TEST: 3691

Etes-vous déjà monté à Copenhague dans un "Paternoster" ?

Par Joëlle Borgida | Publié le 15/03/2022 à 18:45 | Mis à jour le 08/04/2022 à 17:19
Photo : ©Joëlle Borgida
Un ascenseur Paternoster à Copenhague

Au gré de mes visites dans Copenhague, j'ai découvert une drôle de machine. Il s'agit d'un ascenseur un peu particulier appelé "Paternoster" car il tourne en boucle, un peu comme un chapelet dans les mains d'un fidèle qui réciterait en même temps le Notre père. 

 

Les ascenseurs "Paternoster" fonctionnent en boucle 

Pas de porte, pas de bouton et pas d'attente : le « Paternoster » est un ascenseur qui fonctionne en continu avec une chaine sur laquelle sont fixées des cabines ouvertes dans lesquelles on monte et on descend. Il porte ce nom car son mouvement en boucle rappelle le chapelet égrainé par les fidèles tout en récitant le Notre père.

 

Paternoster animated

RokerHRO, CC BY-SA 3.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0>, via Wikimedia Commons

 

Le « Paternoster » est une invention anglaise, le premier engin a été mis en service en 1876, au General Post Office de Londres. Il s’est ensuite développé en Allemagne, en Europe de l’Est et du Nord au cours du 20e siècle.

 

Un "Paternoster" est visible dans la série Babylon Berlin qui se passe dans la capitale allemande dans les années 30, cf. la bande annonce : 

 

 

 

 

Plusieurs modèles anciens sont encore en service ; en Allemagne, on en trouve ainsi actuellement encore plus de 350, en majorité dans des bâtiments administratifs tout comme à Copenhague où l’on en dénombre 5 dont 3 facilement accessibles.

 

Les "Paternoster" à Copenhague 

- Le plus facile certainement à voir est celui qui se situe dans le bâtiment KVUC, un centre de formation pour adulte, situé au Vognmagergade 8, à deux pas de Nørreport et juste au coin de la cinémathèque. Il date de 1913.

- Le second se trouve dans le bâtiment de Axelborg en face de Tivoli. Il date de 1920. 

 

paternoster à Axelborg Copenhague
Le Paternoster à Axelborg @Amélie B. 

 

- Un troisième est abrité dans l'hôtel de ville de Frederiksberg, inauguré en 1953. Des visites de l'hôtel de ville sont organisées mais comme c'est un bâtiment public, vous pourrez y jeter un coup d'œil pendant les heures de bureau.

 

- Le Paternoster numéro 4 se trouve dans le bâtiment de Christiansborg ou Borgen. À l'origine, tous les ascenseurs du bâtiment étaient des Paternosters, mais ils ont été condamnés en 1990 sauf un ! 

Une vidéo mise en ligne sur la page Facebook du Parlement danois montre son fonctionnement. 

 

- Le cinquième paternoster se trouve au siège de la Danske Bank à Holmens Kanal près de Kongens Nytorv. 

 

C’est très amusant de voir fonctionner ces drôles d’engins qui doivent plaire aux impatients qui n’ont pas besoin d’attendre que les portes s’ouvrent pour se précipiter à l'intérieur ou en sauter. Une association en Allemagne oeuvre pour leur maintien mais il faut savoir que ces appareils sont régulièrement à l’origine d'accidents graves voire mortels ; ceci au point que le nom « Pater Noster » a fini par être associé à la prière à faire avant de les emprunter !

 

Sur le même sujet
Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition locale