Jeudi 4 mars 2021
Copenhague
Copenhague

Le journal du rédacteur, ouverture

Par Clément Renisio | Publié le 07/11/2020 à 12:00 | Mis à jour le 09/02/2021 à 17:14
Photo : Portrait inachevé de Søren Kierkegaard
 journal rédacteur impression français Danemark vie Kierkegaard

Clément nous donne rendez-vous dans un carnet de bord semi fictif d’un Français au pays du grand Søren. Aujourd'hui ouverture. 

 

Aalborg, le 1er septembre deux-mille dix.

 

Prudence, ma belle inconnue ! Prudence ! Descendre de carrosse n’est pas chose aisée, parfois cela équivaut à un pas décisif.

(S. Kierkegaard, Le journal du séducteur)

 

Pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais compris grand chose à Kierkegaard. J’entrevois très vaguement quelques-uns de ses objectifs fondamentaux, je reconnais la pureté cristalline de son style, et j’admire, par dessus tout, la tendresse infinie qu’il voue à la musique de Mozart. Au delà, ma foi, je crois que c’est trop compliqué pour moi. Cette pensée est lumineuse mais insaisissable.

Aujourd’hui, mercredi premier septembre deux-mille dix, c’est de corps et d’esprit, en chair et en os, et sans doute pour un bon moment, que j’ai rejoint la patrie du grand Søren. Mettant, contrairement à lui, mes pas dans ceux de ma Régine, franco danoise de son état, ayant pris le parti de l’installation du couple en terrain viking, j’entreprendrai donc d’étudier, travailler, découvrir, vivre ici.

L’objet de ce journal, tout comme son ambition intrinsèque, est à la fois modeste et ambitieux. J’envisage d’y dépeindre à mon rythme, par touches éparses, dans la respiration du temps et à la guise des expériences quotidiennes, ma rencontre avec cette terre, son peuple sa société et sa culture. Nous verrons alors si la patrie de Kierkegaard m’est aussi impénétrable dans la pratique, que la prose éblouissante du premier existentialiste m’est inintelligible sur le papier.

Il me tarde de commencer.

 

Nous vous recommandons

Clément Renisio Petit Journal Copenhague Danemark

Clément Renisio

Parisien d'origine, je vis à Copenhague depuis dix ans. En couple avec une architecte franco-danoise, j'ai travaillé dans différents secteurs, parmi lesquels ceux du luxe, du marketing digital et du tourisme. Je suis père de deux enfants.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Copenhague

URBANISME

Copenhague sauvée des eaux

Inondable et submersible, Copenhague fait partie de ces territoires dont il était écrit qu’ils seraient sous les eaux à l’horizon 2100...c’était sans compter le savoir-faire et l’innovation danois.

Expat Mag

Budapest Appercu
ANIMAUX

Les chiens ont conscience de leur corps : révolution de l’éthologie ?

Les chiens ont conscience de leur corps. C’est ce que montre une étude réalisée par des éthologues hongrois. Il semblerait que le meilleur ami de l’homme ait encore des secrets à révéler.