Lundi 17 décembre 2018
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mosquée Hassan II : ouverture imminente de la nouvelle promenade

Par Olivier Delagarde | Publié le 25/06/2018 à 09:51 | Mis à jour le 03/07/2018 à 10:14
Photo : Crédit Casa Aménagement
Mosquée Hassan II : ouverture imminente de la nouvelle promenade

Les Casablancais attendent avec impatience l’ouverture de la nouvelle promenade de la Mosquée Hassan II. Un projet qui touche bientôt à sa fin, puisque les travaux sont aujourd’hui réalisés à plus de 83%. Le chantier, démarré en janvier 2017, concerne l’aménagement d’une séquence sur 1,5 km et 13 hectares environ.

 

Au programme, un large « baladoir » dégagé en bordure d’océan, du parvis de la Mosquée Hassan II à la pointe d’El Hank. La promenade sera agrémentée d’espaces ombragés offrant une palette végétale adaptée au site et nécessitant un entretien réduit.

 

Aires de jeux pour enfants, espaces sportifs, parcours pour joggeurs, promeneurs, cyclistes… sont également prévus. Sans oublier les kiosques et autres sanitaires publics. Un parking en ouvrage avec un millier de places est également au programme (en attente de la libération du foncier).

 

Le projet, dont le coût s’élève à 200 millions de DH (entièrement financés par l’Intérieur via la DGCL), est mené sous la supervision de la SDL Casa Aménagement. Quant à la maîtrise d’œuvre, elle est assurée par le canadien Lemay (associé à Geodata). TGCC exécute, pour sa part, les travaux d’aménagement.

 

Casa Aménagement vient d’ailleurs de lancer un nouvel appel d’offres pour les travaux de revêtement, garde-corps, éclairage public, plantation et arrosage, pour un montant estimé à 14,6 millions de DH.

 

Sur le papier, le projet semble très séduisant. La firme québécoise d’architectes s’est alliée à Geodata pour concevoir une promenade inspirée du jardin islamique traditionnel, en « comprenant la culture locale et la réinterprétant de façon contemporaine », selon les termes de Louis T. Lemay, président du cabinet éponyme.

 

Piloté par René Hubert, associé et directeur du développement international, le projet propose une véritable procession de la ville vers la mer, scénarisée par une promenade au travers d’une série d’aménagements disposés en strates paysagères.

 

Ainsi, une première strate ombragée marque le point d’entrée de la promenade, où un parc verdoyant trace une ligne végétale entre la Corniche et la rive. La strate subséquente de jardins invite aux activités et à la détente, alors que les strates suivantes sont dédiées à la promenade et à la plage.

 

À intervalles réguliers, des passages transversaux, formant de petites places, font communiquer la ville avec le bord de mer. De part et d’autre de ces passages, des sanitaires, des cafés, des boutiques, semblent émerger de la promenade en béton, qui se soulève pour les laisser apparaître, mi-enfouis.

 

Un système de traitement des eaux usées par l’entremise de jardins bio filtrants est également conçu par le groupement Lemay/Geodata. Le recyclage, la gestion écologique des déchets, l’utilisation de matériaux et végétaux locaux, ainsi que la revitalisation des milieux naturels contribueront également à la création d’un environnement durable.

 

(Avec l’ECONOMISTE)

 

 

olivier delagarde lepetitjournal.com casablanca rabat

Olivier Delagarde

Journaliste - Rédacteur en chef des sites lepetitjournal.com Casablanca et Rabat
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Casablanca

Rabat Appercu
DÉCOUVERTE

L’un des joyaux de Marrakech, le Musée pour la Civilisation de l’Eau

De loin l’un des sites culturels les plus modernes en Afrique, le musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc s’inscrit parmi les lieux incontournables dans le paysage du royaume.