Le lycée français de Düsseldorf change de nom à l'occasion de ses 60 ans

Par Laura Dubois | Publié le 07/10/2022 à 14:56 | Mis à jour le 07/10/2022 à 16:13
Photo : © Lycée français de Düsseldorf - Facebook
Lycée français de Dusseldorf CC Facebook

2022 marque un tournant dans l'histoire du Lycée français de Düsseldorf. Alors que l'établissement fêtait ses 60 ans ce 7 octobre, un changement de nom mettant à l'honneur la défenseuse des droits humains Simone Veil vient couronner l'évènement. 

 

Simon Veil et Düsseldorf, une histoire commune

Le Lycée français de Düsseldorf devient le "Lycée français international Simone Veil" et rend ainsi hommage à la femme d'Etat française survivante de l'holocauste. Si le parcours de Simone Veil a surtout été salué pour son titre de première femme Présidente du Parlement européen, ses nombreuses distinctions l'ont également amenée à Düsseldorf, en 2010, où elle a reçu le prix Heinrich Heine récompensant l'ensemble de son oeuvre.

Aujourd'hui, l'attribution de son nom à l'établissement rhénanien vient renforcer les valeurs de tolérance, de multiculturalisme et de paix transmises par le lycée depuis sa création en 1962.

 

Simone Veil CC Wikipedia
Portrait de Simone Veil en 1984 © CC Wikipedia

 

800 personnes attendues

60 ans, ça se fête ! 800 personnes devaient se joindre à l'évènement. Parmi elles, les élèves scolarisés mais aussi leurs parents, sont invités à célébrer cette journée historique au sein de leur lycée.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Sur le même sujet
Portrait Laura Dubois

Laura Dubois

Diplômée d’un Master en journalisme à Bruxelles, Laura a rejoint la rédaction berlinoise en octobre 2022. Fascinée par les nouvelles rencontres et mue par les enjeux qui l’entourent, elle a choisi Berlin pour nourrir son expérience journalistique.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cologne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale