TEST: 3691

La pièce "Un air de famille" par Copen'Acte bientôt à Copenhague

Par Joëlle Borgida | Publié le 25/04/2022 à 18:30 | Mis à jour le 26/04/2022 à 12:11
La pièce "un air de famille" jouée à Copenhague en mai 2022

Rencontre avec Marie-Astrid Mugnier-Pollet qui a monté la troupe Copen'Acte. Elle nous parle de sa passion pour le théâtre et de la pièce "Un air de famille" qui sera jouée les 6 et 7 mai prochains à Copenhague. 

 

Est-ce que tu pourrais te présenter en quelques mots d’abord ?

Je suis professeur des écoles, mariée, avec 3 enfants. Nous sommes originaires de Haute-Savoie et nous avons été expatriés à Hong Kong et à Singapour pendant 6 ans.

Nous sommes arrivés en 2019 à Copenhague ; mon mari travaille pour une grande entreprise danoise, je suis quant à moi en poste au Lycée Français en classe de maternelle. Nous sommes donc a priori au Danemark pour un petit moment !

 

Marie-Astrid Mugnier-Pollet théâtre

 

Parle-nous de ta passion pour le théâtre :

Ma première expérience de théâtre a été au collège pendant 3 ans. J’ai tout de suite adoré ; cela me permettait de rentrer dans la peau de personnages, de faire passer des émotions, de jouer des rôles très loin de qui j’étais dans la réalité. Cela a été aussi le premier contact avec le public que l’on sent s’émouvoir, rire… et c’est tellement entraînant ! Et puis il y avait toute l’ambiance autour, les coulisses, les répétitions…

J’ai alors su que je voulais continuer mais peut-être pas professionnellement, donc j’ai fait une longue parenthèse pour poursuivre mes études, je me suis mariée, les enfants …

Et c’est lors de notre première expatriation à Hong Kong que j’ai pris des cours de théâtre avec Émilie Guillot, actrice et metteur en scène, qui dirigeait le HK Theater Association avec représentations à la clé. Cela m’a permis de retrouver le théâtre et je me suis alors dit que je n’allais plus arrêter !

A Singapour, j’ai suivi des cours avec Sophie Colombet, ancien professeur au cours Florent. J’ai eu l’occasion de rencontrer aussi Nathalie Ribet qui était très active dans la cité-État au niveau des comédies musicales et de la chanson, et qui m’a donné l’occasion de chanter avec elle.

 

Marie-Astrid Mugnier Pollet chant

 

De retour en France, après une pause durant laquelle j’ai passé le concours de professeur des écoles, j’ai repris le théâtre à Annecy avec Florence Delorme, auteur, actrice et metteur en scène, qui est une référence dans la région en matière de théâtre. Nous avons monté deux spectacles : « La pépinière » et « Un air de famille », pièce dans laquelle je jouais le rôle de la mère !

J’avais toujours le même plaisir à jouer, à parvenir à sortir d’une certaine réserve sur scène.

Avec mes élèves, j’organisais aussi chaque année des petites représentations toujours très appréciées des enfants et des parents !

 

En arrivant à Copenhague, j’avais bien sûr l’intention de poursuivre le théâtre et je m’étais dit que s’il n’y avait pas d’offre, je lancerais quelque chose.

Mais il existait déjà en fait d’une part l’atelier théâtre de Copenhague Accueil mené par Martine Frecon Bottois, et d’autre part des cours dispensés en élémentaire au Lycée français. Martine était en train de monter une pièce, les cours de théâtre étaient terminés et les rôles pourvus. J’ai insisté en disant que s’il y avait un désistement, elle pouvait compter sur moi ; c’est finalement ce qui s’est passé et j’ai repris un rôle !

Nous étions 17 acteurs / actrices, tous amateurs de théâtre, la pièce était composée de différentes saynètes. 

Elle devait être jouée en mars 2020 et tout s’est arrêté à deux semaines près avec le Covid.

Martine a quitté Copenhague l’été dernier et m’a proposé de reprendre une activité de théâtre. Je n’ai pas eu besoin de beaucoup réfléchir en me disant qu’il valait mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets et j’ai donc accepté !

L’activité avait à l’époque été sponsorisée par un grand groupe français présent au Danemark ; Martine souhaitait que cette somme accordée soit utilisée pour un nouveau projet de théâtre et c’est donc ce qui est en train de se passer !

Je n’avais pas envie de donner des cours à des adultes, je n’avais jamais fait de mise en scène sauf avec mes classes, mais j’ai proposé à l’Association Copenhague Accueil de poursuivre l’activité théâtre en préparant une pièce.

J’ai ainsi monté la troupe Copen’Acte et ai choisi « Un Air de famille », une pièce que je connaissais, et avec laquelle je me sentais à l’aise. J’aime aussi beaucoup les oeuvres d’Agnes Jaoui et Jean-Pierre Bacri, et je voulais une comédie pour faire rire après ces deux ans de Covid !

 

Un Air de famille par Copen’Acte, tu peux nous en dire un peu plus ?

Après l’annonce de cette activité à la rentrée de septembre, 6 personnes ont répondu présents : 3 hommes et 3 femmes ; cela collait parfaitement avec les personnages de la pièce !

 

troupe théâtre Copen'acte Un air de famille Copenhague

 

Il s’agit de : Sophie Carré, Emmanuel Henry, Nicolas Merlin, Jean Valery Ponrouch, Coralie Sibard et Petra Zakarian.

Six acteurs / actrices venant d’horizons très différents qui ne se connaissaient pas tous au début ; certains ont déjà des expériences de théâtre, de comédies musicales, de cinéma et d’autres non.

Nous nous réunissons chaque semaine depuis début novembre pour répéter. Nous louons pour cela une salle à l’école allemande.

Tout le monde est très motivé, c’est une activité bénévole mais qui demande à chacun beaucoup d’investissement et d’assiduité qui viennent s’ajouter aux activités professionnelles de chacun !

L’équipe est très soudée, l’ambiance très bonne. On apprend à se connaitre et on prend beaucoup de plaisir à jouer et se retrouver ! C’est une belle aventure humaine.

Pour moi, c’est une première expérience de mise en scène et un beau challenge ! Je m’occupe aussi de toute la logistique : j’ai notamment dû chercher une salle de répétition, une salle pour les représentations - cela m’a pris 2 mois - , j’ai dû gérer des droits d’auteur, la bande son, les décors et le matériel, l’impression et la distribution des affiches - d’ailleurs je remercie les commerçants français qui ont accepté d’afficher ou de distribuer nos flyers auprès de leurs clients - et maintenant je suis en pleine promotion !

Il y aura 3 représentations le vendredi 6 mai à 20h, le samedi 7 à 15h et à 20h à la Kulturhuset Indre By. Les billets sont à réserver sur Billetto.dk.

 

Cela fait plus de 4 ans qu’il n’y a plus eu de pièce jouée en français à Copenhague. C’est une belle occasion de promouvoir la culture française et notre langue. J’espère que cela sera un succès pour que l’activité théâtre puisse perdurer et s’étoffer ! L’objectif étant désormais de s’autofinancer avec les ventes de billets. Je donne RV donc à toute la communauté francophone les 6 et 7 mai prochains !

 

 

Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition locale