Mardi 16 juillet 2019
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

VIE QUOTIDIENNE AU MAROC – Le hammam

Par Lepetitjournal Casablanca | Publié le 13/02/2019 à 23:00 | Mis à jour le 14/02/2019 à 10:10
savon noir hammam Maroc

Tout le monde connait le hammam, mais connaissez-vous celui de votre quartier? Outre le fait qu'il est souvent bien en dessous du prix des hammams touristiques, il est aussi le moyen de prendre le pouls de votre quartier, de rentrer en contact avec ses habitants. Nous sommes allées au hammam dans le Maarif et nous vous en livrons notre expérience de Françaises.

Une pancarte discrète au-dessus de la porte nous indique l'entrée du hammam de quartier. A l'intérieur, les gens ne parlent qu'en darija. 


Les femmes nous observent, toutes semblent être habituées des lieux. Certaines parlent un peu le français et nous facilitent la tâche en nous expliquant l'ordre des choses. C'est dans une pudeur toute française que nous hésitons à ôter le haut et cela fait sourire nos voisines. 
Devant nous, quelques femmes nues discutent, parfaitement à l'aise. Nous comprenons qu'il nous faut enlever notre soutien-gorge sans quoi nous aurons l'air encore plus novices que nous ne le sommes et nous refusons catégoriquement de passer pour des touristes alors que nous résidons ici, non mais!


L'intérieur du hammam est très sommaire et se divise en quatre salles, plus ou moins chaudes. La plus chaude n'est pas éclairée, faute d'électricité. Ici, pas de masseuse, les femmes se frottent le dos entre elles, et les plus jeunes prêtent attention aux plus vieilles. Toutes les générations sont réunies, et quelle organisation! Hormis un robinet d'eau chaude, un d'eau froide, la pièce est dépourvue de tout équipement. 
Toutes les femmes, et même les petites filles, possèdent leur propre tapis de bain qu'elles posent au sol afin de ne pas y poser leurs pieds, par mesure d'hygiène.
Sur ce tapis, elles disposent un tabouret où elles s'assoient et se lavent à grande eau. Ainsi, chacune possède sa petite parcelle, son petit coin avec ses accessoires, dont les plus importants sont le gant en crin et le savon noir. 

(crédit photo: Louise Favel)

Appelons un chat un chat, nous ne savions rien de tout le matériel que nécessitait cette expédition et de nombreuses femmes sont venues nous faire l'inventaire des choses à ne pas oublier pour se rendre au hammam!
Nous avons promis à nos nouvelles voisines de quartier de revenir avec notre valise la semaine prochaine, équipées des accessoires suivants :

- un gant de crin ( acheté dans la vieille médina)
- du savon noir (s'achète en supermarché)
- des tongs
- un tapis de sol
- un tabouret
- du shampooing
- une serviette

Après plus d'une heure passée à se savonner et à papoter, nous sommes sorties reposées, et la peau toute douce! Un "bslama" à tout le monde, un bon thé à la menthe au café du coin et le prochain rendez-vous est pris!

Louise Favel (www.lepetitjournal.com/casablanca) Réédition

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Stockholm Appercu
SOCIÉTÉ

Notre guide pour profiter de Stockholm durant l’été

À Stokholm durant quelques jours ou pendant tout l'été ? Suivez notre guide pour être certain.e de profitez au maximum de votre expérience stockholmoise...