TEST: 3691

Un thé chez AC Perch, une institution danoise à Copenhague

Par Joëlle Borgida | Publié le 09/01/2022 à 18:00 | Mis à jour le 10/01/2022 à 16:58
Photo : la vitrine du magasin de thé AC Perch sur Kronprinsengade dans le vieux Copenhague
maison thé AC Perch Kronprinsengade Copenhague

La maison de thé AC Perch est située dans Kronprinsensgade, une jolie petite rue commerçante du vieux Copenhague. Cette institution qui ne désemplit pas avec des habitués (surtout -ées, d’ailleurs), mais aussi avec des touristes, est l’un des plus anciens commerces de la capitale danoise.

 

la rue Kronprinsensgade à Copenhague
la rue Kronprinsensgade à Copenhague ©Joëlle Borgida 

 

Le magasin de thé qui donne sur la rue et le salon de thé plus récent qui est au dessus sont installés dans un vieux bâtiment classé datant de 1805. Vous pourrez admirer dans les étages de très beaux pilastres.

 

L'histoire de la maison AC Perch 

L'histoire de AC Perch remonte à la fin du XVIIIe siècle, lorsque Niels Bay Perch ouvre une épicerie à Christianshavn. Son fils fondera ensuite une maison de thé et, en 1835, ouvrira la boutique de Kronprinsensgade.

Un salon de thé au style très britannique, Perch's Tea Room, sera ouvert bien plus tard au-dessus de la boutique en 2006.

 

L'entreprise est détenue désormais par Christian Hinchelley et Stine Louise Alwén, quatrième génération de la famille Hinchelley. Des boutiques ont essaimé partout dans le monde et un site permet de faire ses achats en ligne.

 

Une visite de la boutique et de son salon de thé ! 

La visite de la petite boutique vous offre un retour dans le passé, à l’époque de son ouverture en 1835, lorsque les premiers thés de pays lointains et exotiques comme la Chine, le Sri Lanka, Taïwan, l'Inde, le Japon et l'Afrique étaient livrés à Copenhague puis servis dans ce lieu.

 

L'intérieur du magasin est, du moins l'imagine-t-on, à peu près inchangé depuis l’origine ; aux murs: des étagères où sont disposées toutes les boites en métal doré contenant les différents types de thé en vrac, le comptoir sur lequel sont posées de vieilles balances en laiton avec les poids pour peser la précieuse marchandise. Une douce odeur de thé flotte dans l’atmosphère.

 

Les vendeurs, experts dans cette boisson, vous donneront tous les conseils quant au choix, aux quantités, à la température de l’eau et au temps d’infusion.

 

Le salon de thé, son comptoir, les boites de thé
Le salon de thé, le comptoir, les boites rangées sur les étagères ©Joëlle Borgida 

 

Si vous souhaitez déguster une tasse de thé sur place accompagnée de scones à la crème, au Lemon curd et à la confiture, il vous faudra monter à l’étage, en ayant réservé une table au préalable.

 

Un thé chez AC Perch
Thé, scones et pâtisseries chez AC Perch ©Joëlle Borgida 

 

Vous pourrez alors choisir parmi un large menu de thés : des thés blancs, verts, rouges, noirs classés par origine : Ceylan, Darjeeling, Oolong, Rooibos ou de mélanges dont celui appelé Daisy (le surnom de la reine Margrethe), un Earl Grey parfumé à la vanille. Le thé vous sera servi infusé juste à la perfection et vous n’aurez plus qu’à profiter de cette atmosphère délicate et légèrement surannée.

 

À la caisse, de belles affiches vintage, des théières, des boites de thé en sachets et autres accessoires sont proposés afin de prolonger l’expérience chez soi.

 

Un voyage dans l’univers du thé, des saveurs, dans le temps, hors du temps et en tous les cas, un très agréable moment !

 

Sur le même sujet
Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition locale