Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Rencontre avec Caroline Vigneaux, une humoriste au parcours atypique

Par Caroline Boudehen | Publié le 10/12/2017 à 21:15 | Mis à jour le 10/12/2017 à 21:15
Photo : Caroline Vigneaux, du barreau aux planches
scene-caroline-vigneaux

Avocate devenue humoriste, Caroline Vigneaux a choisi la Chine pour présenter plusieurs sketchs issus de son nouveau spectacle en exclusivité… et Shanghai, où un échange autour de son changement de vie s’ajoutera aux trois représentations. Un rendez-vous inédit.

La première fois que Caroline est montée sur scène c’était à l’âge de 6 ans… à l’Eglise ! Elle s’est souvenue de ce moment il y a peu, mais se remémore parfaitement ce qu’elle avait ressenti ce jour-là : une véritable passion pour la scène. Pourtant, elle n’y remontera que bien plus tard... Avocate de métier depuis 2003, Caroline décide en 2009 de troquer robe et plaidoirie contre le milieu spectacle et de l’humour, pour « faire rire les gens plutôt que les défendre »

Lorsqu’elle a perdu son grand-père, Caroline a pris conscience de sa propre mortalité. Un déclic s’est produit : « Le temps passe vite. J’ai eu peur de me retourner à la fin de ma vie, et de regretter de n’avoir pu en prendre les rênes ». C’est cette prise de conscience - « pouvoir piloter sa propre vie » - qui l’a décidée à sauter le pas. « Mais je serai avocate toute ma vie » affirme-t-elle. Car la "reconversion" de Caroline n’est pas due à la pratique d’un métier qu’elle abhorrait mais plutôt au désir et au courage de multiplier ses vies. Tenter autre chose que ce que les autres attendaient d’elle.

 

Féminisme, sociologie et écologie

Affirmer un goût pour l’aventure, aussi, car un changement de vie n’est pas si simple à entreprendre… « Le plus grand obstacle, c’est la peur » confie-t-elle. Une peur qu’elle a réussi à dompter puis à surmonter. Une victoire qui la pousse aujourd’hui à parler de son expérience aux autres : rassurer celles et ceux qui ont envie de franchir le pas mais n’osent pas encore, ou simplement faire germer l’idée que c’est possible… et réaliste. Ainsi à Shanghai, elle proposera à l’occasion de ses trois représentations, une conférence-témoignage autour de ce thème. Une opportunité pour échanger avec cette femme audacieuse. Car si ses sketchs se fondent sur sa vie privée, c’est pour mieux la mettre en perspective et la faire résonner dans des sujets plus généraux, principalement autour des femmes, des problèmes sociaux ou encore de l’écologie.

Ravie de revenir en Chine – où elle à séjourné rapidement il y a une dizaine d’années, elle garde de Shanghai le souvenir d’une ville « gigantesque où tout va vite » – dont elle a hâte de connaître le nouveau visage - mais surtout « une ville dynamique… bourrée d’énergie ! ».  Une ville qui lui ressemble.

 

Caroline-Vigneaux-Shanghai

 

Rendez-vous les 13 et 14 décembre au Kung Fu Komedy Club : tous les détails dans notre agenda.

Son premier spectacle Caroline quitte la robe a connu un fort succès en France, et l’a conduite tout droit à l’Olympia en 2016. Pour sa première tournée en Asie, Caroline Vigneaux présentera des sketchs réadaptés de ce spectacle mais également des inédits, qui feront partie de son nouveau spectacle à venir.

 

 

Nous vous recommandons

Caroline Boudehen Le Petit Journal Shanghai

Caroline Boudehen

Diplômée en Art Contemporain et Médias, Caroline est rédactrice depuis 2009 pour différents magazines (Le Journal des Arts, La Gazette Drouot, Artension, SKP Magazine) et galeries d'art contemporain. Elle est installée à Shanghai depuis 2015.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

VIE PRATIQUE

Calendrier chinois 2018-2019, les jours fériés et vacances

C'est la rentrée à Shanghai ! Afin de planifier vos vacances sereinement sur l'année 2017 et 2018, Le Petit Journal fait le point sur le calendrier des vacances et jours fériés annoncés :

Communauté

JEUNESSE

JUMELAGE - Une semaine très française au lycée Guangming

Alors que Shanghai se parait des couleurs bleu-blanc-rouge pendant la semaine française, le lycée Guangming promouvait à sa manière la France, sa langue et sa culture.