Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 3691

Quelques pièces iconiques du design danois

Par Joëlle Borgida | Publié le 13/09/2021 à 19:30 | Mis à jour le 14/09/2021 à 09:29
Photo : ©Joëlle Borgida
design danois

Alors que se tiendront ce week-end, les 3 days of design, nous revenons sur quelques pièces de créateurs danois qui sont devenues au fil des ans des classiques du design. 

Le design danois est né dans les années 40 dans la mouvance du Bauhaus allemand. Dans les années 50, plusieurs grands noms émergent. Ces créateurs s'appuient sur un artisanat de qualité et notamment le travail du bois mais utilisent aussi des techniques plus industrielles. Ils ont contribué à faire du Danemark un des grandes patries du design ! 
 

La chaise Wishbone de Hans Wegner

Une des chaises probablement les plus célèbres de Hans Wegner est la chaise Wishbone qu’il créé en 1949. Hans Wegner est réputé pour son travail autour du bois et il est le père de plus de 500 fauteuils et chaises. 

La chaise CH24, appelée également "Wishbone" en référence à son dossier en "Y" rappelle la forme de l'os du bonheur (Wishbone en anglais). La fabrication nécessite plus de 100 opérations réalisées à la main et chaque assise en corde est tressée à la main.

 

 

La lampe artichaut de Poul Henningsen

Créée en 1957 pour le restaurant “le Pavillon Langelinie” à Copenhague, ses 72 feuilles de métal sont réparties sur 12 arcs en aluminium positionnés de façon alternée. Le coeur de l’artichaut abrite la source de la lumière, invisible en direct ce qui permet de regarder la lampe sans être ébloui. Henningsen n’aura de cesse tout au long de sa carrière de rendre la lumière électrique douce tout en préservant le maximum d’intensité.

L’éditeur Louis Poulsen continue de produire cette lampe et toutes les lampes  du designer. Ses formes organiques séduisent en effet toujours les amateurs de mobilier vintage et design.

Vous l’aurez peut-être repérée dans la série danoise Borgen ou aux fenêtres de nombreux appartements à Copenhague !

 

Lampe artichaut
Lampe artichaut ©Commons Wikimedia

 

La PH5 de Poul Hennignsen

Le designer Poul Henningsen commence à travailler avec Louis Poulsen lighting pour un concours dans le cadre d'une exposition se déroulant à Paris.

En 1925, la lampe de Poul Henningsen est récompensée par la médaille d’or à l’exposition et en 1926 Louis Poulsen et Poul Henningsen remportent un contrat pour le Forum de Copenhague en utilisant le système des lampes PH, les initiales du créateur, à trois abat-jour. 

Durant la Seconde Guerre mondiale, Poul Henningsen va inventer des lampes invisibles depuis le ciel afin de permettre aux jardins de Tivoli de rester ouverts le soir. 

En 1958, il trouve enfin la forme parfaite avec la PH5 dont les abat-jour. Le chiffre 5 indique le diamètre de la lampe (50 cm).

La simplicité de ses formes et sa sophistication technique en fait un succès immédiat  : elle est adoptée aussi bien les particuliers que professionnels : bureaux, dentistes, hôpitaux... 

 

Lampe PH5
Lampe PH5 ©Commons-Wikimedia

 

Le fauteuil Egg de Arne Jacobsen 

Le fauteuil Œuf, connu aussi sous l'appellation anglophone Egg Chair, a été dessiné par Arne Jacobsen en 1958 originellement pour l'hôtel SAS Royal Radisson à Copenhague.

La commande, qui incluait la conception de l'immeuble et tout l'aménagement intérieur de l’hôtel, représentait pour Arne Jacobsen une opportunité exceptionnelle pour mettre en oeuvre ses nouvelles théories en matière d'architecture et de design . C’est également pour ce projet qu’il dessinera le fauteuil Swan (voir ci-dessous).

Le fauteuil Egg est composé de quatre parties : assise, dossier, accoudoirs et pied. Le créateur souhaitait un fauteuil confortable où l’on puisse s’y blottir comme dans un cocon.

La coque est composée de fibre de verre à laquelle est donnée une forme d'oeuf. Ensuite celle-ci va être rembourrée de mousse dure. C’est une technique novatrice à l'époque qui a été expérimentée avec d'autres pendant la Seconde Guerre Mondiale et que les designers vont rapidement s'approprier. Ces nouveaux matériaux permettent de donner des formes plus souples aux meubles.

 

Egg Chair
Egg Chair ©Commons-Wikimedia

 

Le fauteuil Swan de Arne Jacobsen

Le célèbre fauteuil Swan, a été conçu, comme le fauteuil Egg, par le designer Arne Jacobsen pour l'espace Lounge de l'hôtel SAS Royal Radisson. 

Le fauteuil  Swan doit son nom à sa ressemblance avec le profil du cygne. Sa coque en fibre de verre moulée, garnie de mousse et recouverte de tissu ou de cuir, pivote sur un pied central en aluminium. 

Le fauteuil est apprécié pour son confort mais aussi son élégance et sa forme inédite et il connaît ainsi un vif succès. Il est distribué par l'éditeur Fritz Hansen. 

 

 

Swan Chairs
Swan Chairs à l'hôtel SAS Royal Radisson ©Commons-Wikimedia

 

Pour en savoir plus sur Arne Jacobsen : 

 

 

Le canapé poète de Finn Juhl 

Ce petit canapé a été montré pour la première fois à l'exposition des ébénistes de Copenhague en 1941. Il était dans le même ligne que de la chaise Pelican présentée l'année précédente. Finn Juhl, que l'on considère comme le père du design moderne danois, recherchait alors avec ce canapé à la garniture peu épaisse - ce qui ne se faisait pas du tout à l'époque - à créer des meubles fonctionnels pour des petits appartements.

 

Son nom "canapé poète" lui a été donné en 1959, lorsqu'un caricaturiste danois a décrit le canapé comme l'assise idéale pour un jeune poète qui souhaiterait méditer sur les difficultés de la vie.

 

Vous pouvez voir le canapé dans la première minute de la vidéo : 

 

 

Et à Ordrupgaard (dans le nord de Copenhague), il est possible à nouveau de visiter la maison de Finn Juhl qui montre un grand nombre de ses créations. 

 

Vous pourrez également admirer les pièces présentées ci-dessus et bien d'autres dans tous les bons magasins de mobilier design de Copenhague comme Paustian ou Illums Bolighus.

 

Les 3 jours du design auront lieu du 16 au 18 septembre à Copenhague et dans tout le Danemark 

Profitez des 3 Days of design pour aller découvrir les showrooms d'éditeurs de design danois, rencontrer la nouvelle génération de créateurs, écouter des designers et architectes lors de conférences. Une application est disponible sur Apple et Android. 

 

L'ambassade de France exposera dans le cadre cet événement  Le label 13 Desserts et L'atelier Aréthuse

 

 

Nous vous recommandons
Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir