Samedi 23 octobre 2021
TEST: 3691

1428 dauphins tués aux îles Féroé lors de la chasse traditionnelle

Par Joëlle Borgida | Publié le 18/09/2021 à 10:00 | Mis à jour le 20/09/2021 à 20:15
Photo : © Annie Spratt (Unsplash)
Paysage des îles Féroé

Comme chaque fin d’été aux iles Féroé, territoire autonome danois situé entre l’Ecosse et l’Islande, une grande chasse collective aux cétacés est organisée.  

 

Il s’agit d’une tradition très ancienne définie par des règles précises. Le grind ou grindadrap consiste à encercler puis à rabattre des dauphins dans un fjord où ils sont alors tués à terre par des villageois armés de machettes. La viande est ensuite partagée entre les différentes familles. Cette pratique permettait aux populations autochtones de se constituer un stock de nourriture avant l’hiver. 

 

Tout a dégénéré, ce dimanche 12 septembre quand plus de 1 428 dauphins à flancs blancs alors qu'habituellement il s'agit de globicéphales appelés aussi dauphins-pilotes noirs, ont été victimes de cette chasse. Un nombre d'animaux bien plus important que d’ordinaire (600 en 2020), car les pêcheurs ont en effet mal évalué la taille du banc de dauphins: cette prise record a suscité de très vives réactions. 

 

Cette chasse traditionnelle fait polémique depuis bien des années, y compris parmi les Féroïens. Même Ólavur Sjúrðarberg, président de l'Association Faroese Grind et fervent défenseur de cette pratique traditionnelle, a commenté en expliquant que ce qui s’était produit ce dimanche était « du pain béni pour tous ceux qui militent pour l'interdiction du grind ». 

 

Selon l’organisation Sea Shepherd qui se bat depuis les années 80 pour l’interdiction de cette chasse, de nombreux participants n’avaient même pas de permis et beaucoup d’animaux auraient été blessés ou tués par les hélices des bateaux. 

 

Il y a eu d’ailleurs tellement d’animaux tués et de viande collectée qu'il est probable qu’une grande partie soit finalement jetée.

Jeudi 16 septembre, le gouvernement local a annoncé qu'une évaluation de la régulation de la chasse au dauphin allait être menée. 

 

Nous vous recommandons
Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir