Lundi 1 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Comment allier divertissement et sécurité au zoo de Cologne ?

Par Chloé Ferrante | Publié le 04/05/2020 à 15:53 | Mis à jour le 04/05/2020 à 16:08
Photo : © Pixabay
tiger-2896411_1920

C’est officiel, à partir du mardi 5 mai, le zoo de Cologne pourra de nouveau accueillir les visiteurs. Mais attention, votre visite ne sera pas vraiment comme avant...

Si l’on se réjouit de la réouverture du zoo de Cologne, il ne faudra pas en oublier la situation sanitaire actuelle et donc respecter un certain nombre de règles et gestes barrières, comme la distanciation sociale minimale de 1,5 mètre afin de minimiser les risques liés à la propagation du Covid-19.

De plus, seule l’entrée principale du zoo sera ouverte afin de pouvoir contrôler le nombre de visiteurs, dont le maximum autorisé est de 3500. Il va également falloir réadapter sa visite car certaines choses vont changer. L’accès aux animaleries et à l’aquarium n’est en effet pas encore sûr. Et si c’est le cas, un masque devra être porté afin d’assurer la sécurité des visiteurs dans ces endroits clos. La boutique du zoo sera quant à elle ouverte, toujours sous réserve de l’obligation de porter un masque. Afin d’éviter les contacts et les rassemblements, les aires de jeux seront fermées et il ne sera pas possible de nourrir les animaux. Les restaurants ne dérogent pas à la règle, et devront proposer un service à emporter.

L’enjeu principal de cette réouverture est donc d’allier divertissement et sécurité en période de crise sanitaire.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CULTURE

Ebertplatz - Une galerie à ciel ouvert à Cologne

Vous l’aviez peut être remarqué, la fontaine de l’Ebertplatz est différente de d’habitude. Deux artistes y ont installé des pages de livre pour expliquer aux enfants la situation liée au coronavirus.

Vivre à Cologne

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

Olivier Brochet - « La solidarité nationale s’exprime aujourd’hui »

Le directeur de l’AEFE, Olivier Brochet, revient avec nous dans cette interview exclusive sur la situation des lycées français du monde ainsi que les aides accordées aux établissements et aux familles

Expat Mag

Chennai Appercu
#MAVIEDEXPAT

Une "confinée" à Pondichéry se déconfine doucement (3)

Arrivée par hasard en Inde il y a 10 ans, Isabelle Pacaud n'est plus jamais repartie. Aujourd'hui résidente de Pondichéry, elle nous raconte, avec ses mots, son quotidien de "confinée".