Lundi 27 septembre 2021
Buenos Aires
Buenos Aires
TEST: 2247

À la rencontre de Martín Bondone, directeur du Teatro Ciego

Par Cécile Chênerie | Publié le 06/02/2021 à 18:19 | Mis à jour le 06/02/2021 à 18:58
Teatro ciego buenos aires

Au cœur de Palermo Soho à Buenos Aires, le Teatro Ciego propose des expériences sensorielles et théâtrales uniques dans l’obscurité totale. Interview avec Martín Bondone, directeur de cet établissement hors du commun.
 

Bonjour Martín. Votre théâtre propose un concept tout à fait original, comment est né l'idée de ce théâtre ?

L’idée avait été explorée depuis les années 90 (elle avait été imaginée par le directeur Ricardo Sued à Cordoba). En 2008 nous avons ouvert à notre tour l’espace physique du Teatro Ciego, la première institution exclusivement dédiée à réaliser des spectacles dans le noir complet. Avec les années nous avons développées les possibilités et proposés de nouveaux formats en essayant de nouvelles expériences sensorielles excluant la vue. En plus de travailler pour le public, nous faisons aussi des évènements pour les entreprises, nous voyageons dans tout le pays et avons déjà visité plus de 120 villes.

 

Pourquoi l’expérience du théâtre est-elle différente dans l’obscurité ?

C’est différent en beaucoup de choses. Principalement parce qu’au Teatro Ciego, chaque spectateur perçoit l’œuvre de manière différente. Les stimuli sensoriels à partir desquels se créent le spectacle forment pour chacun des images mentales différentes. Cette expérience se différencie aussi du théâtre classique car nous travaillons à 360° autour du public, c’est donc une immersion dans la scène, ils font partie intégrante de la représentation. Nous jouons beaucoup avec l’espace, avec la personne assise : si le son ou le parfum vient de devant, de côté, de loin ou de près, s’il se déplace etc. De plus, le fait d’être dans l’obscurité permet de mobiliser ses émotions. En étant dans le noir total, sans rien voir du tout, il y a beaucoup de sensations qui apparaissent et que nous n’avons pas dans la vie quotidienne.

 

teatro ciego buenos aires

 

Quels sont les projets du Teatro Ciego pour l’avenir ?

Nous allons toujours de l’avant et essayons sans cesse de nouvelles choses. Notre idée serait de continuer à mobiliser le public avec différents outils qui feront toujours appel au sensoriel. Nous avons déjà une technologie d’immersion sonore à 360°, nous utilisons aussi la nourriture dans l’une de nos expériences, nous faisons de la musique en vivo... Nous essayons toujours de nous développer et de surprendre avec de nouvelles propositions.

Cette année nous débutons un nouveau spectacle qui s’appelle Sapo de Otro Pozo. C’est une co-production avec le Off Breadway de New York. La pièce va être jouée en parallèle dans les deux pays (là-bas il s’appellera Odd Man Out). C’est une œuvre qui représente une avancée qualitative importante, tant dans la manière dont elle a été enregistrée que dans la manière dont a été pensée l’expérience. En Argentine vous pouvez y assister dans notre théâtre de Buenos Aires et dans les villes dans lesquelles nous passons faire nos spectacles.

 

Quelque chose à ajouter ?

Durant la pandémie, nous avons développées plusieurs expériences en format box, qui peuvent être envoyées à domicile pour que le public puisse avoir une expérience unique. Nous avons une box gourmet, une box méditation et une box pour les enfants. Ces possibilités s’ajoutent aux spectacles proposés dans notre théâtre, et respectent les protocoles en vigueur en cette période. 

 

teatro ciego buenos aires

 

Un grand merci à Martín Bondone pour avoir répondu à nos questions ! 

 

Nous vous recommandons
cecile chenerie

Cécile Chênerie

Après des études de lettres, de philosophie puis de mode, Cécile décide de découvrir de nouveaux horizons et se lance dans un tour d’Amérique latine. Séduite par l’Argentine, elle décide de s’y établir pour un temps.
0 Commentaire (s) Réagir