Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 7
  • 0

Dans les rues de Copenhague : 7 photos de Barry Mackelary

Barry Mackelary est l’un de ces talentueux photographes autodidactes qui semble être né avec un objectif devant les yeux. Pourtant, cela ne fait que quelques années qu’il s’est lancé dans la photo et, fort de son succès, il s’est même tout récemment mis à vendre des tirages. Son œil pour capturer des moments de grâce et son sens de l’esthétisme font de ses clichés un recueil d’instants furtifs plein de beauté et de poésie. Il nous présente ici un petit panel de ses clichés préférés, en dévoilant rien que pour nous les coulisses de ces prises de vue. 

Photos de Copenhague par Barry Mackelary Photos de Copenhague par Barry Mackelary
©Barry Mackelary
Écrit par Véronique Stoeckel
Publié le 3 juin 2024, mis à jour le 9 juin 2024

 

1. « Chess » (Jeu d’échecs)

J'ai pris cette photo dans les écuries royales du palais de Christiansborg. L'image ressemble étrangement à un cavalier sur un échiquier, avec des traînées de lumière blanches imitant les cases blanches et des ombres représentant les cases noires. C'est l'une des photos les plus conceptuelles que j'aie prises. Je l’ai même encadrée et accrochée fièrement dans ma cuisine !

Photo Jeu d'échecs par photographe de Copenhague
©Barry Mackelary

 

2. « Stairway to Heaven » (L’escalier pour le paradis)

Un jour, alors que je me rendais au travail à vélo, j'ai remarqué que le soleil créait un escalier de lumière à Gemini Residence, à Islands Brygge. Même si j'avais mon appareil photo avec moi, je me suis vite rendu compte qu'arriver plus tôt permettrait d'obtenir une bien meilleure photo. J’y suis donc retourné le lendemain et j'ai attendu près d'une heure jusqu'à ce que le soleil dessine parfaitement les marches de cet escalier semblant mener vers le paradis, à 8 h 58 précisément.

Photo L’escalier pour le paradis par photographe Copenhague
©Barry Mackelary

 


3. « Mirrored in Mist » (Reflet dans la brume)

J'ai pris cette photo en mars dernier, un mois où l'on ne s'attend généralement pas à avoir un brouillard aussi dense. Alors que je me promenais autour des lacs de Copenhague, j'ai remarqué une oie, paisiblement perchée sur un morceau de bois flottant, avec cette villa à peine visible en arrière plan. Il semble que l'oie ait également reconnu la magie de cet instant unique puiqu’elle m'a patiemment permis de prendre mon temps pour le capturer, m’autorisant même quelques prises de vue en gros plan.

Photo Reflet dans la brume par photographe de Copenhague
©Barry Mackelary

 

4. « Echoes of Nyhavn » (Echos de Nyhavn)

Nyhavn est sans aucun doute l'un des lieux les plus emblématiques de Copenhague et probablement l'endroit le plus photographié, et ce pour de bonnes raisons. Désireux d'obtenir une perspective unique et nouvelle de Nyhavn, j'ai alors remarqué un miroir routier qui reflétait le port. Comme l'éclairage n'était pas idéal, j'ai décidé de revenir dans l'après-midi. À ce moment-là, le soleil s'était déplacé et illuminait superbement les fameuses maisons colorées, tandis que la rue où se trouvait le miroir était désormais plongée dans l'ombre, créant un fort et beau contraste.

Photo Echos de Nyhavn par photographe de Copenhague
©Barry Mackelary

 

5. « Chasing Shadows » (À la poursuite des ombres)

J'ai pris cette photo aux Portland Towers à Nordhavn. Après être resté là environ 20 minutes à attendre qu’un sujet s’interpose et améliore la composition de mes clichés, j'aurais pu partir. J'avais tout de même quelques clichés décents, mais j’ai bien fait de rester. Si la photographie de rue m'a appris une chose, c'est que la patience est souvent récompensée. Cette fois-ci n'a pas fait exception à la règle, puisqu'un petit garçon est alors passé en courant, rendant cette photo beaucoup plus dynamique que les autres que j'avais prises.

Photo À la poursuite des ombres par photographe de Copenhague
©Barry Mackelary


 

6. « The Royal Library » (La Bibliothèque royale)

Au Danemark, les hivers peuvent être rudes : ils sont froids, humides et particulièrement sombres. Cependant, lorsque le soleil brille, juste au-dessus de l’horizon, il crée de sublimes jeux d’ombres et de lumières. On le voit de manière évidente sur cette photo, prise à la Bibliothèque royale en janvier 2023. L'image dégage une atmosphère sereine qui, à mon avis, capture parfaitement l'essence du moment où elle a été prise, un vendredi à midi.

Photo de La Bibliothèque royale de Copenhague par Barry Mackelary
©Barry Mackelary

 


7. « Colourful Canal » (Canal aux milles couleurs)

Christianshavn est l'un des quartiers les plus pittoresques de Copenhague, connu pour ses couleurs vives, son atmosphère charmante et ses canaux. En tant que photographe, particulièrement captivé par les reflets, je trouve que Christianshavn est l’endroit idéal pour faire de belles images, en particulier lorsque la lumière est parfaite et que les eaux sont calmes.

 

Le Canal aux milles couleurs par le photographe de Copenhague Barry Mackelary
©Barry Mackelary

Si vous voulez en voir plus sur Barry Mackelary, vous pouvez découvrir le reste de son portfolio via son compte Instagram @barry_mackelary, ou en visitant son site web, où il propose également des tirages d'art de 24 photographies différentes de Copenhague.

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions