Samedi 24 octobre 2020
Casablanca
Casablanca

Association Anouar : la volonté d’agir de l’intérieur

Par Lepetitjournal Casablanca | Publié le 08/06/2020 à 12:00 | Mis à jour le 08/06/2020 à 12:05
association anouar

A l’aube de ce 21ème siècle marqué par l’augmentation, sans précédent, du flux migratoire en provenance des pays arabo-musulmans ; une certaine élite décide de prendre les choses en main et d’agir de l’intérieur, de ces territoires, afin de maintenir ses compatriotes sur place tout en leur fournissant l’aide nécessaire afin de prendre leurs destins en main à travers la volonté d’agir ensemble, à travers la volonté de se porter volontaire efficacement et durablement. C’est dans cette perspective que l’Association Anouar, présidée par Mr Mohamed Dekkak, œuvre depuis 2007 afin d’asseoir la pratique du volontariat, à très grande échelle, en faveur du développement durable dans tous les domaines précaires dont souffrent certains villages autour de la ville de Marrakech.

 

Depuis sa création l’ Association Anouar n’a pas cessé de multiplier les projets dont les plus phares consistent en la plantation de près de 10.000 arbres (sur un objectif de 50.000 arbres), favoriser l’éclairage solaire des quartiers, multiplier les rénovations des habitations, venir en aide aux femmes et aux enfants en détresses (avec la création des ateliers de peinture, de théâtre, de projection de films, de conférences et même de coach life),  organiser des caravanes médicales (avec des opérations sur la cataracte), implanter l’unique bibliothèque de la région, lancer des appels pressants de fond, auprès des grandes entreprises et des mécénats, pour la création d’un centre de programmation informatique ( Coding ) ; ainsi que pour le développement de la culture du quinoa et du safran…C’est ainsi, qu’une chaîne humaine de bénévoles s’est constituée dans la durée afin d’éveiller les consciences et faire barrage à l’obscurantisme qui ravage ces pauvres et vulnérables terreaux.

 

L’association Anouar ne compte pas en rester là et se projette dans l’avenir afin de consolider sa base, à l’échelle locale, nationale, voire même internationale. C’est dans cette approche qu’elle compte mettre en place un diner charitable annuel dont les recettes alimenteront directement le fond monétaire de l’association. Mais aussi, elle prévoit de se mettre en partenariat avec les grandes infrastructures de parrainages d’enfants pour venir en aide aux enfants les plus démunis. Par ailleurs, hormis, les différents colloques qui ont jalonné régulièrement ces dernières années, Anouar prévoit l’organisation d’une grande manifestation en faveur du dialogue interculturel et de la promotion de la tolérance autour du grand philosophe et penseur Ibn Ruchd/Averroès.

 

C’est sous l’éclairage de ces belles initiatives qu’on vous invite à se joindre à nous afin qu’ensemble nous dépensons nos énergies en faveur de la propagation de la lumière au lieu de les gaspiller à lutter contre l’obscurantisme. Agissons, main dans la main, afin d’illuminer en parfaite conscience et, ainsi, l’ignorance n’aura plus d’accroche pour s’enraciner et ruiner les nouvelles générations…

 

Tribune proposée par l'Association Anouar

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Ho Chi Minh Ville Appercu
EXPATRIATION

Naoual, volontaire de la Francophonie au Vietnam lors du Covid-19

Lepetitjournal.com a échangé avec Naoual Es-Smaki, jeune femme marocaine de 32 ans, qui vient de terminer sa mission en tant qu’enseignante de la langue française à l’université de Hanoï.