Coronavirus / Covid-19 : des informations utiles aux français en Inde

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 18/03/2020 à 01:00 | Mis à jour le 18/03/2020 à 01:00
FRANCE INDE

Report de voyages, fermeture de frontières, visas, contacts…. Lepetitjournal.com de Chennai tente de faire le point sur des informations utiles aux Français présents en Inde, de passage ou non.

Les voyages

  • De nouvelles restrictions d'entrée ont été imposées le 17 mars, en vertu desquelles les voyageurs en provenance d'Afghanistan, de Malaisie et des Philippines se verront refuser l'entrée en Inde jusqu'au 31 mars au moins, tandis que les vols en provenance de ces pays vers l'Inde seront suspendus pendant la même période.
  • Examinez attentivement s'il est préférable pour vous et votre famille de rester dans le pays ou de déménager. Si vous décidez de déménager, il faut le faire le plus rapidement possible (car de nouvelles restrictions pourraient rendre le voyage impossible). Contactez vote consulat pour concrétiser vos décisions.
  • Tous les passagers arrivant en Inde par des vols internationaux devront se soumettre à un contrôle, remplir un formulaire d'auto-déclaration et communiquer leurs antécédents de voyage aux fonctionnaires de tous les points d'entrée. Dans le même temps, tous les voyageurs potentiels en provenance ou à destination de la Chine continentale, de l'Italie, de l'Iran, de la France, de l'Espagne, de l'Allemagne ou de la Corée du Sud, à partir du 15 février, seront mis en quarantaine pendant au moins 14 jours à leur arrivée en Inde. Cette mesure s'applique également aux ressortissants indiens.
  • Le ministère de la santé a conseillé aux citoyens indiens d'éviter tout voyage non essentiel à l'étranger, tandis que ceux qui se trouvent actuellement à l'étranger peuvent être soumis à une quarantaine d'au moins 14 jours à leur retour en Inde.
  • Le passage des frontières terrestres restera limité à des points de contrôle de l'immigration désignés et soumis à des procédures de vérification rigoureuses.
  • À partir du 16 mars, les mouvements internationaux par les postes frontières terrestres avec le Bangladesh, le Népal, le Bhoutan et le Myanmar ont été suspendus. Toute personne autorisée à passer par ces points devra se soumettre à des mesures de contrôle sanitaire strictes.
  • De nombreux vols ont été suspendus ou annulés, notamment les vols à destination du Koweït et du Qatar, ainsi que ceux en provenance du Bangladesh. Les services vers la France, l'Allemagne, Israël, l'Italie, la Corée du Sud, l'Espagne et le Sri Lanka ont été interrompus jusqu'au 30 avril.

 

Les visas

  • Tous les visas existants sont actuellement suspendus jusqu'au 15 avril. Les exceptions comprennent les visas délivrés aux diplomates, aux fonctionnaires, aux Nations unies et à d'autres organisations internationales, ainsi que les visas de travail et de projet. L'exemption de visa accordée aux titulaires de la carte Overseas Citizenship of India (OCI) a été temporairement suspendue pour la même période. Le gouvernement a conseillé aux voyageurs concernés par les restrictions susmentionnées et ayant une "raison impérieuse" de se rendre en Inde de contacter la mission diplomatique indienne la plus proche.
  • Les personnes souhaitant se rendre en Inde pour des raisons impératives doivent entamer une nouvelle procédure auprès des représentations diplomatiques et consulaires indiennes dans leur pays de résidence.
  • Il est recommandé aux ressortissants français dont le visa doit être renouvelé/converti d’ici le 15 avril, ou qui nécessiterait une sortie obligatoire du territoire Indien dans les prochaines semaines, de demander dès à présent, l’extension ou le renouvellement de leur visa via le site du FRRO et de signaler leur situation au consulat général de France de Pondichéry : admin-francais.pondichery-fslt@diplomatie.gouv.fr  et à son Bureau de France à Chennai : admin-francais.chennai-bdf@diplomatie.gouv.fr

 

Fermeture des frontières

  • Les gouvernements des États de l'Arunachal Pradesh, du Nagaland et du Sikkim ont suspendu, jusqu'à nouvel ordre, l'entrée de tous les voyageurs étrangers et nationaux en provenance de l'extérieur de ces endroits. Le gouvernement de l'État de Mizoram a également interdit l'entrée aux voyageurs étrangers.
  • Des mesures de contrôle sont également en place dans 12 grands ports maritimes et 65 petits ports, ainsi qu'à tous les points de passage de la frontière terrestre, notamment avec le Népal. Les permis de débarquement et les autorisations de sortie à terre ont été suspendus pour les navires arrivant de Chine ou transitant par la Chine - y compris Hong Kong et Macao (RAS) -, Singapour et la Thaïlande.

 

Fermetures d’établissements

  • Le 11 mars, le gouvernement a recommandé à tous les États d'invoquer les dispositions de la section 2 de la loi de 1897 sur les maladies épidémiques (Epidemic Disease Act, EDA) et de la loi de 2005 sur la gestion des catastrophes. Jusqu'à présent, les dispositions ont été appliquées par les autorités de Goa, Gujarat, Haryana, Himachal Pradesh, Karnataka, Madhya Pradesh, Maharashtra, la capitale New Delhi, Odisha, Rajasthan, Tamil Nadu, Uttarakhand et Uttar Pradesh, tandis que l'état du Kerala a déclaré l'état d'urgence suite à une deuxième vague de cas. L'invocation a entraîné la fermeture d'établissements universitaires, de centres commerciaux et de cinémas, ainsi que des restrictions sur les grands rassemblements. La désinfection obligatoire de tous les lieux publics de New Delhi a été mise en œuvre.
  • À Mumbai (Maharashtra), tous les bureaux fournissant des services non essentiels sont désormais tenus de fonctionner avec une capacité de 50 % de leurs effectifs. Les exceptions à la directive comprennent les établissements fournissant des services essentiels tels que les banques, les chemins de fer et les transports, les hôpitaux, les centres médicaux et les magasins de produits médicaux, les services de téléphone et d'internet, les produits alimentaires, les légumes et l'épicerie, l'eau potable et les égouts. Il a été conseillé aux entreprises des secteurs privé et public d'encourager leur personnel à travailler à domicile.

 

Qui contacter ?

  • Les Français, résidents ou de passage en Inde, qui souhaitent obtenir des informations sur la mise en œuvre des mesures annoncées par le Président de la République, le 16 mars, peuvent contacter la réponse téléphonique de l’Ambassade de France : 91 (0)11 43 19 62 50
  • Les Français, résidents ou de passage en Inde, dans la circonscription de Pondichéry - Chennai (Tamil Nadu, Kerala, Territoire de Pondichéry), qui souhaitent signaler leur situation auprès de ce consulat, peuvent appeler le +91 (0) 413 223 10 55
  • Retrouvez ici un ensemble de questions / réponses par votre Ambassade de France en Inde

 

coronavirus numéro utile français

 

 

Sur le même sujet
logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale