offerte via la liste de garantie, votre enfant sera retiré de cette liste de garantie. En revanche, il conservera sa place sur la liste d’attente de la crèche ou du jardin d’enfants spécifique que vous aviez demandé, et pourra à nouveau être placé sur celle d’une seconde crèche ou d’un second jardin d’enfants de votre choix.

L’adaptation

L’adaptation des enfants à la crèche se fait sur plusieurs jours, tout en douceur, et requiert la présence d’un des parents pendant presque toute sa durée. Ne planifiez donc pas de rendez-vous ou d’activités la semaine où se déroulera de cette adaptation, car vous serez amené à passer du temps sur place pour ne laisser votre enfant que de façon progressive. Généralement, le premier jour, vous resterez avec votre enfant afin qu’il se familiarise avec son nouvel environnement et les adultes (pædagoger) qui s’occuperont de lui ; le deuxième jour, vous le laisserez par exemple pour une durée 30 minutes ; le jour suivant, pendant une heure, puis une matinée complète, et ainsi de suite.

Les horaires

La plupart des établissements accueillent les enfants de 7h ou 7h30 à 17h et ferment leurs portes plus tôt le vendredi après-midi (souvent vers 16h). Bon nombre de parents danois alternent entre celui qui assure entre la conduite du matin et celui qui récupère les enfants l’après-midi, de telle sorte que les enfants passent le plus de temps possible avec eux. Ne soyez pas étonnés si la majorité des enfants dans le même groupe que le vôtre sont déjà partis vers 15h ou 15h30.

Le coût des modes de garde

Le coût mensuel des modes de garde varie, à la fois en fonction de l’âge de votre enfant et du type de mode de garde choisi. À titre d’exemple, à Copenhague, pour la garde d’un enfant âgé de 0 à 3 ans en crèche publique (vuggestue), avec le déjeuner inclus, vous serez facturé 3741 DKK par mois, tandis que le coût mensuel de la garde chez une assistante maternelle agréée par la municipalité, toujours avec le déjeuner inclus, sera de 3294 DKK. Quant au jardin d’enfants (børnehave), pour les enfants de 3 à 5 ans, un mois, déjeuner inclus, vous y sera facturé 2461 DKK.

Désinscription

Au moment de désinscrire votre enfant d’une crèche ou d’un jardin d’enfants, tout peut se faire en ligne, avec votre NemID. Il faut compter un mois pour que la désinscription soit prise en compte.

 

Liens utiles

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site borger.dk (en danois) où s’effectuent toutes les démarches administratives : https://www.borger.dk/familie-og-boern/Boernepasning/Dagpleje-vuggestue-boernehave-og-privat-pasning.

Vous pourrez y trouver les coordonnées du service de la petite enfance qui administre le placement (Pladsanvisning) des enfants de votre commune via un menu déroulant sur cette page : https://www.borger.dk/Handlingsside?selfserviceId=089fbb51-c6b1-4aed-82b8-553ad8943870

N’hésitez pas à vous rendre également sur le site de la municipalité de Copenhague dédié aux Internationaux (en anglais) : https://international.kk.dk/artikel/public-childcare.

 

Bonne recherche !

 

Benedicte Wagner

Bénédicte Wagner

Après quelques années sur le marché de l'art et passionnée par toutes les formes d'expression artistique, je suis heureuse de vous faire découvrir mes trouvailles culturelles danoises.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SOCIÉTÉ

La vague #MeToo atteint finalement le Danemark

La vague #MeToo qui avait touché le monde entier n’avait pas eu de résonances particulières, à ce moment-là, au Danemark. Mais le pays, 3 ans plus tard, le débat sur le harcèlement sexuel est lancé.

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.